Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

Le journal de la NCAA – Semaine 13 : Oregon se fait surprendre, Baylor et Floria giflés

Cette saison, Touchdown Actu vous propose chaque semaine un récapitulatif complet de la semaine écoulée en NCAA. Match de la semaine, zoom sur un joueur-star du championnat, les futures rencontres à ne pas manquer… tout pour garder un œil sur les futures stars de la NFL.

Les matches de la semaine

Arizona – Oregon (5) : 42 – 16

Ka'Deem Carey a aidé Arizona State à créer la surprise.

Ka’Deem Carey a aidé Arizona à créer la surprise.

L’objectif était simple pour les Ducks : gagner leurs deux derniers matchs pour espérer mettre la main sur la division Nord de la conférence Pac-12 et participer à un BCS Bowl. Face à l’armada offensive d’Oregon, des Wildcats (7-4) qui n’ont plus grand-chose à espérer si ce n’est une victoire de prestige et qui se reposeront en grande partie sur leur arme pas si secrète, le coureur Ka’Deem Carey.

On joue à peine depuis dix secondes. Premier jeu du match. Oregon est en attaque. La balle est en jeu, Marcus Mariota (27/41, 308 yards, 2 touchdowns et 2 interceptions) adresse une passe sur sa gauche vers Bralon Addison. Le receveur rate le ballon, mais dans un geste acrobatique le Wildcat Shaquille Richardson parvient à le garder dans le terrain, le défenseur Scooby Wright s’empare du cuir. Mariota met fin à une série de 343 passes sans inteception. Le tournant du match vient d’avoir lieu.

Dans la foulée, Ka’Deem Carey (48 courses, 206 yards et 4 touchdowns) débute son récital et trouve le chemin de la end zone. Rapidement imité par Nate Phillips et Terrence Miller sur des passes de B.J. Denker (19/22, 178 yards et 2 touchdowns). 21-3. Mariota sonne la révolte dans le second quart-temps et se connecte avec Pharaoh Brown. 21-9. Mais les Ducks se chargent eux-mêmes de doucher les espoirs de leurs fans en laissant échapper le ballon à deux reprises. Ka’Deem Carey corse l’addition en fin de mi-temps. À la pause les Wildcats mènent 28-9. Oregon est en déroute et ça n’est pas fini.

La seconde mi-temps ressemble à un calvaire pour les hommes de Mark Helfrich. Incapables de faire leur retard, ils buttent sur la défense des Wildcats et ajoutent un nouveau turnover à leur collection sur une quatrième tentative infructueuse. Le touchdown de Josh Huff en début de quatrième quart-temps est insuffisant. De son côté Ka’Deem Carey poursuit son entreprise de démolition et ajoute deux nouveaux touchdowns. Score final : 42-16. L’addition est salée.

Comme un symbole la dernière possession des Ducks s’achève par une nouvelle interception pour Mariota. Un jour sans pour le quarterback et ses coéquipiers. Comme contre Stanford, les Ducks ont été étouffés par le jeu au sol des Wildcats (307 yards et 4 touchdowns). Oregon peut tirer un trait sur la Pac-12 North et sur une quatrième participation consécutive à un BCS Bowl.

LSU (22) – Texans A&M (12) : 34-10

Pour la première fois depuis 1994, Texas A&M se rendait à Bâton-Rouge pour affronter les Tigers de LSU. Si elles s’affrontaient en tant que rivales de conférence pour la toute première fois, les deux universités entretiennent pourtant une rivalité ancestrale, qui remonte jusqu’en 1899. Dans un Tigers Stadium balayé par la pluie et le vent, mais toujours aussi bruyant, les coéquipiers de Johnny Manziel partaient en quête d’un succès afin de conserver une chance de participer à un BCS Bowl.

Début de troisième quart-temps. LSU fait la course en tête. Les Texans sont en attaque avec la ferme intention de combler l’écart et d’amorcer un comeback. Le cuir est dans les mains de Manziel (16/41, 224 yards, 1 touchdown, 2 interceptions et 54 yards au sol), le quarterback adresse une passe sur sa droite. Le cornerback Rashard Robinson surgit, s’empare du ballon en bord de touche et laisse intelligemment traîner son pied droit. Après reprise, l’interception est confirmée. L’issue du match est scellée, LSU s’envole vers la victoire. Le comeback n’aura pas lieu.

Jarvis Landry a trouvé deux fois la end zone.

Jarvis Landry a trouvé deux fois la end zone.

Le choc attendu a pourtant peiné à démarrer. Dans un premier quart-temps cadenassé, les défenses prennent le pas sur les attaques. De part et d’autre, les head coachs tentent leur chance sur des quatrièmes tentatives. En vain. Leur audace n’est pas récompensée. Sous la pluie, Zach Mettenberger et Manziel sont à la peine. Leurs receveurs sont sevrés de ballons. C’est finalement par le jeu au sol que vient le déclic. Sur une course de 65 yards en plein cœur de la défense, Terrence Magee (13 courses, 149 yards et un touchdown) sonne la charge et positionne les siens sur la ligne de un yard des Aggies. Le running back finit le travail. LSU ouvre la marque et mène 7-0 alors que la fin du premier quart se profile.

Pendant que Manziel et A&M patinent toujours autant en attaque, Mettenberger (11/20, 193 yards et 2 touchdowns) enchaîne et creuse l’écart grâce à deux touchdowns de Jarvis Landry (4 réceptions, 87 yards et 2 touchdowns). 21-3 LSU. Les Aggies ne tardent pas à réagir et Manziel se connecte avec Derel Walker pour un touchdown de 51 yards. C’est la mi-temps. Les Tigers sont devant, 21-10. Sous la pluie, menés par un Johnny « Football » imprécis et peu inspiré, les Texans ont limité les dégâts.

Mis sur orbite par l’interception de Rashard Robinson, la seconde mi-temps n’est qu’une formalité pour des Tigers qui font cavalier seul. Le jeu au sol des Louisianais poursuit son entreprise de démolition (324 yards et 2 touchdowns). Le running back Kenny Hilliard y va de son touchdown, 31-10 LSU vient de définitivement assommer les Aggies. Les Texans restent muets jusqu’à la fin du match. Manziel parachève sa piètre performance avec une interception dans la endzone en fin de match.

Habituée à affoler les compteurs, l’attaque de Texas A&M n’a pas su trouver la faille face au bloc défensif des Tigers. Portés par un jeu au sol dévastateur, les hommes de Les Miles n’ont jamais véritablement été inquiétés, dans une rencontre où ils n’ont jamais été menés. Avec ce revers, les Aggies peuvent tirer un trait sur leurs espoirs de BCS Bowl.

Autres principaux résultats

Florida ne verra pas la couleur d’un Bowl Game cette saison. L’ancienne fac de Tim Tebow s’est inclinée contre Georgia Southern (26-20), un gros revers puisque c’est la première défaite de l’histoire des Gators contre une équipe FCS. Florida ne sera donc pas éligible pour les Bowl Games. Le pire, c’est que Georgia Southern n’a pas complété la moindre passe au cours de ce match !

Grosse claque aussi pour Baylor (4), qui a été calmé par Oklahoma State (10) sur le très large score de 49-17. Un défaite qui met fin aux espoirs de titre national des Golden Bears.

Soirée tranquille pour Tajh Boyd (5 TDs) et Clemson (7) qui ont déroulé face à Citadel sur le score de 52 à 6.

Pas de soucis non plus pour Florida State (2), vainqueur tranquille face à Idaho sur le score de 80 à 14. Alabama (1) écrase aussi Chattanooga 49 à 0. Et Ohio State (3) boucle la bonne soirée du top 3 avec une victoire facile 42-14 contre Indiana.

La plupart des autres mastodontes du Top 25 ont tenu leur rang, même si Arizona State (17) s’est offert une upset face à UCLA (14) sur le score de 38-33.

Brennan Clay a couru 200 yards et marqué deux touchdowns pour mener Oklahoma (20) à la victoire face à Kansas State (41-31). Ce succès a aussi permis au coach Bob Stoops de devenir l’entraineur le plus victorieux de l’histoire d’Oklahoma. Il compte désormais 157 victoires au compteur.

Michigan State (13) jouera le Title Game de la division Big Ten grâce à sa victoire sur Northwestern. Après un premier quart fermé, les 293 yards de Connor Cook et les 150 longueurs au sol de Jeremy Langford ont fait la différence.

Moins de chance pour Michigan, qui a mené de 14 points avant de s’incliner face à Iowa sur le score de 24 à 21.

L’action de la semaine

Braxton Miller a de belles qualités athlétiques, et il a donc agrémenté de très belle manière la victoire d’Ohio State.

Mention spéciale au beau travail d’équipe d’Arizona State pour intercepter Marcus Mariota.

Zoom sur : Jake Matthews

Jake Matthews est l'ange gardien de Johnny Manziel.

Jake Matthews est l’ange gardien de Johnny Manziel.

Si Johnny Manziel a le temps de briller, c’est d’abord parce qu’il dispose d’un joueur comme Jake Matthews (1,96m, 138 kg) dans sa ligne offensive. Passé sur le côté gauche cette saison après le départ de Luke Joeckel, Matthews n’a pas manqué sa transition, et il a conforté encore un peu plus son statut de lineman offensif le plus attendu de la Draft.

Il faut dire que Matthews a un sacré pédigrée, puisqu’il est le fils de Bruce Matthews, un lineman offensif Hall of Famer. Il est aussi le cousin de Clay Matthews, le linebacker chevelu des Packers. Titulaire au poste de right tackle depuis sa saison freshman, il a rapidement montré sa puissance pour ouvrir le chemin aux coureurs aussi bien que sa capacité à contenir les pass rusher. Obligé de s’adapter au poste de left tackle cette saison, il a montré sa polyvalence en revenant parfois à droite suite à des blessures de ses coéquipiers.

Au final, les qualités physiques de Matthews, sa polyvalence et son caractère facile à coacher devraient faire de lui un des tout premiers joueurs choisis en avril prochain.

A ne pas manquer en semaine 14

Alabama (1) – Auburn (6)

Avec sa victoire sur Georgia en semaine 12, Auburn s’est vraiment bien placé avant de jouer Alabama. Ce match est donc une sorte de finale de division avant la finale de conférence. Une rencontre à ne pas manquer et forcément le choc de la semaine à venir.

South Carolina (11) – Clemson (7)

Les Gamecocks ont gagné facilement la semaine dernière et ils n’ont même pas fait jouer Jadeveon Clowney. Le pass rusher sera donc bien reposé pour tenter d’aller attraper Tahj Boyd.

Missouri (8) – Texas A&M (12)

Après une défaite, Johnny Manziel et ses coéquipiers auront à cœur de rebondir face à une équipe de Missouri qui sort d’une victoire face à Ole Miss.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
27-Oct à 2:25BAL1.47pariez2.15MIA
29-Oct à 15:30CLE3.45pariez1.17MIN
29-Oct à 19:00BUF1.55pariez2OAK
29-Oct à 19:00CIN1.14pariez3.75IND
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu