Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Divisional : les Patriots piétinent les Colts

New England Patriots (2) – Indianapolis Colts (4) : 43-22

Cette fois, il n’y a pas eu de miracle pour les Colts. Rapidement menés et complètement dominés au sol, Andrew Luck (20/41, 331 yards, 2 TDs, 4 int) et ses coéquipiers n’ont rien pu faire pour véritablement inquiéter les Patriots.

En appuyant constamment au sol, New England a montré sa capacité à adapter son attaque pour combler le manque de receveurs et pour exploiter la faiblesse d’Indianapolis face à la course. Obligé de courir derrière le score, Luck n’a pas réussi à mener un retour. Au contraire, ses erreurs ont coûté cher.

LeGarrette Blount a piétiné la défense adverse.

LeGarrette Blount a piétiné la défense adverse.

Le moment clé

Il reste 13 minutes et 8 secondes à jouer. Les Patriots mènent 29-22 et viennent de récupérer le ballon. LeGarrette Blount prend le ballon en main et transperce la ligne. 73 yards plus loin, touchdown ! New England mène 36-22 et Jamie Collins intercepte Luck dans sa moitié de terrain sur la passe suivante ! Cinq jeux plus tard, Stevan Ridley marque au sol et porte le score à 43-22. En moins de deux minutes, le match a définitivement basculé du côté des Patriots.

Le film du match

Les choses commencent mal pour Andew Luck, intercepté dès sa deuxième passe par Alfonso Dennard, qui retourne le ballon sur les 2 yards des Colts. Une course, et LeGarrette Blount marque le premier touchdown du match pour les Patriots (7-0). Après un punt rapide d’Indianapolis, New England construit un nouveau drive équilibré et efficace que Blount termine une nouvelle fois dans la end zone (14-0). Le coup est dur, mais Luck répond immédiatement avec une superbe passe de 38 yards pour un touchdown de Lavon Brazill (2 rec, 73 yards, 2 TDs) (14-7).

Après un échange de punts, Tom Brady (13/25, 198 yards) et Julian Edelman (6 rec, 84 yards) continuent de saupoudrer l’excellent jeu au sol de leur équipe avec quelques bonnes passes. Un nouveau drive de 75 yards se termine par un touchdown de Blount (21-7). Indianapolis réduit l’écart avec un field goal (21-10), puis avec un safety lorsque l’équipe spéciale de New England rate son snap sur un punt et envoi le ballon vers sa propre end zone. Le punter Ryan Allen récupère le cuir mais l’échappe et la balle sort à l’arrière (21-12) de la end zone. Pas de chance pour Luck, sur la série suivante, après une belle progression, une de ses passes rebondit sur l’épaule du fullback Stanley Havili et retombe dans les mains de Donta Hightower. Les Patriots n’en profitent pas avec un dernier punt avant la pause.

On se rend coup pour coup dans le troisième quart. Les Colts marquent un field goal (21-15), les Pats répondent avec un touchdown converti à deux points (29-15) et Indy s’accroche grâce à un nouveau touchdown de Brazill (29-22).

Au début de la dernière période, les hommes de Bill Belichick portent l’estocade avec le long touchdown de Blount, l’interception, et le touchdown de Ridley, qui portent le score à 43-22. Après un nouveau stop, ils mangent presque 8 minutes de chrono et rendent le ballon avec 2mn41 à jouer. Le temps pour Luck de lancer une dernière interception…

Le MVP : LeGarrette Blount (24 courses, 166 yards, 4 TDs)

Au début de la saison, les Buccaneers ne voulaient tellement plus de lui qu’ils l’ont envoyé à New England contre un joueur qui n’a jamais joué en NFL (Jeff Demps) et un choix du septième tour. Le pari se révèle gagnant pour les Pats’. Blount a mené un jeu au sol hyper efficace. En tout, les coureurs ont cumulé 234 yards, et l’équipe a gardé le ballon 10 minutes de plus que l’adversaire.

En défense, Jamie Collins mérite une mention pour son très bon match, marqué notamment par un sack et une interception.

Le flop : Andrew Luck (20/41, 331 yards, 2 TDs, 4 int)

S’il n’a pas été aidé par une défense écrasée par les coureurs de New England, Andrew Luck a offert deux touchdowns aux Pats’ avec ses interceptions. Sa première erreur lance parfaitement ses adversaires, et la troisième scelle définitivement le sort de son équipe. Ce n’est pas ce qu’on attend d’un grand quarterback en playoffs.

La stat : 6

Les Patriots ont marqué leurs six touchdowns au sol. C’est tout simplement un record pour une équipe de l’AFC en playoffs. Tom Brady n’a même pas eu à lancer la moindre passe dans la end zone.

Insolite

Blessé sur le safety, le punter des Patriots Ryan Allen n’a pas pu terminer le match. C’est Steven Gostkowski qui a pris le relais, et le kicker s’est très bien débrouillé avec un punt de 53 yards !

La suite

Pour la troisième année de suite, les Patriots seront en finale de conférence AFC. L’an dernier, ils ont perdu contre les Ravens. Cette fois, Baltimore ne sera pas là. Tom Brady et les siens iront à Denver ou recevront San Diego. Ce sera la huitième finale de conférence pour le duo Brady/Belichick depuis 2001 !

Les Colts partent en vacances avec une grosse défaite, mais de nouveaux progrès et de belles perspectives d’avenir.

La feuille de match

[box boxscore_4437_NE-IND]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
26-Nov à 20:00ATL1.16pariez3.55TB
26-Nov à 20:00CIN1.18pariez3.35CLE
26-Nov à 20:00IND2.2pariez1.45TEN
26-Nov à 20:00KC1.14pariez3.75BUF
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu