Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés Super Bowl TDA à New York

Super Bowl XLVIII : les Seahawks humilient les Broncos et remportent le titre

Denver Broncos (1) – Seattle Seahawks (1) : 8-43

Pour la première fois de leur histoire, les Seattle Seahawks ont remporté le Super Bowl ce dimanche à New York. Et ils l’ont fait avec la manière. Dès les premières secondes, leur défense a complètement dominé le match, et fait vivre un cauchemar à Peyton Manning.

Pendant ce temps, Russell Wilson n’a jamais tremblé. Avec l’aide habituelle de Marshawn Lynch et d’un Percy Harvin explosif, il a fait ce qu’il fallait pour que son équipe prenne le large. Le résultat de cet effort complet et propre, c’est une victoire nette et sans bavure pour les Seahawks, qui ont dominé dans tous les secteurs du jeu.

Percy Harvin a fait très mal.

Percy Harvin a fait très mal.

Le moment clé

Coup d’envoi de la deuxième mi-temps. Les Broncos sont menés 22-0 et doivent réagir. Ils doivent d’abord stopper les Seahawks puis marquer. Sauf que le coup de pied d’engagement de Matt Prater, le kicker de Denver, est court. Percy Harvin capte le ballon et remonte 87 yards jusqu’au touchdown ! 29-0 Seattle. Et vu la domination de la défense de Seattle, le match est plié.

Le film du match

Dès le premier snap, c’est la folie. Peyton Manning (33/48, 266 yards, 1 TD, 2 int) s’avance pour aller donner des instructions à sa ligne mais son centre snap le ballon ! Knowshon Moreno (5 courses, 17 yards, 3rec, 20 yards) se couche sur le cuir dans la end zone et la défense tombe sur lui pour un safety (2-0). Percy Harvin lance bien le drive suivant avec une course de 30 yards. Mais Seattle cale sur les 9 yards adverses et se contente d’un field goal (5-0). Pas grave, la défense verrouille complètement les cibles de Peyton Manning et récupère vite le ballon. Les Seahawks enchainent un drive de plus de six minutes. Russell Wilson (18/25, 206 yards, 2 TDs) trouve presque Doug Baldwin (5rec, 66 yards, 1 TD) dans la end zone mais Nate Irving arrache le cuir des mains du receveur. Nouveau field goal, cette fois de 33 yards, pour les Seahawks (8-0). Denver se fait une frayeur quand Knowshon Moreno lâche le ballon mais un lineman recouvre. Mais le pire, c’est que Manning est intercepté par Kam Chancellor (9 plaquages, 1 int) sur l’action suivante ! Seattle récupère le ballon sur les 39 yards adverses. Percy Harvin gagne encore 15 yards au sol. Et c’est la fin du premier quart. Les Seahawks ont alors gagné 143 yards, contre 11 aux Broncos.

Alors que Wilson lance le ballon dans la end zone sur une troisième tentative, une interférence défensive met Seattle à un yard de la terre promise. En deux tentatives, Marshawn Lynch (15 courses, 39 yards, 1TD) entre dans la end zone pour le premier touchdown du match (15-0) ! Denver répond enfin en gagnant ses premiers first downs du match… mais Peyton Manning est intercepté par Malcolm Smith, qui retourne le ballon pour un touchdown ! Seattle mène 22-0 à un peu plus de 3 minutes de la pause. Peyton Manning vit un cauchemar. Sur le drive suivant, Denver remonte jusqu’au 26 yards adverses mais la passe sur 4e et 2 yards fini au sol et Seattle récupère encore le ballon. Après une course de Lynch et un genou au sol, c’est la mi-temps.

Denver doit réagir, mais Percy Harvin retourne le coup d’envoi de la deuxième mi-temps pour un touchdown (29-0) ! Les Broncos sont K.O. debout. Sur la série suivante, ils puntent sur une 4e et 11 sur les 39 yards adverses. Après un punt de Seattle, Denver avance à nouveau. Mais cette fois Demaryius Thomas (13rec, 118 yards, 1 TD) se fait arracher le ballon par Byron Maxwell. Wilson transperce alors la défense avec des passes de 19 et 23 yards. La deuxième est pour Jermaine Kearse (4rec, 65 yards, 1 TD), qui résiste aux plaquages et file dans la end zone pour le 36-0 ! Denver sauve enfin l’honneur avec un touchdown sur la série suivante quand Manning trouve Demaryius Thomas pour 14 yards dans la end zone. La conversion à deux points est réussie et Denver est enfin sur le tableau des scores (36-8) à la dernière seconde du troisième quart.

L’onside kick est raté par Denver et Seattle reprend le cuir. Encore une fois, la défense de Denver ne tient pas le choc et Wilson distribue et trouve Doug Baldwin dans la end zone pour le 43-8 ! A 4 minutes de la fin, Chris Clemons force un nouveau fumble que sa défense récupère. C’est même Tarvaris Jackson qui finit le match pour les Seahawks.

Le MVP :  Macolm Smith (et la défense des Seahawks)

Percy Harvin mérite une mention spéciale pour ses gros gains et son énorme retour de kickoff pour tuer le match. Mais la défense des Seahawks, comme toute la saison, a été à la base du succès. Et c’est Malcolm Smith qui reçoit officiellement le trophée de MVP du match, grâce notamment à son interception retournée pour un touchdown.

Mais c’est toute la défense qu’il faut féliciter. Quand Manning n’était pas sous pression, ses receveurs étaient parfaitement couverts. Et quand ils captaient la passe, les plaqueurs de Seattle étaient immédiatement présents. Seattle a limité Manning a 11 petits yards en premier quart-temps et l’a intercepté deux fois avant la pause. De quoi donner le ton et assurer la victoire.

Auteur de la première interception du match, Kam Chancellor a été le métronome de la défense de Seattle. Mais l’effort collectif est tellement superbe que toute la défense mériterait le titre de MVP.

Le flop : Peyton Manning et sa ligne

Élu MVP moins de 24 heures avant le match, commandant en chef de l’attaque la plus productive de l’histoire, Peyton Manning était censé mener Denver pour tenter d’entrer dans la légende. Au lieu de ça, pas aidé par une ligne dépassée et des receveurs englués, il a été torturé par la défense des Seahawks. L’attaque qui a affolé les compteurs cette année n’a pas existé.

Le pire, c’est que Manning a quand même réussi à battre un record en complétant plus de 33 passes, un record pour un Super Bowl.

La stat : 0

Les Seahawks n’ont perdu aucun ballon. Et dans le même temps, ils ont provoqué 4 turnovers de Denver. Le genre de stats qui font la différence dans un Super Bowl.

La suite

Plus jeune équipe de la ligue, les Seahawks sont donc aussi les nouveaux champions. Si les dirigeants gèrent bien une intersaison marquée par de nombreuses fin de contrat, Seattle pourrait bien avoir les bases d’une dynastie. Avec une telle défense, il ne seront en tout cas jamais loin.

Peyton Manning devrait revenir la saison prochaine. Mais cette humiliation va laisser une vilaine trace sur son CV. Cette défaite est la cinquième des Broncos lors d’un Super Bowl, un record NFL.

La feuille de match

[box boxscore_4167_DEN-SEA]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu