Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Semaine 13 (19h) : les Eagles convaincants, New England se fait peur, Carolina confirme

Moquée en début de saison, la défense des Eagles a doucement mais sûrement pris son rythme. Et ce dimanche, elle a broyé Carson Palmer, sacké 5 fois et auteur de 2 interceptions et un fumble. De quoi porter Philadelphia jusqu’à une victoire qui maintient encore le suspense dans la NFC Est.

Du suspense aussi à Houston alors que ce n’était normalement pas au programme. Après un petit retard à l’allumage, les Patriots ont dû batailler ferme pour vaincre les Texans. Les Colts ont également lutté mais eux aussi s’imposent pour creuser l’écart en haut de leur division. Dans la NFC Nord, les Packers et les Lions se frottent les mains puisque les Bears ont laissé filer une belle occasion dans le Minnesota.

Soirée plus tranquille pour les Dolphins et les Panthers. Match à oublier pour les Jets.

Carson Palmer a été harcelé toute la soirée.

Carson Palmer a été harcelé toute la soirée.

Philadelphia Eagles (7-5) – Arizona Cardinals (7-5) : 24-21
Quand leur défense est présente, les Eagles sont une équipe qui a fière allure. Et c’est exactement ce qui est arrivé ce dimanche. Trent Cole (2 sacks, 1 fumble forcé) donne le ton dès le premier drive en provoquant un fumble de Carson Palmer (24/41, 302 yards, 3 TDs, 2 int). Nick Foles (21/34, 237 yards, 3 TDs) trouve Zach Ertz (5 rec, 68 yards, 2 TDs) dès la série suivante pour le premier touchdown du match. Mais si Palmer enchaine un second turnover en deux possessions, les Eagles ralentissent. Et Larry Fitzgerald (5 rec, 72 yards, 1 TD) égalise avec un énorme touchdown dans le second quart.

Philadelphie fait la différence avec ses tight ends. Juste avant la pause, Nick Foles envoie Brent Celek (4 rec, 29 yards, 1 TD) dans la end zone. Et juste après, c’est Zach Ertz qui y retourne. De quoi faire gonfler l’avance à 24-7. Le problème, c’est que c’est au tour de la défense d’Arizona de se réveiller. Et pendant que Palmer ramène son équipe à 24-21, Philadelphie cale. Et les Cards’ récupèrent même le cuir à 2 minutes de la fin avec l’opportunité de l’emporter.

Mais la soirée est pour la défense de Philadelphie. Sur sa dernière série, Palmer ne parvient pas à gagner le moindre first down et manque sa passe sur quatrième tentative. Bien aidés par des pénalités adverses, les Eagles mangent ensuite ce qui reste du chrono. Trois jours après la victoire des Cowboys, les Eagles répondent donc de belle manière dans la course au titre NFC Est. Les Cardinals, eux, viennent de se compliquer la tâche dans la course à une place de wildcard.

Minnesota Vikings (3-8-1) – Chicago Bears (6-6) : 23-20 a.p.
Dans une fin de match complètement folle, les Vikings sont passés à deux minutes d’un nouveau match nul. Menés de 10 points au debut du dernier quart (10-20), ils sont d’abord aller chercher la prolongation grâce à un superbe touchdown de Greg Jennings (7 rec, 78 yards, 1 TD) puis à un coup de pied de Blair Walsh à 24 secondes de la fin du temps réglementaire.

Après un punt des Bears en début de prolongation, Minnesota a alors cru gagner le match sur un field goal de 39 yards. Mais les trois points et la célébration ont été annulés par un facemask et une pénalité de 15 yards. Deux actions plus tard, Walsh tente et rate de 57 yards. Robbie Gould répond avec un échec de 47 yards et le match continue. Toujours aussi énorme, Adrian Peterson prend alors les choses en main. Il va lui-même chercher 30 yards au sol et place Walsh idéalement pour le coup de pied de 34 yards qui donne la victoire aux Vikings.

Alors qu’Alshon Jeffery (12 rec, 249 yards, 2 TDs) a porté l’attaque, les Bears pourront regretter d’avoir laissé filer ce match. Ils pourront aussi regretter d’avoir mis Christian Ponder (3/8, 40 yards) sur le carreau avec une commotion. Car une fois Matt Cassel (20/33, 243 yards, 1 TD, 1 int), l’attaque des Vikings a enfin démarré.

Indianapolis Colts (8-4) – Tennessee Titans (5-7) : 22-14
Les Titans ont craqué et les Colts mettent une première main sur la couronne de division Sud de l’AFC ! Il reste 1mn57 à jouer, Indianapolis vient de marquer un touchdown par le biais de Donald Brown (14 courses, 54 yards, 1 TD), les Titans récupèrent le ballon sur l’engagement et doivent remonter tout le terrain pour marquer un touchdown qui emmènerait les équipes en prolongations. Mais Ryan Fitzpatrick (21/37, 201 yards , 1 TD et 3 INT) est intercepté par les Colts et Andrew Luck (17/32, 200 yards, 1 INT) n’a plus qu’à poser le genou à terre.

Le début du match a été poussif des deux côtés. Les Colts rentrent 2 field goals par l’intermédiaire d’un Adam Vinatieri très solide dans le premier quart pendant que les Titans restent muets (6-0). Pendant le second quart, les Titans marquent sur une course de 1 yards de Fitzpatrick et les Colts répondent par deux field-goals ce qui donne un score de 12 à 7 à la mi-temps pour les locaux.

La deuxième moitié du match n’est guère plus enlevée. Les Titans marquent sur une réception de 1 yard de Chris Johnson (18 courses, 69 yards, 6 receptions, 32 yards, 1 TD) mais Vinatieri est toujours là pour maintenir les Colts à flot (15-14). Et comme dans tous les 4ème quarts de sa carrière, Andrew Luck se réveille et conduit un drive qui remonte tout le terrain pour faire marquer Donald Brown. Indianapolis ne sort pas un grand match mais la victoire est là. Les Titans eux peuvent nourrir quelques regrets.

Une fois que Rob Gronkowski se met en marche, tout est plus simple pour New England.

Une fois que Rob Gronkowski se met en marche, tout est plus simple pour New England.

Houston Texans (2-10) – New England Patriots (9-3) : 31-34
Les Texans y ont cru un bon moment, mais encore une fois, il a manqué la finition. Alors qu’ils menaient 17-7 à la pause, Case Keenum (15/30, 272 yards, 1 int) et ses coéquipiers n’ont pas plié lorsque les Patriots ont débuté la deuxième mi-temps par deux touchdowns (17-21). Ils ont répliqué avec une course de Keenum dans la end zone (24-21). Et au touchdown de LeGarrette Blount (24-28), c’est Ben Tate (22 courses, 102 yards, 3 TDs) qui a répondu avec une course de touchdown (31-28). Et c’est là que l’effort s’est arrêté.

Derrière, les Patriots ont enchainé un field goal (31-31), un stop défensif et un autre field goal (31-34). Houston a alors échoué sur une 4e et 12 yards à deux minutes de la fin. Les Patriots ont ensuite mangé le chrono jusqu’à rendre le ballon à 7 secondes de la fin sur les 5 yards des Texans, et les deux passes désespérées de Keenum n’ont rien donné.

Encore une fois, Tom Brady (29/41, 371 yards, 2 TDs, 1 int) et les siens ont donc pris un départ poussif. Mais grâce à une bonne accélération menée par Rob Gronkowski (6 rec, 127 yards, 1 TD) et Julian Edelman (9 rec, 101 yards) en deuxième mi-temps, les Pats’ ont évité le pire.

Carolina Panthers (9-3) – Tampa Bay Buccaneers (3-9) : 27-6

La série continue pour les Panthers, qui alignent une huitième victoire consécutive dans le sillage d’un Cam Newton toujours omniprésent (18/29, 263 yards, 2 TDs, 2 int – 5 courses, 68 yards, 1 TD) ! Les Buccaneers auront espéré un quart-temps. Et encore. Ensuite, leur machine offensive a été démolie consciencieusement par la défense des Panthers, qui ne leur ont autorisé que 206 yards !

Ce sont pourtant les Buccaneers qui frappent les premiers sur un field goal de 27 yards (0-3). Carolina enchaîne immédiatement avec un touchdown lancé par Cam Newton (7-3) qui a tout fait sur ce drive en remontant le terrain grâce à une course de … 56 yards ! Pour une fois gavé de ballon, il est par contre irrégulier et se fait intercepter par Keith Tandy dans la foulée. Nouveau field goal pour Tampa (7-6). Le match est commencé depuis un peu plus de 10 minutes, mais il est déjà terminé.

Dans la foulée, Mike Glennon (14/21, 180 yards, 1 interceptions, 1 fumble) perd le ballon sur une action bizarre. Alors qu’il tente de lancer la balle hors du terrain, le bras part mais le ballon lui échappe. Les arbitre ne pouvant décemment pas compter ce « geste » comme une tentative, c’est Carolina qui en profite pour un nouveau field goal derrière. 10-6, puis 17-6 pour clore la première mi-temps grâce à un touchdown a la course de Cam Newton.

La fessée continue de plus belle en seconde mi-temps : Glennon est intercepté d’entrée,et les Panthers remontent 76 yards en trois passes, avec Ted Ginn Jr au touchdown (24-6). Tampa Bay rate un field goal, intercepte Cam Newton sans en profiter, puis encaisse de nouveaux trois points.

New York Jets (5-7) – Miami Dolphins (6-6) : 3-23
Les Dolphins restent dans le rythme de la sixième place de l’AFC. C’est l’essentiel, car c’est probablement tout ce qu’il y a à retenir de ce match très poussif. Face à des Jets en déroute offensive, Miami a tout simplement fait son boulot. Après deux field goals en première mi-temps (6-0), Ryan Tannehill (28/43, 331 yards, 2 TDs, 1 int) a fait la différence dans le troisième quart en trouvant Brian Hartline (9 rec, 127 yards, 1 TD) et Mike Wallace (7 rec, 82 yards, 1 TD) dans la end zone. Ce dernier a bien profité d’un plaquage raté de Dee Milliner. Dommage pour le cornerback rookie qui était plus présent depuis le début du match. Avec l’avantage 20-3 à l’entame de la dernière période, les Dolphins n’ont plus eu qu’à gérer.

L’évènement de ce match, c’est que Rex Ryan a fini par abandonner Geno Smith (4/10, 29 yards, 1 int) après une première mi-temps affreuse. Malgré le soutien du public, Matt Simms (9/18, 79 yards, 1 int) n’a pas fait beaucoup mieux.

Cleveland Browns (4-8) – Jacksonville Jaguars (3-9) : 28-32
Ces deux équipes ne jouent plus pour les playoffs, mais elles se sont quand même livré un superbe match. Encore portés par un exceptionnel Josh Gordon (10 rec, 261 yards, 2 TDs), les Browns pensaient sûrement avoir fait le plus dur en prenant l’avantage 28-25 à quatre minutes de la fin. Après tout, les Jaguars ne sont pas connus cette saison pour leurs folles remontées du terrain.

Sauf que Chad Henne (22/40, 195 yards, 2 TDs, 1 int) va bien mener son attaque de ses propres 20 yards jusqu’à la end zone pour le touchdown de la victoire sur une passe de 20 yards pour Cecil Shorts (6 rec, 64 yards, 1 TD) à 45 secondes du terme. Il ne reste alors pas assez de temps à Brandon Weeden (24/40, 370 yards, 3 TDs, 2 int) pour répondre.

Les Jaguars se sont même payé un peu de fantaisie avec un touchdown à la passe pour Maurice Jones-Drew dans le second quart. Et avec la défaite des Texans, les Jaguars se détachent encore de la dernière place de la ligue.

Résumés par : Alain Mattei, Pierre Chambaud et Nelson Caignard

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu