Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Hall of Fame Histoire

Equipes de légende: Saints Louis Rams 1999-2004

  • 0

Alors que Marshall Faulk fera son entrée au Hall of Fame dans la nuit de samedi à dimanche, Touchdown Actu vous propose un retour sur les Rams du début des années 2000, l’équipe au sein de laquelle Faulk a écrit sa légende.

Kurt Warner lors du Super Bowl remporté par les Rams en 2000.

« The Greatest Show on Turf. « Tout est dit.

Comment comprendre que les Rams n’aient pas retiré les 4 numéros de l’attaque phare du début des années 2000? Trois années consécutives avec plus de 500 pts marqués dans la saison, un record NFL.

Kurt Warner #13. Who’s this guy se demandait Sport illustrated quand, après des années de galère où seul lui devait croire en sa bonne étoile, il a enfin explosé. Il a fini deux fois MVP de la ligue avec les Rams.

Marshall Faulk #28. Running Back ultra complet élu 3 années d’affilé meilleur joueur offensifs de la ligue, un des tout meilleur en terme de stats de carrière, un coureur qu’on pourrait qualifier d’un nouveau genre dans la NFL d’alors. Il est pour la moment le seul membre du Greatest show on turf dont le numéro a été retiré par les Rams.
Faul était une menace aussi réelle au sol que dans les airs. Depuis, rares ont été les running backs à évoluer dans le même registre. Peut être Westbrook chez les Eagles ou, dans une moindre mesure, Reggie Bush. Une alliance assez rare entre puissance et finesse. Actuellement c’est peut être Adrian Peterson qui serait son digne successeur dans la ligue.

Puis les deux receveurs stars Torry Holt #81 & Isaac Bruce #80. Onze pro bowl à tout les deux.

Tout cela avec un coordinateur offensif de génie, Mike Martz qui avait trouvé avec ces quatre gars ceux qui allaient porter son système d’attaque aux nues. Ce qui ne sera pas vraiment le cas ultérieurement, flop aux Detroit Lions pour commencer, puis aux 49ers ensuite, et un bilan assez mitigé aux Bears pour finir.

Mike Martz, le coordinateur offensif qui a rendu l'attaque des Rams si redoutable.

Des stars… mais pas que

Une attaque qui faisait feu de tout bois, mais ce n’était pas dû qu’à ces quatre super stars. Les back up étaient aussi d’un très haut niveau, des receveurs comme Hakim, Proehl auraient été  receveur N°2 dans la plupart des équipes. Proehl est l’archétype du receveur sous coté (talentueux sans attirer tous les objectifs sur lui, dans le même registre, Brandon Stockley, Troy Brown par le passé chez les Pats) extrêmement sûr dans les moment chauds (notamment sur les 3ème downs), et toujours suffisamment menaçant pour que la défense ne se focalise pas sur les receveurs stars des Rams, ce qui a permis à Holt et Bruce d’avoir beaucoup plus de liberté que s’ils avaient joué avec d’autres coéquipiers.

Et puis une ligne offensive vraiment solide, Zimmermann, Mc Collum, Pace… sans laquelle les précités n’auraient pas fait grand-chose.

Lorsqu’on parle des Rams de cette époque, il est souvent question de cette attaque flamboyante. Ceci dit, la défense valait le détour. Certes pas de super stars comme Ray Lewis, Brian Urlacher, Warren Sapp… mais de solides joueurs qui rentraient bien dans le système de jeu (et qui ont parfois eu les pires des difficultés pour s’adapter à d’autres systèmes)comme London Fletcher, Dre Bly, Leonard Little (1 All pro), Greg Wistrom, Aeneas Williams (8 pro bowls)…

La machine à stats

Pour donner une idée de ce que pouvait être cette équipe, prenons la saison 2000 (qui se finira mal pour les Rams puisqu’ils perdront contre toute attente et contre des Saints opportunistes qui profiteront d’une incroyable bourde de A-Z Hakim sur un retour de punt en fin de rencontre).

Le duo de receveur Isaac Bruce et Torry Holt.

Les Rams dominent la saison régulière et à la fin de celle-ci le bilan est édifiant. Les Rams sont leader de la ligue dans pas moins de 14 statistiques différentes:
1er NFL, en Yards par jeu (7.0 yards)
1er NFL , en Yards Combinés (7,075 Yards)
1er NFL , en First Downs à la Passe (247 First Downs)
1er NFL ,  yards total, (5,232)
1er NFL , passes Completés (380 Passes)
1er NFL , à la passe
1er NFL ,  touchdowns à la passe (37)
1er NFL , pourcentage de passes Completées (64.7 %)
1er NFL , touchdowns à la course (26)
1er NFL , aux taux de 3ème down complétés (47.5 % of third downs converted)
1er NFL , total Offense
1er NFL , total Touchdowns (67)
1er NFL , conversionsà 2 pts , 4
1er NFL , aux Yards gagnés par passe completées (14.5 yards)

N’en jetez plus!

« Total respect »

Mais au-delà des stats, ce qui est peut être le plus marquant, c’est de voir que c’était une équipe que tout le monde aimait. Difficile de trouver des ‘anti’ Rams, alors que des ‘anti’ Colts, des ‘anti’ Pats on en trouve en pagaille par exemple (même si on peut difficilement dire sans être taxé de mauvaise foi que l’équipe de Tom Brady ou de Peyton Manning joue du mauvais Football). Le jeu déployé par les Rams à cette époque était peut-être tellement beau à voir, tellement flamboyant, spectaculaire… qu’au final c’était « total respect ».

Comme pour des types de la trempe de Joe Montana, Barry Sanders ou Emmit Smith… On pouvait ne pas supporter leurs équipes, mais on ne pouvait pas dire que ces gars là n’avaient pas la grande classe.

Quelques videos et liens :
Sur le forum

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.05pariez1.52DET
19-Nov à 20:00CLE3.2pariez1.2JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une