Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Avant match

NFL Semaine 16 : la présentation de tous les matches du week-end

Plus que deux semaines !

Les Dolphins, Cardinals, Ravens jouent leurs vies. mission particulièrement difficile pour les hommes de Bruce Arians, qui vont rencontrer les Seahawks, meilleure équipe de la saison régulière.

Les Panthers vont eux essayer de prendre leur revanche sur les Saints de Drew Brees. Enjeu: une qualification directe, via le titre de division.

Un titre que personne ne semble vouloir en NFC Est et Nord, où les défenses sont poreuses et les occasions de s’envoler en tête de la division. Dommage: la qualification via la wild card s’est maintenant envolée et seules deux équipes parmi les Lions, Packers, Bears, Cowboys et Eagles verront les playoffs…

Coup d’envoi dimanche à 19 heures
Buffalo Bills (5-9) – Miami Dolphins (8-6)tannehill
Match couperet pour les Dolphins, qui doivent gagner pour continuer à maitriser leur destin dans la course à la wild card – la division semblant entendue. Heuresement pour eux, ils vont rencontrer des Bills bien innofensifs ces derniers temps, n’ayant réussi qu’une victoire face au triptyque de la mort Falcons-Buccaneers-Jaguars. Les Dolphins sont sur une dynamique inverse avec trois victoires consécutives et s’ils ne sont exceptionnel dans aucun domaine, ils ont récupéré un Tannehill en mode franchise quarterback avec rating de 103 sur le mois de décembre. Attention au pass-rush brutal de Buffalo cependant…

Carolina Panthers (10-4) – New Orleans Saints (10-4)
Sommet de division au programme. Si les Panthers sont un peu les invités surprise – tout le monde attendait les Falcons à leur place – ce n’est pas immérité. Le problème, c’est qu’ils n’ont pas forcément les armes pour faire flancher les Saints: une couverture aérienne pas exceptionnelle et surtout un jeu offensif basé sur la course, secteur que Rob Ryan et sa défense gère plutôt bien. Cela s’est vérifié il y a deux semaines avec une fessée, et il y a des chances que cela se reproduise même à domicile…

Cincinnati Bengals (9-5) – Minnesota Vikings (4-9-1)
Drôle de saison pour les hommes de Leslie Frazier, qui se font une spécialité de faire chuter les prétendants aux playoffs. Après une victoire face aux Bears, ils ont décidé la semaine passée de faire un mauvais coup aux Eagles. Rien d’anormal avec un MVP dans ses rangs de gagner quelques matchs – cela devient beaucoup plus étonnant lorsque cela arrive sans Adrian Peterson sur le terrain, dans un feu d’artifice offensif. Cependant, la défense des Bengals est tellement différente de celle des Eagles que l’on pourrait se demander s’ils pratiquent le même sport, et Cincinnati elle devrait suffire à éviter une mauvaise surprise…

Houston Texans (2-12) – Denver Broncos (11-3)
Les Texans ont remplacé les Jags au titre d’équipe la plus faible de la ligue, et face à Peyton Manning tout le monde se dit qu’ils vont se faire rouler dessus. Sauf que Matt Schaub revient aux affaires et il est forcément revanchard. De plus, les Texans ont réussi à faire douter les Patriots il y a trois semaines, preuve qu’ils ont la capacité de faire douter une bonne équipe. Mais bon, cela semble un petit peu léger pour freiner la marche en avant des Broncos…

Jacksonville Jaguars (4-10) – Tennessee Titans (5-9)
Drôle d’équipe que les Titans, qui ont décidé de ne plus gagner à domicile (5 défaites consécutives), voir de ne plus gagner tout court depuis 6 semaines où ils affichent un bilan de 1-5. Suffisant pour gâcher de belles promesses en début de saison…Face à la bonne défense aérienne des Titans, le brouillon Chad Henne (10 touchdowns mais 12 interceptions) risque de souffrir et cela pourrait être la solution pour les Titans dont l’attaque est tout juste moyenne mais qui pourrait profiter de bonnes positions grâce à sa défense.

Kansas City Chiefs (11-3) – Indianapolis Colts (9-5)
Autre sommet de la ligue, ce match pourrait avoir une importance pour la suite des playoffs: si les Chiefs l’emporte dans la division, ils gagneront le droit de jouer à domicile et donc de bénéficier de leur bruyant public. Ils vont faire face à une équipe d’Indianapolis déjà qualifiée mais pas forcément démotivée: les Colts ne gagnent qu’un match sur deux depuis 7 matchs, et à l’orée de la phase à élimination directe, c’est évidemment loin d’être suffisant. Andrew Luck devra en plus courir pour sa vie face au pass-rush des Chiefs, mais paradoxalment le quarterback ne semble jamais aussi bon que lorsqu’il est en difficulté…

Washington Redskins (3-11) – Dallas Cowboys (7-7)
Lorsque les deux équipes qui ont remplacé les Jets au titre de cirque de la ligue se rencontrent, la partie a forcément un enjeu. Ce match risque donc d’être très drôle entre deux défenses particulièrement moyenne, un Tony Romo devenu la risée de la ligue et un Kirk Cousins qui cherche à se montrer pour obtenir un bon échange. Oui, c’est absurde avec le recul…Mais le match a tout de même un enjeu ! Les ‘Boys sont au top d’une division où les défenses rivalisent de laxisme, et ils ont besoin d’une victoire pour maitriser leur destin en dernière journée et encore une fois transformer la semaine 17 en match couperet. Comme une impression de déjà-vu…

New York Jets (6-8) – Cleveland Browns (4-10)
Les deux équipes sont relativement similaires: deux défenses qui pourraient les mener au Super Bowl s’il y avait une attaque pour transformer leur bon travail en point – celle des Jets a marqué un quart des touchdowns de l’équipe… Sur le plan aérien, cela devrait être une bouillie de football avec des quarterbacks déjà maladroits habituellements (22 interceptions pour les Jets, 17 pour Cleveland) qui n’auront pas le temps de lancer la balle face au pass-rush adverse. Par contre les amoureux de défense devraient apprécier l’expérience !

Saint Louis Rams (6-8) – Tampa Bay Buccaneers (4-10)
Deux des équipes les plus frustrantes de la saison: il y a du potentiel, de la jeunesse, mais c’est bien trop irrégulier pour constituer un danger. Après de bons matchs, Mike Glennon marque le pas et sort de trois performances sous les 200 yards avec au moins une interception. Il devrait avoir un peu plus de fortune face à une défense aérienne des Rams moyenne, d’autant que Saint-Louis risque d’avoir du mal à avancer avec, tout bon qu’il est, le seul rookie Zac Stacy face à une défense au sol des Buccaneers qui assure une bonne tenue.

Coup d’envoi dimanche à 22h05
Seattle Seahawks (12-2) – Arizona Cardinals (9-5)

Carson palmer est devenu le maitre à jouer de cette équipe sous les ordres de Bruce Arians.

Carson palmer est devenu le maitre à jouer de cette équipe sous les ordres de Bruce Arians.

Fin de saison cruelle pour les Cardinals qui restent longtemps en vie dans la division de la mort…Mais qui enchaînent avec deux matchs face à leurs bourreaux en fin de saison. Le retour de Percy Harvin est en plus de mauvais augure pour la franchise de Glendale, qui a les moyens de calmer le jeu de course des Seahawks mais qui risque d’avoir du mal à contrôler Marshawn Lynch et un jeu de passe de plus en plus convaincant. Tout est possible mais il faudra sortir le match parfait du coté des Cards: tant mieux, Carson Palmer, véritable baromètre de cette équipe, s’y est habitué avec 4 matchs sans interceptions sur les 5 dernières rencontres – il s’était manqué face aux Eagles, match perdu de peu…

Detroit Lions (7-6) – New York Giants (5-9)
Drôle d’équipe des Lions, il y a peu en tête de leur conférence et aujourd’hui troisième et en difficulté dans la course aux playoffs. L’incohérence de leurs résultats est frappante, et ce n’est pas de bonne augure au moment d’affronter les Giants d’un Eli Manning blessé. D’autant plus que le prometteur front seven survitaminé de Détroit est efficace contre la course – ce n’est pas d’une grande utilité face aux Giants – mais ne parvient pas à mettre la pression sur le quarterback adverse avec seulement 28 sacks (28e de la ligue sur ce plan). Certes, Eli Manning lance les interceptions comme une mitrailleuse, mais lui laisser le temps de faire ses choix n’est jamais une idée.

Coup d’envoi dimanche à 22h25
Baltimore Ravens (7-6) – New England Patriots (10-4)
Encore un sommet qui aura une saveur particulière, tout simplement parce que les Ravens luttent plus que jamais pour une place en playoff. L’équipe a retrouvé une tenue et est sur une superbe dynamique: 4 victoires consécutives ! Ce match pourrait être le retour au premier plan du duo Bernard Pierce – Ray Rice, pas à la fête depuis le début de la saison (bel euphémisme) mais qui vont affronter une défense décimée et vraiment limitée contre la course. Gros travail pour les defensive backs de Baltimore qui vont devoir apprendre le nom des receveurs qu’ils vont affronter toute la soirée: Bill Bellichick semble les trouver dans la rue juste avant le match, mais parvient toujours à les faire briller avec Tom Brady comme catalyseur. Est-ce que ce sera encore le cas ce soir ?

San Diego Chargers (7-7) – Oakland Raiders (4-10)
Officiellement, les Chargers jouent encore pour les playoffs. Mais cela passe par deux victoires avec les doigts croisés pour que Ravens et Dolphins enchainement les contre-performances. Pas de questions à se poser donc, à l’heure d’affronter une équipe des Raiders moribonde qui a le choix entre peste et choléra au niveau des quarterbacks. Certes, Terrelle Pryor et Matt McGloin ont des profils différents et complémentaires, mais quelle utilité s’ils ne sont pas suffisamment bon pour porter la franchise ? Sur ce coup là, le match-up est en faveur des Chargers, dont la défense est moins pire contre la course que contre la passe, et qui jouent l’attaque aérienne à fond avec un Philip Rivers en mode MVP (parfois…).

Green Bay Packers (7-6-1) – Pittsburgh Steelers (6-8)
Les deux miraculés. Deux saisons de traînards, mais ils sont encore là à jouer les playoffs. Pour les Packers, cela passe par deux victoires consécutives en faisant confiance aux Bears pour perdre un match – autant dire que les probabilités sont plutôt pas mauvaises pour les verts du Wisconsin. Ils vont cependant devoir affronter des Steelers qui ne font rire personne sur un match, et ce sans Aaron Rodgers. Face à la bonne couverture aérienne des Steelers (11e de la ligue), cela risque de coûter très cher, même si la défense de Green Bay a montré des progrès sur les derniers matchs.

Coup d’envoi dans la nuit de dimanche à lundi à 02h30
Philadelphia Eagles (8-6) – Chicago Bears (8-6)

Michael Crabtree a tout changé pour l'attaque aérienne des 49ers...

Michael Crabtree a tout changé pour l’attaque aérienne des 49ers…

Au rayon des équipes incompréhensibles, je voudrais les Eagles et les Bears ! Les deux équipes pointent en tête, miraculeusement, des deux divisions les plus bizarres de la ligue malgré une défense coupable. Les Eagles viennent de se faire fesser par des Vikes qui ne sont pourtant pas au top cette année, et la défense aérienne risque de se demander ce qu’elle fait là face au duo Jay Cutler – Brandon Marshall. Dans le même registre, les Bears sont sur courant alternatif, ont aussi perdu face à ces mêmes Vikes, et ont autorisé 31

Coup d’envoi dans la nuit de lundi à mardi à 02h40
San Francisco 49ers (10-4) – Atlanta Falcons (4-10)
Colin Kaepernick et les siens montent en puissance à l’approche des playoffs, et cela risque de ne pas s’arrêter cette semaine. Les Falcons sont d’un niveau indigent cette année et clairement les Cardinals ne peuvent pas compter sur eux pour freiner San Francisco. Le seul secteur où les Falcons sont sérieux, c’est l’attaque aérienne où ils sont 8e. Problème: la défense des 49ers est impitoyable dans ce domaine, tandis que Kaepernick et Michael Crabtree devraient découper la défense aérienne des Falcons façon émincé. A moins que la victoire face aux Redskins les aient relancé, il semble difficile de voir Atlanta repartir de San Francisco avec la victoire…

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Preview NFL 2018
Fiches avant-saison
Parier en ligne avec :
21-Sep à 2:20 CLE 1.48 pariez 2.25 NYJ
23-Sep à 19:00 ATL 1.55 pariez 2.1 NO
23-Sep à 19:00 BAL 1.35 pariez 2.6 DEN
23-Sep à 19:00 CAR 1.55 pariez 2.1 CIN

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu