Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Tableau noir

Tableau noir : New Orleans Saints

Alors que beaucoup s’attendaient à une leçon, ou tout du moins un match à sens unique, la rencontre qui a eu lieu jeudi entre les Saints et les Falcons a été extrêmement serrée. Néanmoins, comme monsieur Brees a décidé de ne rien lacher dans la course au MVP, il a tenu à rappeler pourquoi il faisait partie des tous meilleurs.

Durant le match contre les Falcons, Brees a utilisé toute sa palette faisant de lui un incroyable quarterback, et notamment sa capacité à réaliser des « pump-fakes » (feinte de passe du quarterback vers un de ses receveurs pour fixer la défense).

Comme toujours, cette chronique se fait avec l’aimable autorisation de ProFootballFocus.com.

New Orleans Saints @ Atlanta Falcons

Pour le jeu étudié, les Falcons avaient mis en place une défense de zone. Dans ce type de couverture, les défenseurs ont les yeux rivés sur le quarterback, et couvrent une partie du terrain qui leur est assignée. Le but, pour chacun des défenseurs, est de lire l’endroit où le quarterback compte lancer la balle en étudiant ses mouvements. Cela demande donc un grand sens de l’anticipation, et une très bonne capacité de réaction. Malheureusement, il arrive que contre certains quarterbacks, cela ne suffise pas … bien au contraire.

Etant donné la rapidité avec laquelle un quarterback peut se connecter avec son receveur, les défenseurs doivent pouvoir réagir promptement et bondir vers la cible. Tout en étudiant le quarterback, les défenseurs doivent également s’assurer qu’ils sont à une distance minimale des cibles présentes dans leur zone, ce qui rend la défense de zone parfois très dure à mettre en place. En effet, la moindre de faille dans la maille défensive peut provoquer un gain très simple pour l’attaque.

Sur le jeu précédent à celui étudié, Drew Brees avait tenté de se connecter avec Marques Colston après avoir réalisé un pump-fake, et était passé très près de se faire intercepter par le jeune Desmond Trufant. L’agréssivité du play-calling de Sean Payton n’étant plus à démontrer, le head-coach des Saints a appelé directement un nouveau jeu se basant sur un pump-fake de Brees. Et cette fois-ci le résultat est là.

ANBrees1

Marques Colston devait courir une route de type « drag » (course courte à plat vers l’intérieur du terrain) en passant derrière les linebackers des Falcons. Le placement de ces derniers et du safety Thomas DeCoud n’offrait que très peu de possibilités de connexion entre Brees et Colston. Le quarterback des Saints avait alors deux choix : soit il forçait son lancer entre deux zones de couvertures, (ce qui était risqué vu le très bon placement adverse), soit il utilisait un pump-fake pour déstabiliser cette couverture et ainsi créer l’ouverture souhaitée.

Brees a choisi la seconde option et s’est tourné vers sa droite où Lance Moore courrait une route « hitch » (route courte où le receveur fait quelques pas tout droit avant de se retourner). Drew Brees fait alors son pump-fake en direction de Moore, provoquant la réaction de DeCoud et du linebacker rookie Paul Worrilow. En effet, ces deux défenseurs ont alors anticipé la passe vers Moore et se son lancés dans la direction de se dernier.

Pendant ce temps, Colston a pu continuer sa route drag et s’est ainsi retrouver dans une zone libre de tout marquage. Cela est en grande partie de la faute du linebacker Sean Weatherspoon qui n’a pas coulissé avec ses partenaires, laissant ainsi une brèche se créer dans la couverture des Falcons.

ANBrees2

Avec une « simple » feinte de passe sur sa droite, Brees a cassé la très bonne couverture des Falcons pour se connecter au centre avec Marques Colston. Ce jeu qui était une troisième tentative a débouché sur une première tentative importante qui a permis aux Saints d’inscrire un touchdown.

Parfois les schémas d’attaque créent eux-mêmes les espaces et les opportunités. Mais parfois, il s’agit du mouvement d’un seul joueur qui peut déstabiliser une défense entière. Drew Brees l’a démontré jeudi, et continuera à le faire.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00BUF1.52pariez2.05TB
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu