Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Washington Redskins

Analyse d’avant saison : Washington Redskins

Tous les jours jusqu’au début de la saison, Touchdown Actu vous propose la présentation d’une équipe. Etape numéro 7 : Washington.

Pour une fois, l’inter-saison des Redskins n’a pas été marqué par l’arrivée d’un gros nom signé à prix d’or. Les gros noms ont même pris la porte. Exit Donovan McNabb et Albert Haynesworth a place à des signatures un peu moins bling bling.

Mike Shanahan va tenter de redresser la barre après une saison catastrophique sur et en dehors du terrain.

John Beck devrait être le quarterback titulaire des Redskins cette saison. Il n'a pas lancé en match officiel depuis 2007.

La saison dernière : 6 victoires – 10 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : L’expérience McNabb n’aura donc duré qu’un an. Haynesworth est parti 2 ans après avoir signé un contrat à 100 millions de dollars. Pour renforcer leur équipe, les dirigeants des Redskins ont misé sur la signature de joueurs aux talents pas exceptionnels mais à la solidité reconnue comme OJ Atogwe, Barry Cofield, Chris Chester ou Josh Wilson. La Draft a aussi permis de faire venir des joueurs qui pourraient aider en défense (Kerrigan, Jenkins Thompson) et en attaque (Hankerson, Paul).

Draft : Ryan Kerrigan (DE/OLB), Jarvis Jenkins (DE/DT), Leonard Hankerson (WR), Roy Helu (RB), Dejon Gomes (CB/S), Niles Paul (WR), Evan Royster (RB), Aldrick Robinson (WR), Brandyn Thompson (CB), Maurice Hurt (OG), Markus White (DE/OLB), Chris Neild (DT).
Signatures : Barry Cofield (DT) 6 ans et 36 millions, Donte Stallworth (WR) 1 an, Kellen Clemens (QB) 1 an, Josh Wilson (CB) 3 ans et 13,5 millions (6 garantis), Stephen Bowen (DE) 5 ans  et 27,5 millions (12,5 garantis), Chris Chester (OG) 5 ans et 20 millions, Shayne Graham (K), Zach Strief (OT), Donovan Raiola (C), Sean Locklear (OT), Keyaron Fox (LB).
Re-signatures : Santana Moss (WR) 3 ans et 15 millions (6 garantis), Jammal Brown (OT) 5 ans, Philip Buchanon (CB), Rex Grossman (QB), Rocky McIntosh (LB), Reed Doughty (S), Kedric Golston (DL).
Arrivées par transfert : Jabar Gaffney (WR), Tim Hightower (RB).
Coupes notables : Josh Bidwell (P), Maake Kemoeatu (DE), Andre Brown (RB), Chad Simpson (RB), Mike Williams (OT).
Départs notables : Donovan McNabb (QB), Albert Haynesworth (DT).

Les points forts : Washington ne dispose pas d’un groupe d’arrières défensifs d’élite mais cette escouade est clairement la plus solide de l’équipe. Avec DeAngelo Hall et LaRon Landry désormais épaulés par O.J Atogwe et Josh Wilson, la défense aérienne des Redskins ne devrait plus être la 31e de la ligue, comme c’était le cas la saison dernière.

Les points faibles : Y-a-t-il un pilote dans l’avion ? Les Redskins sont moyen ou faible dans beaucoup de domaines mais le poste de quarterback reste le plus inquiétant. Le poste de titulaire semble être destiné à John Beck, un quarterback qui n’a pas lancé une passe en match officiel depuis sa saison rookie en 2007 ! Plus impressionnant encore : Beck n’a jamais gagné un match en NFL. Les Dolphins ont en effet perdu les 5 matchs auquel il a participé. Son manque d’expérience combiné à son faible bras font de Beck un titulaire plutôt inquiétant. Sauf que derrière lui, il n’y a pas grand chose. Rex Grossman et Kellen Clemens n’ont jamais été bons non plus. Une stat résume tout : en carrière, tous les quarterbacks des Redskins ont lancé autant ou plus d’interceptions que de touchdown.
La médiocrité des quarterbacks des Redskins ne pourra même pas être masquée par un jeu au sol solide. Derrière une ligne faible dans ce domaine, Ryan Torain et Tim Hightower ne font pas peur à grand monde.

Facteur(s) X : Pour que les quarterbacks de la capitale n’aient pas l’air totalement mauvais, un peu d’aide de la ligne et des receveurs seraient les bienvenus. Sur le premier point, malgré quelques faiblesses, la ligne pourrait se montrer au moins moyenne si Jamaal Brown reste solide et que Trent Williams continue de progresser. Chris Chester semble aussi digne de confiance. Pour le reste, il faudra serrer les dents. Chez les receveurs, il y aussi beaucoup de joueurs moyens et pas de grand talent. Moss est bon mais pas vraiment un grand numéro 1, au propre comme au figuré. Chris Cooley devrait être la cible la plus sûre pour Beck.
En défense, la progression d’Orakpo et les arrivées de Kerrigan, Jenkins et Cofield peuvent faire espérer une progression du front 7 qui permettrait à la défense de progresser dans son ensemble. Les Redskins auront besoin d’une bonne défense pour rester dans les matchs puisque leur attaque ne fera pas flamber le tableau des scores.

En résumé : Le problème des Redskins, c’est qu’ils ne semblent pas être en reconstruction. Simplement en ruine. On a en tout cas pas le sentiment qu’il y à un plan de développement comme cela peut être le cas à Cleveland ou même à Cincinnati. La saison s’annonce donc encore longue pour les fans de l’équipe de la capitale qui risque de se battre pour le premier choix de la prochaine Draft.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET2.05pariez1.52MIN
23-Nov à 23:30DAL1.92pariez1.6
24-Nov à 3:30WAS1.22pariez3.1NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une