Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

NCAA : la preview du BCS National Championship Game entre Auburn et Florida State

On y est. Après quatre mois de compétition acharnée, la saison 2013 connaîtra son épilogue lundi avec la grande finale nationale du BCS qui opposera Florida State (1) à Auburn (2). En plus d’être le point d’orgue de la saison, ce match sera également le dernier de l’histoire du BCS sous ce format. En effet, à partir de l’année prochaine, il sera remplacé par un tout nouveau système de playoffs à quatre équipes. C’est l’occasion pour Touchdown Actu de vous présenter une preview de cette rencontre qui sera suivie par plusieurs millions de personnes à travers le monde.

Un match qui sera diffusé en direct et en intégralité sur Ma Chaîne Sport dans la nuit de lundi à mardi, à partir de 02h30. Touchdown Actu sera même présent en plateau pour l’occasion.

Les deux équipes

Jimbo Fisher a réalisé un excellent travail en ramenant Florida State au premier plan

Jimbo Fisher a réalisé un excellent travail en ramenant Florida State au premier plan

Soyons clairs. Les personnes affirmant avoir prédit cette affiche en début de saison sont soit extra-lucides, soit menteurs.

Florida State faisait face à un véritable chantier à l’intersaison et de nombreuses incertitudes planaient. Coach Jimbo Fisher a dû s’entourer de nouvelles têtes, en remplaçant six de ses anciens assistants et 11 de ses joueurs, partis exercer leurs talents à l’échelon supérieur. Et il l’a fait d’excellente manière. L’alchimie a pris sans tarder autour d’un leader que l’on savait prometteur mais pas aussi efficace, du moins pas aussi tôt : Jameis Winston. FSU boucle sa saison régulière invaincue, écrasant tout sur son passage, avec plus de 42 points d’écart en moyenne face à ses adversaires. Equipe la plus dominante de la saison, c’est donc tout naturellement que Florida State atteint sa 4e finale nationale de l’ère BCS.

Le cas d’Auburn est très différent. Gene Chizik a été débarqué au terme de la saison 2012 après avoir enregistré un bilan calamiteux de 3-9. Et c’est Gus Malzahn, ancien coordinateur offensif de la maison, qui prend sa place à la tête des Tigers. Après une défaite face à LSU en 4e semaine, Auburn est monté en puissance au fil des matches, enchaînant 9 victoires d’affilées dont certaines face à de grosses cylindrées (Texas A&M, Georgia, Alabama, Missouri). Les joueurs n’ont pas dominé outrageusement comme l’ont fait les Seminoles et ont profité de quelques miracles mais leur place à ce stade de la compétition n’est pas usurpée. Cette finale est leur deuxième depuis la création du BCS, après l’avoir remporté en 2011 face à Oregon.

Les clés du match

Jeu de passes de Florida State vs Défense d’Auburn

Sans doute les phases de jeu où la différence de niveau sera la plus grande. Florida State à un des tous meilleurs jeu de passes du pays. Tout d’abord, l’équipe compte dans ses rangs le vainqueur du Heisman Trophy : Jameis Winston. Et en plus, il a à sa disposition une escouade de receveurs d’excellente qualité avec Rashad Greene (981 yards et 9 touchdowns), Kenny Shaw (929 yards et 6 touchdowns) et le grand Kelvin Benjamin (957 yards et 14 touchdowns) auxquels on peut ajouter le tight-end Nick O’Leary (557 yards et 7 touchdowns). En face, la défense contre la passe d’Auburn est une des plus mauvaises du pays puisqu’elle concède 259,3 yards en moyenne par rencontre. La ligne défensive possède dans ses rangs de très bons éléments comme Dee Ford ou Nosa Eguae mais mettre la pression sur Winston n’est pas forcément la solution miracle. En effet, celui-ci a affiché 70% de passes complétées et 20 touchdowns lancés lorsqu’il a été blitzé cette saison. De plus, cette technique est à double tranchant. Si la ligne offensive des Seminoles contient les assauts, il y aura une pluie de 1 contre 1 dans les lignes arrières et ce sera du pain béni pour Winston et son armada. En revanche, les Tigers excellent lorsqu’ils sont dos au mur : ils n’ont encaissé que 23 touchdowns sur 48 tentatives dans la zone rouge cette année. Dans tous les cas, Auburn devra prier pour que l’attaque de FSU soit un peu rouillée, elle qui n’a pas joué depuis le 7 décembre.

Attaque d’Auburn vs Défense contre la course de Florida State

Ce n’est un secret pour personne, le jeu d’Auburn repose essentiellement sur les courses. Les Tigers possède Tre Mason dans leurs rangs, finaliste pour le Heisman Trophy, et il forme un sacré duo avec le quarterback Nick Marshall qui a enregistré un total de 2644 yards au sol cette saison. De leur côté, les Seminoles ont une excellente défense puisque l’équipe première n’a encaissé que 126 yards en moyenne au sol cette saison. Mais cela sera t-il suffisant? Auburn, c’est 335,7 yards en moyenne par match et 46 touchdowns à la course lors de l’exercice écoulé. De plus, Alabama et Missouri, réputées pour avoir d’excellentes défenses ont concédé respectivement 296 yards et 545 yards (!) dans ce secteur de jeu lorsqu’ils ont affronté les Tigers. Timmy Jernigan, Mario Edwards Jr et Christion Jones auront donc pour mission de stopper la bande de Mason. Celui-ci pourra compter sur une très bonne ligne offensive, notamment Robinson et Dismukes. Cependant, les Seminoles pourraient commettre l’erreur d’oublier que Marshall peut également lancer le ballon et certaines grosses passes ne sont pas impossibles. Mais une chose est sûre, plus le jeu au sol fonctionnera, moins Jameis Winston sera sur le terrain.

Le mental et les pertes de balles

Malgré toutes les statistiques du monde, il reste impossible de prédire l’issue d’un match avec certitude. Les pertes de balle  et les erreurs sont des variables à prendre compte. Si les Seminoles ont provoqué 34 pertes de balle cette saison contre 18 pour les Tigers, rien ne dit que cela va aller dans ce sens lors de cette finale. FSU est le favori, aura plus de pression que les Tigers et des erreurs pourraient en découler. Et être dans la peau d’outsider est une position qu’Auburn affectionne tout particulièrement. Avec ce statut, les Tigers ont vaincu le n°1 une première fois, alors pourquoi pas deux?

Les joueurs à suivre

Nick Marshall est peut-être le facteur X de la rencontre

Nick Marshall est peut-être le facteur X de la rencontre

Jameis Winston, Florida State, Quarterback

Second freshman et plus jeune joueur de l’histoire à avoir remporter le trophée Heisman, Winston est l’attraction principale de ce match et de cette saison. Aucun doute que son nom sera le mot le plus prononcé par les commentateurs lors de cette soirée. Une victoire en finale et pourquoi pas un titre de MVP de la rencontre ponctueraient une saison historique en NCAA.

Kelvin Benjamin, Florida State, Wide Receiver

Benjamin est un receveur avec de grandes dimensions, comme Mike Evans de Texas A&M qui a collé 287 yards et 4 touchdowns aux Tigers en octobre dernier. De plus, le Seminole réfléchit à s’inscrire à la prochaine Draft. Nul doute qu’ une performance de haut niveau dans cette finale ferait grandement monter sa côte.

Timmy Jernigan, Florida State, Defensive Tackle

Elu dans la deuxième équipe ACC de la saison, Jernigan va avoir un rôle primordial à jouer lors de cette finale. Sa capacité à déjouer les blocks, sa rapidité d’éxécution et ses qualités athlétiques font de lui l’une des armes principales pour enrayer le jeu au sol que les Tigers vont vouloir imposer.

Nick Marshall, Auburn, Quarterback

Il sera sans doute le facteur X de la rencontre. La défense des Seminoles va certainement concentrer ses efforts à limiter le jeu au sol, ce qui devrait libérer des espaces dans les airs pour lancer de longs ballons. Et il possède avec Sammy Coates un receveur qui aime ce genre d’actions (22,1 yards par réception cette saison).

Tre Mason, Auburn, Running Back

Mason a fini sixième à l’élection du Heisman Trophy et ce n’est certainement pas pour rien ! Avec 1622 yards et 22 touchdowns enregistrés cette saison, il est sans doute l’un des meilleurs coureurs du pays. Il portera beaucoup le ballon lundi, peut-être une quarantaine de fois, et de sa performance découlera le temps de possession d’Auburn et donc le tempo du match.

Dee Ford, Auburn, Defensive End

La couverture dans les lignes arrières n’étant vraiment pas le point fort des Tigers, il va bien falloir tenter des choses pour poser des problèmes à Winston. Le rôle de Ford sera de mettre la pression le plus vite possible sur quarterback des Seminoles. Sans cela, la victoire sera très compliquée à obtenir pour les Tigers.

 

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.05pariez1.52DET
19-Nov à 20:00CLE3.2pariez1.2JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu