Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 14 : la preview de tous les matches du week-end

Quelle semaine ! La ligue nous offre deux matchs hyper excitants pour cette fin de calendrier. Seattle et San Francisco s’affrontent dans une rencontre qui sent la poudre. Enfin, les musculeux Panthers du brouillon mais brillant Cam Newton vont affronter les artistes du général Drew Brees, une fabuleuse opposition de style.

Les Colts et les Bengals vont eux s’affronter avec comme objectif de marquer leur territoire avant les playoff, étant donné qu’ils y ont déjà 9 orteils. Ce qui n’est pas vraiment le cas des Cards, qui jouent leur saison face aux Rams, des Eagles qui affrontent Détroit dans un match qui devrait être excitant à regarder.

Dans la bataille pour le dernier spot en AFC, Ravens et Dolphins vont jouer leur vie, comme la semaine dernière. Cette lutte s’annonce indecise jusqu’au bout…


Coup d’envoi dimanche à 19 heures

Philadelphia Eagles (7-5) – Detroit Lions (7-5)

Nick Foles a gagné sa place de titulaire à Philadelphie, faisant oublier Michael Vick rapidement.

Nick Foles a gagné sa place de titulaire à Philadelphie, faisant oublier Michael Vick rapidement.


Match de la peur pour les deux équipes, qui luttent pour la première place dans les deux divisions les plus serrées de la ligue. Sur la forme du moment, les Eagles sont plutôt favoris avec leur superbe mois de novembre. Mais en face, les Lions ont la particularité d’être ahurissant en défense contre la course, et particulièrement fantasques par ailleurs. Cela devrait partir dans tous les sens, et dans ces conditions on ne sait qui de Nick Foles ou Reggie Bush peut nous surprendre le plus..

.Cincinnati Bengals (8-4) – Indianapolis Colts (8-4)
Enfin un vrai test pour les Bengals, qui ont eu un calendrier plutôt facile jusqu’ici. Mais pas sur qu’Andy Dalton soit tant mis à contribution que cela: non seulement sa défense fait beaucoup de boulot pour lui, mais en plus l’attaque des Colts est un peu triste sans Reggie Wayne. Comme la défense d’Indianapolis est plutôt dans la moyenne basse (20e contre la passe et contre la course, 18e en terme d’interceptions), ils risquent d’avoir du mal à faire déjouer Andy Dalton. Et ce sera l’une des conditions sine qua non pour gagner…

New England Patriots (9-3) – Cleveland Browns (4-8)
Josh Gordon va-t-il enchaîner un troisième match à plus de 200 yards à la réception ? La défense des Pats a autorisé 264 yards au monstrueux duo de quarterback …Case Keenum / Matt Schaub. Tout semble donc possible. Tom Brady va lui pouvoir tester sa bonne forme actuelle face à la défense des Browns, qui vient d’autoriser 100 points tout rond en trois matchs. Autant dire que la feuille de stats des attaquants devrait être bien noircie à la fin du match…

New York Jets (5-7) – Oakland Raiders (4-8)
Deux quarterbacks qui ont des choses à prouver, face à deux défenses accrocheuses. Geno Smith n’est pas vraiment un franc-tireur et n’arrive même plus à gagner un match sur deux, ce qui sauvait sa tête jusqu’ici. Matt McGloin est en balance avec Terrelle Pryor dans un moment clef de la vie de la franchise d’Oakland: vont-ils reconstruire autour d’un athléte ou d’un passeur ? Face à la couverture aèrienne trouée des Jets, il aura peut-être moyen de s’amuser, s’il parvient à éviter le passe-rush.

Washington Redskins (3-9) – Kansas City Chiefs (9-3)
En ce moment, les Redskins sont en opération porte-ouverte. Quatre défaites consécutives, sans y mettre la manière, un jeu aérien très moyen en défense et en attaque et la mauvaise habitude de s’effondrer au fil du match. Cependant, les Redskins ont quelques certitudes: un super jeu au sol, une bonne ligne et de quoi arrêter Jamaal Charles. Si RGIII commence à tirer la patte vers la fin du match et non à la mi-temps, cela pourrait passer face à des Chiefs qui ont enchaîné 3 défaites après 9 victoires: bel ascenseur émotionnel…

Baltimore Ravens (6-6) – Minnesota Vikings (3-8-1)

Ray Rice garde le sourire. Une belle performance vu le nombre de coup qu'il prend en essayant de perforer la défense adverse sans aide de la part de sa ligne.

Ray Rice garde le sourire. Une belle performance vu le nombre de coup qu’il prend en essayant de perforer la défense adverse sans aide de la part de sa ligne.


Les Vikings embêtent tout le monde depuis deux semaines. Les suiveurs de la NFL, en faisant un match nul contre Green Bay qui met le désordre dans le classement, puis les Bears, supposément plus fort et qui comptaient sur une victoire pour se relancer. Ils pourraient faire la passe de trois en gênant les champions en titre dans leur quête de playoff. Ils risquent tout de même de manquer d’outils pour cela: les Vikes sackent peu (24e de la ligue), sont très mauvais contre la passe (30e), et la couverture est trop juste pour intercepter l’adversaire (8 interceptions, 25e de la ligue). Même ce Joe Flacco là devrait y arriver. Et en plus, la défense de Baltimore est terrifiante contre la course…

Green Bay Packers (5-6-1) – Atlanta Falcons (3-9)
Il se dit que Matt Flynn n’est bon qu’à Green Bay. Ce match sera pour lui une occasion de le prouver une fois de plus, après son non match à Détroit. Il va devoir tenter de déchirer une défense aérienne des Falcons qui ne convainc pas, mais il lui faudra compter sur l’aide de sa défense car il est difficile d’imaginer Matt Flynn gagner une bataille offensive face à Matt Ryan…

Tampa Bay Buccaneers (3-9) – Buffalo Bills (4-8)
La ridicule couverture aérienne des Buccaneers de l’an passé a vécue: aujourd’hui, Tampa Bay est 1ere de la ligue en terme d’interception ! Par contre, le reste est plus limité: Mike Glennon est vraiment unidimensionnel et arrive à paniquer même derrière une ligne pourtant intéressante. Mais Glennon se provoque ses propres sacks. Cela risque de ne pas passer face à Buffalo, meilleure en terme de sack cette saison…

Pittsburgh Steelers (5-7) – Miami Dolphins (6-6)
Deuxième match face à un adversaire direct dans la course aux playoffs pour les Dolphins comme pour les Steelers. Deux destins différents ceci-dit. Miami a allègrement écrasé les Jets, mais devrait avoir plus de mal face aux Steelers. Comment dire…Ben Roethlisberger n’est pas Geno Smith. Pittsburgh devra cependant essayer de passer un peu plus par la course, la défense de Miami pouvant les attendre dans les airs. Le’Veon Bell devra assumer son statut.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Denver Broncos (10-2) – Tennessee Titans (5-7)
La place en playoff est (quasiment) assurée pour les Broncos qui ont fini le boulot face aux Chiefs. Peyton Manning a maintenant les clefs pour tenter de battre les différents records, notamment du nombre de touchdowns lancés, sur une saison complète. Les Titans ne sont pas vraiment les victimes idéales. Gregg Williams, ex-Saints, a fait du bon boulot à la coordination défensive, et Bernard Pollard devrait expliquer d’entrée à Eric Decker que non, personne ne marque 4 touchdown contre son équipe…

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Arizona Cardinals (7-5) – Saint Louis Rams (5-7)
Les Cardinals ont l’occasion de remettre les compteurs à zéro face aux 49ers, dans l’hypothèse où ceux-ci perdraient face aux Seahawks, meilleur équipe de la ligue. Sachant qu’ils auront à jouer face à San Francisco lors de la dernière semaine de la saison régulière. S’ils veulent rendre ce fameux match décisif, cela passe par une victoire face aux Rams. Mais il faut se méfier de Saint-Louis, qui peut compter sur des joueurs morts-de-faim, jeunes et en quête d’expérience. Le duel de magicien entre Jeff Fischer et Bruce Arians sera aussi à surveiller…

San Francisco 49ers (8-4) – Seattle Seahawks (10-2)
Une bataille rangée. Ce match est surement l’un des plus attendu de la saison: les deux équipes se détestent, sont quasiment voisines, rivales de division, avec le même style de jeu bâti sur la course et la défense. Bref, ce ne sont pas de esthètes, et en plus ils aiment le trash-talk. Comptez sur Richard Sherman pour trouver quelque chose d’intelligent à dire, et pour marquer Michael Crabtree à la culotte. Le receveur, tout juste de retour, sera clairement le facteur X dans ce match.

San Diego Chargers (5-7) – New York Giants (5-7)
Longue fin de saison pour les deux équipes, qui n’ont plus grand chose à attendre de la saison régulière et pas vraiment de jeunes à qui donner les clefs du camion. Alors que des équipes attendent le franchise quarterback comme le messie, les Chargers et les Giants l’ont mais oublient de lui donner des coéquipiers. Si Philip Rivers et Eli Manning décident de prendre le match à leur compte, cela pourrait partir dans tous les sens et, aux choix, nous donner le match de l’année ou un record d’interception…

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
New Orleans Saints (9-3) – Carolina Panthers (9-3)

Attention, Drew Brees n'a pas vraiment l'habitude de se rater deux matchs d'affilés...

Attention, Drew Brees n’a pas vraiment l’habitude de se rater deux matchs d’affilés…


Deuxième gros choc d’une 14e semaine qui, décidément, nous gâte. Par contre, ici c’est une opposition de style: le chirurgien Drew Brees face à la brute Cam Newton. La  fine couverture aérienne dessinée par Rob Ryan pour lutter contre la passe face aux gros muscles de Luke Kuechly. Attention pour les Saints: le match-up n’est pas vraiment bon face à des Panthers qui courent beaucoup et n’hésitent pas à bousculer le quarterback adverse. Drew Brees devra lancer vite, et bien.

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h40
Chicago Bears (6-6) – Dallas Cowboys (7-5)
Dans le genre de match difficile à pronostiquer, celui-ci est pas trop mal. Alors que les Bears commençaient plutôt bien la saison, il semble qu’ils n’aient plus envie d’aller en playoff. Pour une fois que Green Bay est plus mal qu’eux, il faut avouer que c’est dommage. En face, les Cowboys font une saison presque discrète. Comme d’habitude, tout devrait se jouer lors du dernier match de division. Comme ils jouent ce match après les Eagles, il est facile d’imaginer un scénario où les Cowboys imitent leur rival pour maintenir le suspens jusqu’à la fin de la saison. Cela leur a si bien réussi ces dernières années…

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu