Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

NCAA

NCAA : Florida State remporte le dernier National Championship Game à l’arrachée !

Longtemps malmenés par une équipe d’Auburn ultra-motivée, les Seminoles parviennent à arracher la victoire (34-31) dans les ultimes secondes de la rencontre après avoir été menés de 18 points au milieu du second quart-temps.

Jimbo Fisher a ramené FSU au sommet

Jimbo Fisher a ramené FSU au sommet

Auburn parfaitement rentré dans le match, Winston en difficulté

Dès la première possession de Florida State, la défense des Tigers annonce la couleur : Jameis Winston (237 yards et 2 btouchdowns), fraîchement vainqueur du Heisman Trophy, va passer une soirée difficile ! Il se fait sacker une première fois par Nosa Eguae et FSU doit se contenter d’ouvrir le score sur un field goal de Roberto Aguayo. Du côté d’Auburn, on tente de pratiquer un jeu offensif basé sur un jeu de courses fourni et de passes dans la profondeur. Auburn prend l’avantage au milieu du premier quart, lorsque Nick Marshall (217 yards, 2 touchdowns, 1 interception et 1 touchdown au sol) trouve son coureur Tre Mason sur une « screen-pass »: 7-3. Ce touchdown est le premier de la carrière de Mason à la réception. Les Seminoles ne parviennent pas à répondre grâce au fantastique travail effectué par la défense des Tigers, notamment du front seven. Winston réagit mal à la pression qu’il subit. Il est forcé à courir à plusieurs reprises, lance des ballons approximatifs et subit son second sack de la soirée en fin de premier quart-temps.

Auburn enfonce le clou dans le second quart par l’intermédiaire de Marshall et de Melvin Ray qui se connectent dans le dos d’une défense douteuse pour un touchdown de 50 yards. En face, le calvaire continue pour Winston. Il perd le ballon pour la seconde fois de sa carrière universitaire sur fumble après un plaquage d’Angelo Blackson. Nick Marshall concrétise la belle prestation de son escouade défensive sur une course de 4 yards pour porter l’avantage des Tigers à 18 points : 21-3.

FSU reprend des couleurs

Sur le bord du terrain, c’est la panique pour Jimbo Fisher. Après une bonne discussion avec son quarterback et quelques ajustements, l’escouade offensive de FSU revient sur le terrain. L’équipe réussit tout d’abord un fake punt sur une 4e et 4. Puis, les courses se font plus nombreuses et Winston lance quelques passes courtes dans le but de se remettre en confiance. Et ça paye. Devonta Freeman conclue le drive sur une course de 3 yards. Un touchdown qui s’avère déterminant pour le moral des Seminoles avant de rejoindre les vestiaires.

A l’entame de la seconde mi-temps, FSU revient transformée. La défense, elle aussi,  se montre plus disciplinée et les espaces sont difficiles à trouver pour Nick Marshall. Les Seminoles ne parviennent pas encore à retrouver leur efficacité offensive mais la défense, elle, n’encaisse plus de point. Roberto Aguayo est le seul à marquer dans ce 3e quart sur un field goal de 41 yards : 21-13.

Winston a longtemps subit mais il a su se montrer décisif et remporte ainsi le titre de MVP offensif

Winston a longtemps subit mais il a su se montrer décisif et remporte ainsi le titre de MVP offensif

Des dernières minutes de folie

Dès le début du dernier quart-temps, Nick Marshall est intercepté par P.J. Williams, élu MVP défensif de la rencontre. Winston retrouve le sourire quelques instants plus tard lorsqu’il trouve Chad Abram pour un touchdown de 11 yards. Parker redonne alors un peu d’air aux Tigers en inscrivant un field goal. Mais sur le coup d’envoi suivant, Levonte Whitfield traverse le terrain dans toute sa longueur comme une fusée pour un retour de 100 yards et donne l’avantage au score 27-24.

Mais Auburn a du cœur, beaucoup de cœur. Tre Mason (195 yards et 1 touchdown), récent finaliste pour le Heisman Trophy, effectue une grosse course de 37 yards pour redonner l’avantage aux siens avec 1.19 à jouer. C’est le moment qu’a choisi Jameis Winston pour montrer tout l’étendu de son talent. Complètement dos au mur, le quarterback freshman, prend ses responsabilités et mène un drive de 7 jeux, dans lequel il complète 6 passes dont celle qui délivre les Seminoles : une passe de 2 yards pour Kelvin Benjamin à 13 secondes de la fin du match. Auburn tentera de revenir sur une action désespérée avec de nombreuses passes latérales qui ne donnera rien.

Florida State remporte donc le dernier National Championship Game dans un final palpitant et en ayant pratiqué du beau football sur une seule mi-temps. Les Tigers ont tout donné et ont posé d’énormes problèmes à leurs adversaires du jour. Une victoire n’aurait pas été usurpée. Mais il en fallait encore plus pour battre les Seminoles. Il manquait ce brin de chance qui a accompagné Auburn dans les rencontres serrées et qui l’a abandonné pour le dernier, le plus important.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.05pariez1.52DET
19-Nov à 20:00CLE3.2pariez1.2JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu