Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Tableau noir

Tableau noir : Chiefs-Broncos

Ce dimanche, les franchises de Denver et de Kansas City vont se retrouver pour la seconde fois de la saison régulière. Le premier match avait donné lieu à une petite leçon, que les Chiefs avaient reçu sans pouvoir faire parler leur force : le pass-rush. Mais qu’en était-il de celui des Broncos ? Comment ces derniers ont-ils réussi à gêner Alex Smith et ses coéquipiers ? Comment Von Miller a-t-il été contenu durant ce match de la journée 11 ? Autant de questions auxquelles les staffs respectifs auront cherché à répondre avant la rencontre de ce soir.

Comme toujours, cette chronique se fait avec l’aimable autorisation de ProFootballFocus.com.

Dans le passé, les Chiefs ont souvent souffert de la présence de Von Miller au sein de la défense de Denver. Durant la rencontre de la journée 11, ils avaient néanmoins trouvé quelques parades pour contrer le linebacker des Broncos.

La première chose que les Chiefs avaient essayer de mettre en place, était de minimiser le temps entre le snap et la tentative de passe d’Alex Smith. Cette tactique est souvent utilisée contre les très gros pass-rush, en dessinant des routes très courtes, souvent croisées, afin de démarquer un receveur facilement et surtout, rapidement ! Durant cette rencontre, Smith a mis en moyenne 2,81 secondes pour lancer la balle … ce qui est beaucoup trop long pour contrer un joueur tel que Von Miller. Néanmoins, le linebacker n’a réussi à accumuler que trois « hurries » sur les 38 pass-rush qu’il a tentés. Il était donc important de voir comment les Chiefs s’étaient organisés pour réussir à le contenir.

La solution principalement utilisée, comme très souvent contre un adversaire gênant, a été la double-team. Mais le désavantage d’une telle stratégie sur l’extérieur de la ligne est qu’elle affaiblit considérablement l’intérieur de la ligne offrant ainsi des possibilités de blitz pour les linebackers centraux. Les Chiefs ont donc utilisé une tactique très efficace : le « play-action bootleg« .

ANMIller1

Cette tactique consiste en une feinte de course vers un côté (ici vers la gauche de la ligne, donc vers Von Miller) suivi d’un mouvement du quarterback côté opposé (ici vers la droite, donc en s’éloignant du linebacker des Broncos). La lecture des défenseurs est ainsi doublement troublée car ces derniers commencent par lire une course, côté gauche, puis doivent se rendre compte qu’il s’agit d’une passe et enfin que le passeur s’en va côté opposé. Cette tactique permet également à l’attaque d’utiliser le coureur et le fullback comme des bloqueurs pour laisser le temps au quarterback de bien lire la situation.

ANMIller2-300x165

Sans utiliser de double team, les Chiefs avaient trouvé un moyen simple d’éloigner Von Miller d’Alex Smith, permettant à ce dernier de lancer le ballon en « prenant son temps ».

Durant cette rencontre, il faut également mettre en avant la prestation du tacle droit Eric Fischer qui a réussi à contenir Von Miller en un contre un sur certaines actions. Durant le second quart-temps, Fischer s’est retrouvé face à Von Miller et ce dernier a essayé d’utiliser toute sa vitesse pour contourner le premier choix de la dernière draft. Sur l’image ci-dessous, l’impression dégagée est que Von Miller a déjà gagné son duel face à Fischer. Au lieu de ça, Fischer a réussi à garder son équilibre et repousser suffisamment son adversaire direct pour permettre à soin quarterback de rester dans une poche bien propre.

ANMiller3

Eric Fischer a donc réussi à régulièrement contenir Von Miller durant cette rencontre, mais s’est fait facilement dépasser par d’autres défenseurs des Broncos. Il y a même eu des fois où Von Miller a facilement effacé Fischer, mais où il n’a pas eu le temps de sacker le quarterback car ce dernier avait déjà réalisé sa passe. Cela met encore une fois en avant le caractère relatif des statistiques qu’il faut définitivement prendre avec des pincettes. Le nombre de sacks réalisé par un pass-rusher ne permet pas de définir la bonne ou mauvaise prestation de ce dernier …

Sur le jeu étudié par la suite, Von Miller était parti vers l’extérieur d’Eric Fischer avant de replonger vers l’intérieur. Son mouvement a tellement bien été réalisé qu’il lui a permis d’effacer facilement le tacle adverse. Pour cela, Von Miller a utilisé énormément de vitesse pour partir vers l’extérieur, afin d’orienter le blocage de Fischer, puis a réalisé un spin et ainsi profiter de l’immense espace laissé par Fischer.

ANMiller4

Ce mouvement de spin a déstabilisé Fischer au point que Miller n’a plus eu aucune résistance face à lui, et avait un chemin tout tracé vers  le quarterback des Chiefs. Malheureusement pour le défenseur, le tight-end des Chiefs avait réussi à se démarquer et ainsi offrir une solution à Alex Smith. Cela montre qu’un sack est une addition d’une parfaite exécution défensive, mais également une erreur dans le design offensif.

ANMiller5

Les Chiefs vont devoir réitérer ce genre de performances offensives durant le match de ce soir, mais vont devoir régler d’autres soucis s’ils veulent pouvoir l’emporter face aux Broncos. Il va leur falloir notamment trouver un moyen d’atteindre le quarterback adverse, car ce dernier met très très peu de temps avant de lancer le ballon précisément.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu