Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Course au MVP

Course au MVP – Semaine 12

Une semaine avec des matches incroyables ce weekend! Entre les Chargers qui sont venus à bout des Chiefs en toute fin de match et les Broncos qui ont réussi à perdre malgré un avantage de +24, la hiérarchie a été quelque peu bousculée dans cette Course au MVP.

Peyton Manning y figure toujours en tête mais Drew Brees n’est certainement plus très loin de lui passer devant. Il lui faudrait une grosse performance à l’extérieur face à une des meilleures équipes de la ligue pour qu’il y arrive. Le Saints / Seahawks de lundi prochain arrive donc parfaitement à point !

Marshawn Lynch peut sourire: les Saints reviennent à Seattle lundi!

Marshawn Lynch peut sourire: les Saints reviennent à Seattle lundi!

1) Peyton Manning (-) Quarterback – Denver Broncos (9-2)
3622 yards à 68,5 % de réussite – 36 touchdowns pour 7 interceptions, -27 yards à la course, 1 touchdown, 114,5 d’évaluation.
C’était l’une des grandes interrogations après le début de saison statrosphérique du quarterback des Broncos: qu’allait-il en être au cœur du froid de l’automne dans des matches à l’extérieur? On a vu ce que cela a donné dimanche avec un petit match de Peyton, réduit à la portion congrue avec seulement 150 yards à 52,8% de réussite. Heureusement pour lui, il a quand même réussi à lancer 2 touchdowns dont celui de l’égalisation à la fin du match. La défaite est plus due à la réception de punt complètement ratée à 3mns de la fin de la prolongation qu’à une réelle défaillance du Sheriff. En tout cas, son bras a semblé un peu faible face au vent et, au niveau de la mer, ses performances pourraient redevenir humaines. C’est pourtant encore un environnement hostile qui l’attend ce weekend avec le déplacement à Kansas City, dans un Arrowhead Stadium où le froid régnait ce weekend, avec en jeu la première place de la NFC Ouest mais également, peut-être, une place dans les deux premières têtes de série de la NFC, garantissant un bye lors du premier tour des playoffs.

2) Drew Brees (+1) Quarterback – New Orleans Saints (9-2)
3647 yards à 68,3 % – 28 touchdowns pour 8 interceptions – 107,3 d’évaluation.
Et si c’était finalement son année? On y croyait plus trop avec le niveau de jeu affiché par le #18 des Broncos mais les statistiques parlent pour elles: le quarterback des Saints fait également une saison absolument incroyable. Avec le même nombre de matches, Drew Brees devance même Manning au nombre de yards à la passe et son évaluation n’est pas si éloignée (107 contre 114), alors que les deux quarterbacks partagent également le même bilan (9-2). Bien sûr, les 8 touchdowns de différence représentent un bel écart mais Brees a sûrement moins de « stars »  en attaque que Manning (des joueurs comme Travaris Cadet ou Josh Hill ont marqué un touchdown). Cela ne l’empêche pas de continuer à distiller son venin à 68% de réussite sur la saison. Comme évoqué dans l’introduction de cette Course au MVP, le match de lundi contre les Seahawks pourrait lui valoir de grimper à la 1ère place du classement s’il parvenait à se défaire en beauté de la défense des Seahawks, certes handicapée mais qui reste l’une des meilleures de la ligue.

3) Marshawn Lynch (-1) Running-back – Seattle Seahawks (10-1)
925 yards pour 9 touchdowns à la course, 222 yards pour 2 touchdowns en réception.
Pas de match cette semaine pour Beast Mode, il a dû se contenter de mâchouiller sa dose hebdomadaire de Skittles, en espérant que la NFL ne fasse pas de contrôle là-dessus… Face à une défense des Saints contre la course de milieu de tableau, il peut prouver que sa place sur le podium de la Course au MVP n’est pas usurpée. Bien sûr, cela dépendra encore de la tournure de la rencontre. Si les Saints profitent de l’absence de nombreux titulaires dans l’arrière-garde des ‘Hawks pour creuser un ecart, Seattle pourrait avoir à se tourner vers le bras de Russell Wilson plus que vers les muscles de Lynch. N’oublions pas non plus que Beast Mode face à la defense des Saints, c’est aussi ça !!

4) Jamaal Charles (+1) Running-back – Kansas City Chiefs (9-2)
918 yards pour 8 touchdowns à la course, 425 yards pour 2 touchdowns en réception.
Malgré la défaite à la dernière seconde face aux Chargers, Jamaal Charles n’a pas grand chose à se reprocher sur ce match. Plus que ses deux touchdowns, plutôt « faciles » à marquer sur des courses de 11 et 1 yards, ses 115 yards en 14 courses lui ont procuré une superbe moyenne de 8,2 par tentative. Même en lui enlevant sa plus grosse course (une de 46 yards en début de 4e quart-temps qui n’aboutira pourtant qu’à un field-goal sur ce drive), le running-back des Chiefs termine avec une moyenne, très respectable, de 5,3 yards par porter. Si la défense des Chiefs n’avait pas craqué (pour la seconde semaine de suite, elle a encaissé plus de 27 points, alors qu’aucun adversaire n’avait dépassé 17 unités sur les 9 premiers matches), le gros match de Charles aurait sans doute été le facteur décisif d’une victoire de division très importante. La défaite est dommageable sur deux plans: elle garde les Chargers en vie dans l’AFC Ouest et oblige presque Kansas City à la victoire face aux Broncos cette semaine s’ils veulent caresser l’espoir de terminer en tête de leur division et espérer être une des deux premières têtes de série de la conférence. Après son match moyen face aux Broncos à Mile High, Jamaal compte bien remettre les compteurs à zéro dans son antre d’Arrowhead.

Vous allez dans le zig? LeSean McCoy préférera prendre le zag...

Vous allez dans le zig? LeSean McCoy préférera prendre le zag…

5) LeSean McCoy (+1) Running-back – Philadelphia Eagles (6-5)
1009 yards à la course, 5 touchdowns – 399 yards, 1 touchdown en réception
Il n’a pas joué mais il progresse au classement petit à petit, au fur et à mesure que ses Eagles, eux aussi, commencent à respirer l’air pur des sommets de leur division. Bien que les Cowboys soient revenus en tête, après leur victoire face aux Giants, les Eagles sont bien revenus dans la lutte pour les playoffs et doivent espérer que les 4 petits jours de repos alloués à Dallas (les Cowboys jouent le jour de Thanksgiving, comme de coutume) leur seront fatals. Les Eagles accueilleront, eux, une équipe des Cardinals redoutable contre la course (2e meilleure au nombre de yards encaissés et seulement 4 touchdowns) mais un peu moins impressionnante dans les airs (dans le dernier tiers) malgré la présence de stars comme Patrick Peterson ou le rookie Tyran Matthieu. On peut donc s’attendre à ce que Chip Kelly déplace son running-back à tout faire tout au long de la ligne d’engagement pour lui trouver les bons matchups, en espérant que la blessure subie il y a dix jours ne l’handicape pas trop. Au pire, il restera Nick « je marche sur l’eau » Foles.

6) Calvin Johnson (+2) Receveur – Detroit Lions (6-5)
1198 yards pour 11 touchdowns
Lui a joué, a perdu mais mérite de monter au classement (et profite de la chute d’Andrew Luck)! Contre la défense des Bucs, très vite privée de Darelle Revis, le receveur des Lions a encore réalisé un match à plus de 100 yards, son 6e de la saison (Detroit est d’ailleurs seulement à 2v-4d sur ces 6 matches). Mais c’est encore une fois le quarterback Matthew Stafford qui aura bouffé la feuille de match (Pardon my French…) avec ses 4 interceptions, dont un pick-6. Sur la saison, le #81 reste cependant le plus formidable receveur de la ligue (150 yards d’avance sur Antonio Brown, avec un match en moins). Et comme, dans le même temps, ses Lions restent dans la course à la couronne de la NFC Nord (malgré les performances moyennes de Stafford depuis 3 semaines). Le retour de Nate Burleson, après son accident de pizza (oui, relisons cette phrase et méditons sur les joueurs de NFL…), pourrait ouvrir un peu les défenses pour Megatron lors des 5 derniers matches. Au programme ce weekend, un match de division contre les Packers à la défense contre la passe de milieu de tableau. Megatron avait manqué le match « aller » à Lambeau Field et son équipe était repartie avec une belle déculottée (22-9). Autant dire que le receveur, s’il en était besoin, sera ultra-motivé ce weekend. Mais a-t-on déjà vu Calvin Johnson dans un autre état d’esprit?

7) Andrew Luck (-3) Quarterback – Indianapolis Colts (7-4)
2593 yards à 58,5 % – 15 touchdowns pour 7 interceptions – 4 touchdowns et 262 yards a la course, 84,3 d’évaluation.
Mais qu’arrive-t-il à Andrew Luck depuis trois semaines? Alors que l’on croyait la saison presque finie du côté d’Indianapolis avec une qualification en playoffs très probable, voilà que l’équipe de Chuck Pagano bafouille son football et laisse un ‘espoir aux Titans d’aller chercher la couronne de division. Ce bon Andrew est, depuis trois semaines, un peu à côté de ses pompes (et de ses passes), avec un bilan de 2 touchdowns à la passe pour 4 interceptions et une évaluation famélique de 70…Heureusement pour lui, il a l’occasion ce weekend de prouver que cette mauvais période n’était que passagère en gagnant le match le plus important des cinq qu’il reste à disputer aux Colts, celui contre les Titans à Nashville! Sans une victoire, la division pourrait leur échapper et Luck pourrait continuer sa dégringolade au classement.

Cam aura bien eu besoin de son costume dimanche dernier....

Cam aura bien eu besoin de son costume dimanche dernier….

8) Cam Newton (+1) Quarterback – Carolina Panthers (7-3)
2353 yards à 61,7% – 17 touchdowns, 9 interceptions – 379 yards à la course, 5 touchdowns, 88,3 d’évaluation.
Superman a eu chaud ce weekend! Il s’en est fallu d’un rien que les Dolphins mettent fin à la série de victoires des Panthers (7 à la suite actuellement). Le quarterback de Carolina n’a pas réalisé un match exceptionnel mais il a eu le mérite d’aller puiser dans ses ressources pour aller marquer un touchdown à la course en 3e quart-temps avant de trouver Greg Olsen dans la End-Zone à 43 secondes de la fin pour faire passer son équipe devant définitivement. Et c’est un  match de division qui se présente ce weekend face à des Bucs revigorés. Une défaite des Saints à Seattle et une victoire des Panthers les mettraient à égalité au classement de la NFC Sud et rendraient leurs deux rencontres (les 8 et 22 décembre) d’autant plus excitantes. Ne nous déçois pas, Cam!

9) Frank Gore (-2) Running-back – San Francisco 49ers (7-4)
779 yards pour 7 touchdowns à la course, 128 yards en réception.
Victoire aisée des 49ers lors du Monday Night Football face à des Redskins complètement à la dérive (5 défaites sur leurs 7 derniers matches). On pouvait donc s’attendre à une belle performance de Frank Gore dans le rôle du clock-killer qu’il affectionne tant. Mais, avec ses maigres 31 yards en 13 tentatives, Frank Gore aura été soit boudé par Jim Harbaugh, soit ménagé dans l’optique du match des Rams de ce weekend. A voir les difficultés qu’avaient eues les joueurs de Saint Louis à bloquer le running back lors du premier match à la fin septembre (153 yards et 1 touchdown en 20 tentatives), ce ne serait pas si difficile à concevoir.

10) Philip Rivers (Retour) Quarterback – San Diego Chargers (5-6)
3381 yards  à  70,8% – 22 touchdowns, 8 interceptions, 106,6 d’évaluation
Il avait quitté un peu penaud ce Top 10 la semaine dernière, au sortir d’une prestation peu convaincante face à Miami (une défaite et 1 seul touchdown pour 1 interception). Le voici de nouveau au classement après sa magnifique prestation face aux Chiefs (392 yards et 3 touchdown, dont celui décisif à 30 secondes de la fin du match). Le quarterback des Chargers semble vivre pour les grands matches cette saison. Il aura affronté à quatre reprises un leader de division et, à chaque fois, il aura sorti un match phénoménal (362 yards de moyenne, 10 touchdowns pour une seule interception et une évaluation de 119,8). C’en est encore un qui s’annonce ce weekend avec la venue des Bengals en Californie du Sud. On sait maintenant à quoi s’attendre!

Mentions Spéciales:

Nick Foles (1554 yards – 16 touchdowns, 0 interception)
Russell Wilson (2362 yards – 19 touchdowns, 6 interceptions)
Tom Brady (2896 yards – 17 touchdowns, 7 interceptions)
Knowshon Moreno (824 yards à la course, 9 touchdowns – 342 yards, 1 touchdown en réception)
Matt Forte (851 yards à la course, 7 touchdowns – 414 yards en réception pour 1 touchdown)
AJ Green (1020 yards pour 6 touchdowns)
Brandon Marshall (945 yards pour 9 touchdowns)
Jimmy Graham (946 yards pour 11 touchdowns)
Robert Quinn (51,6 d’évaluation sur PFF)
Von Miller (29,9 d’evaluation sur PFF)
Justin Houston (29,8 d’évaluation sur PFF)
Michael D Johnson (21,9 d’evaluation sur PFF)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Oct à 19:00BUF1.52pariez2.05TB
22-Oct à 19:00CHI2.15pariez1.47CAR
22-Oct à 19:00CLE2.6pariez1.33TEN
22-Oct à 19:00GB2.4pariez1.37NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une