Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Les besoins des équipes pour l’intersaison : NFC Ouest

À quelques jours de la free agency et à deux mois de la Draft, Touchdown Actu a décidé de vous livrer un aperçu division par division des besoins des différentes équipes pour l’intersaison à venir.

Aujourd’hui, direction la meilleure division de la ligue, celle dont les redoutables défenses font trembler toute la NFL. Les Seahawks vont défendre leur couronne alors que les Cardinals vont tenter de renverser la hiérarchie.

Seattle Seahawks

Brillant en 2013, Michael Bennett peut espérer un avenir radieux à Seattle

Brillant en 2013, Michael Bennett peut espérer un avenir radieux à Seattle

Bilan 2013 : 13 victoires – 3 défaites – Vainqueurs du Super Bowl XLVIII

Espace disponible dans le salary cap : 11,7 millions de dollars

La priorité de l’intersaison : épauler Russell Wilson
Le talent est là, mais la taille et la profondeur font cruellement défaut au groupe de receveurs de Russell Wilson. Pour espérer s’inscrire dans la durée, les Seahawks vont devoir investir sur des cibles d’un tout autre calibre. La ligne offensive elle aussi a sérieusement besoin de renfort. Particulièrement perméable contre le pass rush, elle a concédé 44 sacks et trop souvent forcé Wilson à improviser.

Le joueur clé : Michael Bennett – Defensive end
Après avoir signé un contrat d’un an avec tout à prouver, la faute à une blessure durant l’intersaison, Michael Bennett a répondu aux attentes avec brio. Dominateur contre le jeu au sol, il a également fait des ravages dans le pass rush, collectant 8,5 sacks. Les Seahawks ont décidé de ne pas lui appliquer le franchise tag, mais souhaitent à tout prix le conserver et vont tenter de conclure un accord à long terme avant le 11 mars. Seulement, il compte bien s’essayer sur le marché des transferts.

Les principaux besoins de l’équipe
Receveurs/Tight end
Sidney Rice coupé, Doulg Baldwin ou Golden Tate sur le départ, Percy Harvin sujet à des blessures et migraines à répétition. L’escouade de receveurs des Seahawks n’est pas des plus rassurantes. La free agency et surtout une draft extrêmement riche devraient combler leurs besoins. Pas vraiment une force, ni une faiblesse, recruter un tight end qui pèse davantage dans le jeu offensif ferait néanmoins entrer l’attaque des Seahawks dans une autre dimension. D’autant plus si Zach Miller est coupé par la franchise.

Ligne offensive
Pour briller Russell Wilson a besoin non seulement de meilleures cibles, mais aussi d’une meilleure protection. Right tackle titulaire depuis deux saisons, Breno Giacomini n’a pas convaincu et devrait quitter Seattle. Les bloqueurs intérieurs ont été l’une des faiblesses de l’attaque. Souvent dépassé la saison dernière, le left guard Paul McQuistan devrait lui aussi faire ses valises. Les premiers tours de draft pourraient être l’occasion de bétonner la ligne. De quoi réjouir Russell Wilson comme Marshawn Lynch.

Defensive end
Si le cas Michael Bennett n’est pas encore réglé, les Seahawks devront néanmoins apporter de la profondeur dans leur pass rush. S’ils ne parviennent pas à le conserver, renforcer les extrémités de la ligne défensive deviendra impératif. Avec le départ annoncé de Chris Clemons, du sang frais est indispensable.

Les joueurs libres
Michael Bennett (DE), Steven Hauschka (K), Golden Tate (WR), Walter Thurmond III (CB), Brandon Browner (CB), Clinton McDonald (DT), Tony McDaniel (DT), Breno Giacomini (OT), Doug Baldwin (WR).

San Francisco 49ers

Bilan 2013 : 12 victoires – 4 défaites – Éliminés en finale de Conférence

Espace disponible dans le salary cap : 10 millions de dollars

La priorité de l’intersaison : assurer leur arrière-garde.
Oui, cette phrase est à double, voire triple, sens. Côté joueurs, les dirigeants doivent investir dans des cornerbacks et un safety pour ne pas gâcher le talent d’un impressionnant front seven. Côté banc, ils doivent s’assurer de la présence de Jim Harbaugh, l’homme du renouveau, pour les prochaines années. Ils devront aussi négocier le mieux possible le futur de leur franchise quarterback, Colin Kaepernick, sans se mettre en danger au niveau du salary cap. Une intersaison bien remplie, donc !

Le joueur clé : Donte Whitner – Safety
Le défenseur ultra -physique des 49ers est free-agent et compte tenu du nombre équipes en quête d’un safety de ce calibre cette intersaison, le joueur va devoir choisir entre être riche et assurer son avenir ou appartenir à une équipe qui gagne. S’il reste dans la Baie de San Francisco, la défense des 49ers sera encore sûrement l’une des plus dangereuses de la ligue.

Les principaux besoins de l’équipe:
Cornerback/Safety
Vu son prix et sa production, Carlos Rogers devrait aller voir ailleurs. Donte Whitner, quant à lui, est free-agent. Cela laisse les 49ers un peu légers au niveau de la ligne de couverture, avec des joueurs plutôt inexpérimentés. Avec trois finales de conférence de suite (mais seulement un Super Bowl, perdu), les 49ers sont là pour gagner tout de suite, pas dans 5 ans, ils doivent donc pourvoir à cette faiblesse.

Receveur
Crabtree est bien installé dans son rôle de receveur numéro un, Boldin sera toujours dans la Baie la saison prochaine, mais San Francisco pourrait bien partir en quête d’un troisième receveur de talent, en particulier dans le slot.

Linebacker
Si les qualités de footballeur d’Aldon Smith ne sont pas vraiment remises en cause, ses déboires extra sportifs de l’an dernier pourraient pousser les dirigeants à investir dans un outside linebacker, au cas où. Les rechutes ne sont jamais très loin avec les joueurs NFL, de nombreuses équipes peuvent en témoigner…

Les joueurs libres
Colt McCoy (QB), Anthony Dixon (RB), Mario Manningham (WR), Kassim Osgood (WR), Jonathan Goodwin (OL), Tarell Brown (CB), Eric Wright (CB), Donte Whitner (S), Phil Dawson (K), Perrish Cox (CB)

Arizona Cardinals

Sur un nuage, Karlos Dansby a volé au-dessus de la défense des Cardinals en 2013

Sur un nuage, Karlos Dansby a volé au-dessus de la défense des Cardinals en 2013

Bilan 2013 : 10 victoires – 6 défaites – Pas de playoffs

Espace disponible dans le salary cap : 15,3 millions de dollars

La priorité de l’intersaison : consolider la ligne offensive
Carson Palmer a fait des miracles la saison dernière. Protégé par l’un des pires left tackles de la ligue en la personne de Bradley Sowell, le vétéran a su donner un nouveau souffle à l’attaque du désert. Côté droit, Eric Winston pourrait s’envoler vers d’autres cieux et laisser sa place au premier choix de l’an passé Jonathan Cooper. Avec leur 20e choix en mai, les Cardinals pourraient bien trouver un nouveau bouclier pour le côté aveugle de Palmer. Branden Albert semble également être dans leurs petits papiers.

Le joueur clé : Karlos Dansby- Linebacker
Le linebacker de 33 ans s’est offert une seconde jeunesse dans l’Arizona. Absent sur seulement cinq snaps en défense l’année dernière, il a été le moteur d’une défense en constant progrès. Véritable métronome, précieux tant dans le pass rush que contre le jeu au sol ou aérien, les Cardinals seraient bien avisés de le conserver. Seulement cela ne se fera pas à n’importe quel prix et les franchises sont souvent réticentes à aligner les billets sur des joueurs trentenaires comme Dansby.

Les principaux besoins de l’équipe
Outside linebacker
Sam Acho en perte de vitesse et John Abraham proche de ses 36 ans, les Cardinals ont sérieusement besoin de renfort. Le deuxième jour de la draft pourrait être l’occasion de combler ce manque en apportant de la vitesse et de la jeunesse dans la ligne de linebackers.

Safety
A 36 ans, Yemeriah Bell a beau avoir été une belle satisfaction, il sera agent libre dans quelques jours. Il est temps pour les Cardinals de dénicher le successeur de l’inimitable Adrian Wilson.

Quarterback
Carson Palmer a montré qu’il avait encore de beaux restes et devrait tenir les rênes de l’attaque pour quelques saisons encore. Seulement, rien ne dit qu’il rééditera pareille saison l’année prochain et derrière lui, c’est le désert ou presque. De quoi donner aux dirigeants l’envie de recruter un jeune passeur à développer en milieu de draft pour assurer les arrières et pourquoi pas préparer l’avenir.

Wide receiver/Tight end
Andre Roberts sur le départ, trouver un troisième receveur pour occuper le slot est indispensable. La draft, riche en cibles de qualité, devrait permettre de combler ce besoin aisément. Un tight end capable de peser sur le jeu à la passe ne serait pas du luxe également.

Les joueurs libres
Karlos Dansby (ILB), Matt Shaughnessy (DE), Yeremiah Bell (S), Eric Winston (OT), Andre Roberts (WR), Jay Feely (K),  Rashard Mendenhall (RB), Antoine Cason (CB).

Saint Louis Rams

Bilan 2013 : 7 victoires – 9 défaites

Espace disponible dans le salary cap : 7,3 millions de dollars

La priorité de l’intersaison : cimenter la ligne offensive
Blessé en décembre, Jake Long pourrait avoir du mal à revenir à son meilleur niveau. Roger Saffold est free-agent et les finances des Rams ne sont pas assez bonnes pour le faire revenir. Chris Williams a connu une saison horrible (74e sur 81, au niveau des guards, d’après Pro Football Focus). Bref, si drafter un nouveau quarterback est bien plus excitant, il semble que l’intérêt principal de la franchise soit plutôt d’amener de la qualité sur la ligne offensive pour protéger Sam Bradford.

Le joueur clé : Le choix #2 de la draft, ou 3, ou 4, ou 5… – Offensive Lineman, Wide-Receiver ou Quarterback
Comme en 2012, les Rams se retrouvent au deuxième rang pour choisir un joueur universitaire. Si leur choix #2 d’il y a deux ans découlait de leur propre faiblesse, celui de cette année est le fruit du trade avec les Redskins pour Robert Griffin III. Ils auront cependant moins de moyens de pression pour réaliser un échange aussi fructueux cette saison car, si la draft 2012 était surtout un match « Luck vs RGIII », celle de cette année compte énormement d’excellents prospects, pas sûr donc que les équipes se bousculent au portillon pour monter en 2e position. Les Rams pourraient donc tout simplement drafter un excellent lineman, en espérant compter sur lui pour les 10 prochaines années.

Les principaux besoins de l’équipe:
Offensive Tackle
Que ce soit un remplaçant pour Roger Saffold ou un left tackle du futur qui peut d’abord apprendre le métier en position à droite ou en position de guard, les Rams se doivent de protéger Bradford, un quarterback fragile s’il en est.

Receveur
Si Tavon Austin a semblé se réveiller en fin de saison, ses performances restent sinusoïdales. La position de tight-end est bien pourvue par Jared Cook mais les Rams manquent encore de ce receveur grand et puissant qui pourrait faire un bien énorme au jeu offensif, parfois anémique de la franchise.

Safety
TJ Mc Donald n’a pas franchement été au niveau attendu, mais doit-on mettre énormément de pression sur un rookie sélectionné au 3e tour. Son compère McLeod, jamais drafté lui, n’a pas été beaucoup plus brillant. Les Rams ont besoin d’un playmaker dans ce secteur de jeu. Après tout, ils peuvent voir par eux-mêmes deux fois par saison le meilleur safety de la ligue du côté des Seahawks, ça doit forcément faire envie.

Les joueurs libres
Kellen Clemens (QB), Brady Quinn (QB), Adam Henry (WR), Rodger Saffold (OL), Chris Williams (OL), Jo-Lonn Dunbar (LB), Will Witherspoon (LB), Matt Giordano (S), Darian Stewart (S), Shelley Smith (OL).

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
22 Oct à 2:15 NYJ 3.75 pariez 1.17 NE
25 Oct à 2:20 MIN 1.06 pariez 5.6 WAS
27 Oct à 19:00 ATL 2.3 pariez 1.45 SEA
27 Oct à 19:00 BUF 1.7 pariez 1.88 PHI

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR