Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Transferts

La liste des principaux joueurs probablement coupés dans les semaines à venir

Maintenant que le Super Bowl est passé, tous les esprits sont tournés vers les deux événements majeurs de l’inter-saison: la draft (8-10 mai 2014) et l’ouverture de la free-agency (11 mars 2014).

Mais avec le début de la nouvelle année NFL la semaine précédente (une saison NFL ouvre traditionnellement vers le 3 mars, d’un point de vue fiscal), ce sont plusieurs vedettes qui devraient être coupés des effectifs de leurs équipes actuelles, souvent à cause de leurs salaires trop importants par rapport à leur rendement. Les « couper » de l’effectif ne veut pas dire que les équipes sauveront la totalité de leurs salaires au niveau du salary-cap car, dans la majorité des cas, chaque joueur possède un montant appelé « dead money » qui représente le poids incompressible du joueur sur le salary-cap de l’équipe.

Chaque équipe devra, en 2014, avoir une masse salariale en-dessous des 126,3 millions de dollars. Quelques-unes en sont très loin (Dallas est à +25 millions, New Orleans à +15 millions) tandis que d’autres sont en excellente posture (Oakland a 59 millions d’espace disponible, Indianapolis en a 33 millions).

Sports Illustrated a donc listé 15 joueurs qui devraient se retrouver free-agents lors du prochain marché. En voici les six principaux, à commencer par deux tout nouveaux champions.

Julius Peppers a-t-il déjà joué son dernier match sous les couleurs des Bears?

Julius Peppers a-t-il déjà joué son dernier match sous les couleurs des Bears? Très certainement…

Chris Clemons et Sidney Rice (Seattle Seahawks): Avec le salaire de Cliff Avril  faisant un bond énorme (de 1,5 millions à 7 millions), couper Chris Clemons ferait économiser 7,5 millions aux nouveaux champions (Sa « dead money » ne concerne que les 2,6 millions de son bonus à la signature, donc c’est tout son salaire de 7,5 millions qui serait économisé). Se séparer de Sidney Rice libèrerait 7,3 millions de dollars pour que le GM John Schneider puisse anticiper les extensions de contrat de Richard Sherman, Earl Thomas et Russell Wilson.

Julius Peppers (Chicago Bears): Avec un salaire de 18,2 millions de dollars, le defensive-end des Bears est peut-être le joueur le plus sûr de se faire couper lors de cette intersaison, surtout qu’il n’a pas réussi sa saison la plus flamboyante. En le coupant, Chicago économiserait plus de 10 millions de dollars (sa « dead money » est de 8 millions), une somme qu’ils pourraient étaler sur les deux prochaines saisons s’il ne le coupait qu’après le 1er juin. Il y aura sûrement des affaires à faire cet été, du côté de l’Illinois.

Chris Johnson (Tennessee Titans): CJ2K aura bien couru pour plus de 1000 yards lors de ses 6 saisons passées dans le Tennessee mais, avec un prix de 10 millions, il n’a pratiquement aucune chance de rester sous les couleurs des Titans. En le libérant, la franchise économiserait 6 millions de dollars (« Dead Money » de 4 millions) et le nouveau coach, Ken Whisenhunt, voudra sûrement faire table rase du passé, tout en cherchant des solutions moins chères à un poste de running-back où des pepites peuvent également se trouver lors des derniers tours de draft.

Demarcus Ware (Dallas Cowboys): Les Cowboys sont en galère au niveau du cap (25 millions au-dessus de la limite pour la saison prochaine) et le linebacker/defensive-end n’est pas prêt à renégocier son salaire à la baisse pour rester a Big D. A 16 millions de dollars la saison prochaine, Jerry Jones va sans doute lui demander d’aller voir ailleurs et économiser 8 millions dans l’affaire (« Dead Money » de 8,57 millions), surtout lorsque l’on sait que des joueurs comme Tony Romo, Jason Witten ou Doug Free doivent également restructurer leurs contrats pour que Dallas arrive à diminuer sa masse salariale de 25 millions de dollars.

Will Smith (New Orleans Saints): Avec une étiquette affichant 14 millions pour un joueur qui n’a pas joué de la saison, le GM des Saints ne devrait pas trop se poser de questions et se séparer de Smith, économisant 11,6 millions de dollars dans l’opération. La dure réalité de la NFL ne résiste à personne, surtout pas aux ex-blessés.

Autres noms cités: Carlos Rogers (49ers), Kevin Kolb (Bills), Nate Burleson (Lions), Antrell Rolle (Giants), Champ Bailey (Broncos), Troy Polamalu (Steelers), Jason Campbell (Browns), Terrell Suggs (Ravens), Sam Bradford (Rams)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
16-Déc à 23:30DET1.33pariez2.6CHI
17-Déc à 3:30KC1.8pariez1.7
17-Déc à 20:00BUF1.47pariez2.15MIA
17-Déc à 20:00CAR1.55pariez2GB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu