Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Wild-card : les Bengals s’écroulent face à des Chargers solides

Cincinnati Bengals (3) – San Diego Chargers (6) : 10-27

Miraculés de la fin de la saison régulière, les Chargers n’ont cette fois pas eu besoin de chance ou d’aide extérieure pour prolonger leur saison. Propres en attaque et solides en défense, Philip Rivers et ses coéquipiers ont bien profité des erreurs de l’attaque de Cincinnati pour s’imposer logiquement.

Alors que les Bengals semblaient sur le point de prendre le match en main avant la pause, c’est d’abord Giovanni Bernard (12 courses, 45 yards) qui a commis un fumble à quelques yards de la end zone. En deuxième mi-temps, un fumble, deux interceptions et deux échecs sur 4e tentative enchainés coup sur coup par Andy Dalton (29/51, 334 yards, 1 TD, 2 int) ont creusé le tombeau des hommes au casque tigré.

Andy Dalton n'a encore pas réussi à porter son équipe dans un match de playoffs.

Andy Dalton n’a encore pas réussi à porter son équipe dans un match de playoffs.

Les Chargers ont alors fini le boulot avec un touchdown, des field goal et une course de touchdown de Ronnie Brown.

Le moment clé

Quatrième quart-temps, 3mn07 à jouer. Les Bengals sont menés de 10 points (10-20) et ils viennent de rendre le ballon aux Chargers après un nouvel échec sur quatrième tentative. Sur la première action du drive de San Diego, Ronnie Brown traverse la ligne défensive de Cincinnati et file droit vers un touchdown de 58 yards qui scelle définitivement la victoire californienne (10-27).

Le film du match

Les défenses font la loi sur les deux premiers drives. Les Chargers remontent ensuite le terrain en s’appuyant sur leur jeu au sol jusqu’à un touchdown de Danny Woodhead (0-7). Après un nouvel échange de punts, ce sont les coureurs des Bengals qui trouvent le rythme. Un bon drive conclut par une passe de Dalton pour Jermaine Gresham (7 rec, 64 yards, 1 TD) et l’égalisation (7-7). Nous sommes alors au milieu du second quart.

Après un stop, les Bengals remontent le terrain. Sur une réception à 2 minutes de la pause, Giovanni Bernard arrive à 4 yards de la terre promise mais se fait arracher le cuir par Victor Butler. San Diego n’en profite pas et rend le ballon. Grâce à une nouvelle connexion Dalton-Gresham, les Bengals se mettent en position pour un field goal de 46 yards réussi juste avant la mi-temps qui leur donne l’avantage (10-7).

Au retour des vestiaires, Mike McCoy ouvre enfin un peu son attaque, et Philip Rivers répond présent. Le quarterback troue Eddie Royal pour 33 yards puis Ladarius Green (3 rec, 34 yards, 1 TD) pour le touchdown (10-14). Dans la foulée, Dalton lâche un fumble tout seul en se jetant au sol sur une course. Les Chargers en profitent pour inscrire un field goal (10-17). Sur le drive suivant, Dalton est cette fois sous pression et lance une interception dans la précipitation. Le ballon est retourné jusqu’aux 3 yards des Bengals, mais là encore, San Diego cale et se contente d’un field goal. Après une minute dans le dernier quart, les Chargers mènent de 10 points (10-20) et la pluie se met à tomber.

Et la galère continue pour Dalton, qui lance une nouvelle interception, cette fois dans les bras de Mark Ingram. San Diego n’en profite pas et punt. Il reste huit minutes à jouer. Cincinnati accélère. A.J. Green (3 rec, 34 yards) laisse échapper une bombe en profondeur. Les locaux avancent un peu mais calent sur la 4e et 3 (moment clé). Les Chargers puntent encore, mais Cincinnati échoue une nouvelle fois sur une quatrième tentative et rend le ballon avec trois minutes à jouer. Ronnie Brown fait alors exploser la défense pour le touchdown de 58 yards qui scelle la victoire de son équipe.

MVP : la défense des Chargers

Malgré leur erreurs, les Bengals sont resté longtemps dans le match parce que leur défense a relativement bien contenu les Chargers. Mais San Diego a aussi pu compter sur une bonne défense, qui a su provoquer les erreurs adverses. Andy Dalton a souvent été mis sous pression et a mordu la poussière à trois reprise sur des sacks. Melvin Ingram (1 int) et Donald Butler (1 fumble forcé) ont sorti des actions décisives tandis que les arrières ont bien tenu A.J. Green. Clairement, les défenseurs de San Diego en voulaient plus.

Le flop : Andy Dalton

Troisième qualification en playoffs en trois ans et toujours pas de victoire pour Andy Dalton, qui a une nouvelle fois commis des erreurs critiques au plus mauvais moment. Un fumble sans être touché et deux vilaines interceptions, c’est forcément trop, surtout dans un match aussi serré. Ce n’est donc pas cette année que le quarterback des Bengals va faire taire ceux qui s’interrogent sur sa capacité à mener son équipe loin. Il en est maintenant à un touchdown pour six interceptions en trois matches de playoffs.

La stat : 0

Les Chargers n’ont pas perdu le moindre ballon dans ce match. En playoffs, c’est souvent la clé.

La suite

Coordinateur offensif des Broncos de 2010 à 2012, Mike McCoy va retrouver son ancienne équipe la semaine prochaine à Denver. Pour les Bengals, l’intersaison commence de la même manière que ces deux dernières années, avec un effectif bien construit et des questions sur Andy Dalton.

La feuille de match

[box boxscore_4433_CIN-SD]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
26-Nov à 20:00ATL1.16pariez3.55TB
26-Nov à 20:00CIN1.18pariez3.35CLE
26-Nov à 20:00IND2.2pariez1.45TEN
26-Nov à 20:00KC1.15pariez3.65BUF
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu