Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 15 : la preview de tous les matches du week-end

Matt Elam a allumé le feu en traitant Calvin Johnson de vieux, et tout le monde aura les yeux rivés sur ce match du lundi soir. Mais oublier le reste serait une belle erreur !

En effet, même des matchs plutôt banals à première vue pour devenir des sommets de footballs: comment Colin Kaepernick va s’en tirer face à la défense opportuniste des Buccaneers ? Les Giants vont-ils avoir le sursaut d’orgueil du champion face à la meillere équipe de la ligue ? Les Texans vont-ils renouer avec la victoire sans Gary Kubiak ?

Evidemment, qui dit semaine 15 dit course aux playoffs. Les Eagles vont devoir se méfier des Vikes, toujours accrocheurs. Jay Cutler revient face aux Browns, joli cadeau empoisonné de Marc Trestman. Les ‘Boys et les Packers s’affrontent alors que, de manière surprenante, l’équipe d’Aaron Rodgers a encore une mince chance d’accrocher les playoffs.

Mais l’enjeu sera évidemment la wild card en AFC: les Jets et les Dolphins jouent contre des cadors (respectivement Panthers et Patriots), tandis que les Ravens joueront donc les Lions lundi soir. Après cette journée, on en saura enfin un peu

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
Atlanta Falcons (3-10) – Washington Redskins (3-10)

Santana Moss va désormais recevoir des ballons en provenance de Kirk Cousins.

Santana Moss va désormais recevoir des ballons en provenance de Kirk Cousins.

Kirk Cousins a trois titularisations en NFL pour deux victoires et une défaite … Face aux Falcons ! Mais c’était l’an passé, les deux équipes avaient fières allures et elles allaient finir la saison en playoffs. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et les deux équipes sont à la limite de se battre pour le first pick – si l’on excepte le fait que les Redskins devront le donner aux Rams. Même bilan pour les deux formations, mais sur la forme du moment, les Falcons semblent en meilleur état: leur défense n’a encaissé que 13 points face aux Saints, puis ils ont battu les Bills et n’ont perdu que de justesse face aux Packers. Alors que les Redskins prennent fessées après fessées depuis 5 matchs…

Tampa Bay Buccaneers (4-9) – San Francisco 49ers (9-4)
Le match est beaucoup plus intéressant que les deux bilans ne peuvent nous le laisser penser. La défense de Tampa Bay semble dessinée pour faire douter celle des 49ers: une très grosse capacité à intercepter l’adversaire (largement première de la ligue dans ce domaine) même si elle n’est pas capable d’empêcher l’adversaire d’avancer, et une bonne défense contre la course (8e). Colin Kaepernick a retrouvé son porte-bonheur Michael Crabtree, mais devra donc porter l’attaque avec ses passes sans faire d’erreur. Un vrai test.

New York Giants (5-8) – Seattle Seahawks (11-2)
Et si ? Si les Giants se réveillait et, comme souvent, sortait un gros match face au grand favori cette saison pour le faire douter ? Ce n’est pas impossible, même si improbable: les Giants sont à 5-2 depuis fin octobre mais se sont fait scalper par tous les candidats aux playoffs qu’ils ont rencontré (Cowboys, Chargers), hormis les Packers et les Eagles qui n’étaient alors pas franchement au mieux de leur forme. Face aux Seahawks, ils vont tenter d’opposer une défense au sol solide, et un Eli Manning retrouvé. Il faudra néanmoins que le MetLife Stadium pousse pour que cela passe…

Minnesota Vikings (3-9-1) – Philadelphia Eagles (8-5)
Nick Foles est la nouvelle coqueluche de la saison. Voir ce quarterback immense (1,98 mètre) alterner course et passe aussi intelligemment est remarquable. Ce qui sera amusant pendant ce match, c’est que, quoiqu’il fasse, cela devrait marcher. La défense des Vikings est une passoire – et l’image est faible. 30e contre la passe, 22e contre la course, avec un Adrian Peterson blessé…Mais cette saison, les Vikings se font un malin plaisir de déjouer tous les pronostics pour gagner lorsque c’est inattendu et il faut toujours s’en méfier…

Miami Dolphins (7-6) – New England Patriots (10-3)
Depuis l’énorme remontée face aux Broncos, quelque chose semble cassé à Foxboro: défaite face aux Panthers, puis victoires au chausse-pied face à Houston et Cleveland. Face à une équipe des Dolphins morte de faim qui chasse du Ravens dans la course au playoff, il ne faudra pas montrer la moindre fragilité. Cela passera surtout par la défense, catastrophique ces dernières semaines notamment face à la course. Cela n’a pas échappé aux coachs de Miami, et Daniel Thomas s’est échauffé face aux Steelers avec 105 yards pour 6,6 yards par tentative…

Jacksonville Jaguars (4-9) – Buffalo Bills (4-9)
Les Jaguars ne font plus rire personne. Sur les 5 derniers matchs, ils pointent à 4-1 et ont même retrouvé un Maurice Jones-Drew postant des statistiques… Qu’il peut assumer, en tout cas plus proche de ses standards. Exactement le contraire des Bills, qui viennent de perdre face aux deux terreurs que son Tampa Bay et Atlanta cette saison, avec un E.J Manuel a 4 interceptions face à Tampa Bay. Les statistiques de la couverture aérienne floridienne apprécie, celle du rookie beaucoup moins…

Indianapolis Colts (8-5) – Houston Texans (2-11)
Disparu, Gary Kubiak et avec lui, sûrement, Matt Schaub. Est-ce que cette nouvelle aura un impact sur le jeu des Texans face aux Colts ? Il y a des raisons de penser que le résultat va changer … Mais que cela ne viendra pas forcément de Houston ! Indianapolis est effectivement particulièrement fébrile ces dernières semaines, n’ayant gagné qu’un match sur deux depuis la semaine de repos. Andrew Luck sauve son équipe a chaque fois en fin de match, mais les Texans ont une défense capable de l’en empêcher, si Case Keenum  et les équipes spéciales se montrent enfin efficace. Il y a un mois, les Colts l’avaient emporté en gagnant moins de yards (314 contre 483) et moins de 3rd down (4/13 contre 6/14). Mais le kicker des Texans ne peut pas faire 1/4 à chaque fois…

Cleveland Browns (4-9) – Chicago Bears (6-6)
Jay Cutler parviendra-t-il a faire oublier l’excellent Josh McCown (1809 yards à 66,8%, 13 touchdowns, 1 interceptions et un rating de 109,8) ? Le défi est relevable, mais il faudra gagner. C’est en effet le seul reproche que l’on peut faire à McCown: alors que l’équipe montrait de belles choses en début de saison, elle s’est embourbée dans la course au playoff et est même sous la menace des Packers. Il n’empêche que mettre un quarterback sujet à la rechute face aux Browns et leur serial-sackers est une belle prise de risque…

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Oakland Raiders (4-9) – Kansas City Chiefs (10-3)
Les Chiefs à la relance ? Après un début de saison de rêve, Kansas City s’est effondré récemment, si l’on peut dire que deux défaites contre Broncos constituent un effondrement. Dans tous les cas, il faudrait qu’ils recommence à goûter à la victoire face aux Raiders a fin de se faciliter l’accès aux playoffs, d’autant que les Chargers ont été sympa en battant les Broncos, ce qui relance l’intérêt de la bagarre dans la division. Cette fin de saison est un sprint, et cela commence par cet affrontement face à l’attaque bicéphale des Raiders, qui font jouer la double menace Terrelle Pryor / Matt McGloin à fond.

Carolina Panthers (9-4) – New York Jets (6-7)
Bagarre de muscle ce week-end. Les Panthers ressemblent un peu à ce que les Jets tentent de construire: un gros front-seven, une couverture aérienne qui se demande un peu ce qu’elle doit faire et un jeune quarterback à la fois bon à la course et à la passe. Problème: les Jets sont un peu des prématurés cette saison, et s’ils ont montré de belles choses, ils font encore toutes ces choses moins bien que Carolina. Les deux quarterbacks sont brouillons – mettre Cam Newton sur un pied d’égalité avec Geno Smith sur ce point là n’est pas sympa ceci dit – et le match risque donc d’être assez affreux sur le plan offensif…

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Dallas Cowboys (7-5) – Green Bay Packers (6-6-1)

Matt Flynn a sorti un match probant face aux Eagles, malgré les apparences.

Matt Flynn a sorti un match probant face aux Eagles, malgré les apparences.

Victoire obligatoire pour les ‘Boys qui voient Philadelphie s’échapper de manière irresistible depuis un mois. magie de la fin de saison régulière, c’est la même chose pour les Packers qui doivent l’emporter pour garder l’espoir de coiffer Détroit sur le fil. Matt Flynn s’est bien repris face aux Falcons, et la défense des Cowboys est peut-être l’une des rare qui soit pire que celle d’Atlanta. De quoi espérer donc pour le peuple vert, qui ferait alors un improbable retour aux affaires…

Tennessee Titans (5-8) – Arizona Cardinals (8-5)
Belle histoire que celle des Cardinals, qui peuvent espérer sortir d’une division brutale avec les 49ers et Seattle. Cela passe par une victoire face aux Titans et… Malheureusement, le match-up est loin d’être bon. Les Titans ont une défense contre la passe relativement énorme, qui s’est même permis de faire douter Monsieur Manning, alors que Bruce Arians compte beaucoup sur le bras de Carson Palmer pour marquer des points. Ceci-dit, la défense contre la course des Cardinals n’est pas en reste, et cette équipe des Titans est vraiment limitée en attaque. Cela devrait donc ressembler à une guerre de tranchée, et cela passera pour les Cards si Palmer ne retombe pas dans ses travers du début de saison.

Saint Louis Rams (5-8) – New Orleans Saints (10-3)
Quelle version des Rams auront nous dimanche soir ? Ceux brillants, capable d’exploser les Colts, où ceux qui viennent de perdre coup sur coup face aux Cards et aux 49ers, montrant la distance qui les sépare d’une équipe au bilan positif ? Les Saints ne devraient pas se poser la question. ils ont ce qu’il faut pour battre les Rams: une grosse défense contre la course, et Drew Brees, pour appuyer sur les points faibles de l’effectif de Jeff Fischer. Mais Saint-Louis est tellement surprenant cette saison…

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Pittsburgh Steelers (5-8) – Cincinnati Bengals (9-4)
Les jeunes loups ont pris de la bouteille, et les Bengals peuvent se présenter chez les vieux briscards de leur division sans aucun complexe d’infériorité. Cincinnati a écrasé sa division cette année, et doivent seulement sécuriser la première place face aux Ravens qui reviennent du diable vauvert. Interdiction de se reposer sur leur défense ceci-dit: les Steelers sont très bon face à la passe, principal moteur de l’attaque des Bengals. Donc pas de complexe d’infériorité, mais il ne faudra pas fanfaronner non plus…

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h40
Detroit Lions (7-6) – Baltimore Ravens (7-6)

Le touchdown de la victoire est venu de Marlon Brown la semaine passée.

Le touchdown de la victoire est venu de Marlon Brown la semaine passée.

Un concentré d’enjeu. Il y a tout: divisions serrées, place en wild-card non assurées, c’est typiquement le match malheur aux vaincus. Les Ravens sont en effet sur un siège éjectable en wild-card de l’AFC, et doivent gagner tous leurs matchs d’ici la fin de la saison pour s’assurer d’être en playoff – ils maitrisent leur destin, ce qui est déjà une bonne chose vu leur début de saison. Les lions ont quasiment tué les Bears et les Packers dans leur division, mais il leur faudra finir le boulot, et ils n’en ont pas l’expérience. En plus, la défense des Ravens est solide. Celle de Détroit moins: très mauvaise contre la passe, et supposément forte contre la course elle vient d’autoriser  217 yards a LeSean McCoy. Reggie Bush pourrait être absent, mais Calvin Johnson a des choses à prouver à un certain Matt Elam…

Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 20:00 ATL 1.17 pariez 3.75 ARI
16-Déc à 20:00 BAL 1.2 pariez 3.5 TB
16-Déc à 20:00 BUF 1.55 pariez 2.1 DET
16-Déc à 20:00 CHI 1.35 pariez 2.6 GB

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu