Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL semaine 16 (22h) : les Lions éliminés, les Patriots humilient les Ravens, de l’espoir pour les Steelers et Chargers

Le choc de la soirée entre les Patriots et les Raves s’est fini en pétard mouillé. L’équipe de New England a dominé le match de A à Z pour s’offrir son cinquième titre de division à la suite. Pour les Ravens, l’avenir s’assombri avec cette défaite.

Soirée difficile aussi pour les Lions qui sont encore passés à côté d’un match à leur portée face aux Giants. Conséquence : les Lions n’iront pas en playoff. Une qualification que peuvent toujours espérer atteindre les Cardinals. Auteur d’un gros match défensif pour battre les Seahawks à Seattle, la franchise d’Arizona jouera sa finale à elle en semaine 17 face aux 49ers.

Sinon les victoires des Chargers et Steelers permettent encore à ces deux équipes de croire en une improbable qualification en playoffs. Pour Green-Bay, la défaite ne change pas grand chose, il faudra battre les Bears en semaine 17.

New England Patriots (11-4) – Baltimore Ravens (8-7) : 41-7

Soirée cauchemar pour les Ravens. Alors que les champions en titre avaient l’occasion de faire un grand pas vers les playoffs, tout est allé de travers dans ce match. Une victoire mérité pour de très bon Patriots qui remportent une fois de plus l’AFC Est.

Soirée joyeuse pour LeGarrette Blount avec 2 touchdowns et la victoire

Soirée joyeuse pour LeGarrette Blount avec 2 touchdowns et la victoire

Les Patriots démarrent tambours battant avec un touchdown de LeGarrette Blount (16 courses, 76 yards, 2TD), suivi d’une interception de Logan Ryan qui permet aux Patriots d’ajouter un touchdown sur le drive suivant quand Tom Brady (14/26, 172 yards, 1TD) trouve Shane Veeren (14-0). Les Ravens sont absents en attaque. Les Patriots ne font pas d’état d’âme et ajoutent un field goal pour mener 17-0 à la mi-temps.

En seconde mi-temps, les Patriots donnent le sentiment de tranquillement gérer leur avance. Ils ajoutent un field goal (20-0) avant de voir les Ravens marquer leur premier point lorsque Joe Flacco (22/38, 260 yards, 2INT) franchit la end zone (20-7).
Mais derrière, les Patriots ne sont plus inquiétés. Les visiteurs stoppent une 4&10 sur les 48 yards des Ravens, sanction immédiate avec un nouveau touchdown de Blount sur une course de 7 yards (27-7) à 2 minutes de la fin.

John Harbaugh comprend que la partie est finie et fait rentrer les remplaçants. Des remplaçants bien maladroits qui permettent aux Patriots d’ajouter deux touchdowns avec un fumble recouvert par Chandler Jones dans la end zone et une interception de 74 yards de Tyler Wilson (41-7). Pour aller en palyoffs, les Ravens devront donc battre les Bengals et espérer un peu d’aide des rivaux des Dolphins et Chargers. Pour les Patriots, le siège de numéro 2 en AFC semble quasiment assuré maintenant.

Arizona Cardinals (10-5) – Seattle Seahawks (12-3) : 17-10

Les Cardinals sont encore en vie et de quelle manière! Dans un match ultra-défensif avec pas moins de 5 interceptions, 6 sacks et 14 punts forcés enregistrés par les deux défenses, les Cardinals sont allés chercher la victoire à Seattle faisant ainsi perdre son premier match à Russell Wilson (11/27, 108 yards, 1TD, 1INT) à la maison.

Pourtant le match commence mal pour les visiteurs. Carson Palmer (13/25, 178 yards, 1TD, 4INT) est intercepté deux fois sur ses trois premier drives. Mais les Seahawks n’en profitent pas vraiment et ne marquent qu’un field goal (0-3). A 2 minutes de la mi-temps, les Cardinals reviennent à égalité (3-3). Palmer se fait même intercepter une troisième fois à 50 secondes de la mi-temps, les Seahawks repartent alors des 8 yards des Cardinals. La défense des Cardinals tient bon et bloque même le field goal des locaux pour rentrer aux vestiaires sur le score de 3 à 3!

La deuxième mi-temps est un peu plus ouverte. Les Cardinals passent devant en fin de troisième quart-temps avec un field goal (6-3). Sur le coup d’envoie, Robin Turbin perd la balle et permet aux Cardinals de partir sur les 18 yards des Seahawks. Mais Richard Sherman intercepte Palmer dans la end zone, les locaux n’en profitent toujours pas et ce sont même les Cardinals qui accentuent leur avance avec un nouveau field goal (9-3).

Les Seahawks trouvent enfin la faille à 3 minutes de la fin lorsque Wilson trouve Zach Miller dans la end zone (9-10). Sur le drive suivant Palmer sort une de ses rares bonnes actions de la soirée, le quarterback trouve Malcom Floyd dans la end zone, 17-10 après la conversion à deux points. Seattle a un dernier drive pour revenir mais Wilson est intercepté par Dansby, une interception pas du tout évidente car la balle semble avoir d’abord rebondit sur le sol.
Avec cette victoire, les Cardinals auront le droit à une finale en semaine 17 face aux 49ers pour aller en playoffs. Pour les Seahawks, ils peuvent encore finir premier en NFC en gagnant leur dernier match.

Pittsburgh Steelers (7-8) – Green Bay Packers (7-7-1) : 38-31

Fin de match haletante avec un retour de kickoff de 70 yards de Micah Hyde pour amener Matt Flynn (21/39, 232 yards, 1 TD, 1 int) à portée d’égalisation. Mais les Packers se précipitent, échouent à quelques yards du touchdown et les Steelers remportent ce match enneigé.

Malgré son 1er fumble en carrière, Le'Veon Bell a encore été très bon ce soir

Malgré son 1er fumble en carrière, Le’Veon Bell a encore été très bon ce soir

Première mi-temps équilibrée. Sur une passe de Matt Flynn, Jarett Boykin (5 réc, 54 yards, 1 TD) réceptionne le premier touchdown du match. Les Steelers répondent sur la possession suivante avec un passe de « Big » Ben Roethlisberger (16/28, 167 yards, 2 TD, 1 int) de 1 yard pour Emmanuel Sanders, 7-7. En deuxième période, le coureur rookie Eddie Lacy (15 ballons, 84 yards, 2 TD) continue d’enchanter les cheeseheads en marquant un touchdown sur une course de 14 yards. Le score est de 14-10 pour les locaux à la pause après un field goal dans les dernières secondes de Shaun Suisham.

Mais les choses se compliquent pour les locaux dans le troisième quart. Dès le retour Pittsburgh marque un touchdown sur une course de Big Ben, le 15e de sa carrière. Les Steelers prennent l’avantage 17-14. S’ensuit alors l’action la plus étrange du match. Les Packers puntent et Pittsburgh repart de la ligne des 2 yards. Le’Veon Bell (26 ballons, 124 yards, 1 TD) fumble pour la première fois de sa carrière, Green Bay récupère mais ne parvient pas à marquer. Crosby entre pour tapper un field goal mais celui-ci est bloqué et la balle est touchée par la moitié des joueurs présents sur le terrain avant de sortir. Les arbitres considèrent que les Steelers ont fait exprès de la sortir, rendent la balle aux Packers sur une première tentative et Lacy n’a plus qu’à marquer au sol, 21-17.

Les Steelers enchaînent avec deux touchdowns : une passe de Roethlisberger pour Matt Spaeth et une interception de Cortez Allen retournée en touchdown, ce qui fait 31-21 au début du dernier quart-temps. Les Packers parviennent à égaliser grâce à un touchdown de John Kuhn et un nouveau field goal. Il reste 3 minutes quand Flynn récupère la balle mais il lâche la balle sur un plaquage de Troy Polamalu. Roethlisberger amène Le’Veon Bell a portée pour le touchdown, 38-31. En 1 minute 25, les Packers tentent la remontée mais malgré le bon retour de Hyde, ils échouent et doivent compter sur une défaite des Bears pour croire aux playoffs cette année.

New York Giants (6-9) – Detroit Lions (7-8) : 23-20 en OT

C’est sur un field goal de Josh Brown en prolongation que les Giants remportent ce match sur le score de 23 à 20. Les Lions sont donc éliminés de la course pour une place en playoff. Pour les Giants, la victoire est à l’image de la saison : une attaque en difficulté, une défense entreprenante.

Les Lions étaient déjà la tête sous l’eau et potentiellement éliminés à la mi-temps. En effet, Detroit est mené 3 à 13 en rentrant aux vestiaires. Après un échange de field goals (3-3), les Giants marquent le premier touchdown à deux minutes de la mi-temps quand Eli Manning (23/42, 256 yards, 1TD, 1INT) trouve Jerrel Jernigan (6rec, 80 yards, 1TD) dans la end zone (10-3). Juste avant la mi-temps, Justin Tuck intercepte Matthew Stafford (25/42, 222 yards, 1INT), un turnover qui permet aux Giants de marquer un field goal juste avant la mi-temps (13-3).

Si la défaite est cruelle pour les Lions, c’est que les locaux ont cru reprendre le match en main en seconde mi-temps. Sur leur premier drive, Joique Bell (20 courses, 91 yards, 1TD ; 10rec, 63 yards) inscrit un touchdown (13-10). Quelques actions après, Nick Fairley sack Manning dans sa end zone, safety (13-12). Les Lions passent devant sur le drive suivant quand Theo Riddick franchit la ligne d’en-but 13-18 et 13-20 avec la conversion à deux points. Mais à 5 minutes de la fin, Stafford est intercepté par Will Hill, le safety s’envole dans la end zone adverse pour ramener les Giants à 20 partout.

Ensuite, Eli est intercepté à 23 secondes de la fin. Les deux équipes se retrouvent en prolongation. Sur le premier drive du temps complémentaire, Andre Brown perd la balle mais derrière les Lions n’en profitent pas. Les Giants gagnent donc ce match en ayant accumulés moins de 30 yards en seconde mi-temps. Une défaite qui ne devrait pas laisser Jim Schwartz tranquille.

Oakland Raiders (4-11) – San Diego Chargers (8-7) : 13-26

Les Chargers font le break dans la deuxième période après avoir été tenu en échec par les Raiders dans la première mi-temps. Philip Rivers (19/29, 201 yards, 1 TD, 1int) a été bien aidé par le jeu au sol. Matt McGloin (20/36, 206 yards, 1 int) a montré quelques faiblesses mais est resté plutôt correct malgré une défense de San Diego réveillée depuis 5 matches.

Les Chargers commencent en douceur avec un field goal de Nick Novak dans le premier quart pour mener 3-0. Mais les Raiders attaquent d’entrée de jeu dans la deuxième période avec un touchdown de Darren McFadden (4 ballons, 8 yards, 1 TD). Les visiteurs ne gardent pas l’avantage longtemps puisque Ryan Matthews (25 ballons, 99 yards, 1 TD) répond à son homologue d’Oakland en inscrivant un touchdown pour les Chargers, San Diego10, Oakland 7. Sur une réception de punt, Keenan Allen lâche la balle que les Raiders reprennent et Sebastian Janikowski égalise juste avant la pause. 10 partout, les Chargers s’en sortent bien avec 3 turnovers.

Au retour des vestiaires, ce sont les locaux qui mettent le feu dans la défense des Raiders. En un quart-temps, les Chargers inscrivent un touchdown grâce au rookie Keenan Allen (3 réc, 26 yards, 1 TD) et un nouveau field goal. Au début du dernier quart, San Diego mène 20 à 10. Ils obtiennent une excellente position sur les 19 yards adverses à cause d’un kickoff que les Raiders ne maîtrisent pas mais ne marquent que 3 points. Echange de field goals entre les deux équipes ce qui donne un score de 26-13 à 6 minutes de la fin. Les Raiders font une dernière tentative désespérée mais échouent à 1 yard d’un touchdown. Score final 26 à 13 pour les Chargers qui continuent à croire aux playoffs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une