Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Les besoins des équipes pour l’intersaison: AFC Nord

À quelques jours de la free agency et à deux mois de la Draft, Touchdown Actu a décidé de vous livrer un aperçu division par division des besoins des différentes équipes pour l’intersaison à venir.

Aujourd’hui, direction l’AFC Nord. Toujours aussi brutale dans son approche du football, elle pourrait être plus compétitive que jamais en 2014.

Cincinnati Bengals

Sans doute la saison de la dernière chance pour Marvin Lewis à Cincinnati

Sans doute la saison de la dernière chance pour Marvin Lewis à Cincinnati

Bilan 2013 : 11 victoires – 5 défaites – éliminés au premier tour des playoffs

Espace disponible dans le salary cap :  30,3 millions

La priorité de l’intersaison : retrouver vite de la cohérence
Les Bengals ont été decimés au niveau de leurs coordinateurs, Mike Zimmer ayant pris les commandes des Vikings pendant que Jay Gruden prenait celles des Redskins. Pour cette saison qui ressemble à celle de la dernière chance pour lui, il va donc falloir à Marvin Lewis repartir avec de nouveaux assistants et être performant d’entrée avec une équipe que d’aucuns qualifiaient de « plus talentueuse » de NFL l’an dernier. Un nouveau bide en playoffs ne sera pas admis.

Le joueur clé : Andy Dalton – Quarterback
Le Texan a bien emmené ses Bengals en playoffs lors de ses trois premières saisons mais elles se sont toutes arrêtées après une seule rencontre, Cincinnati étant incapable de passer l’écueil. Avec une évaluation de 54,3 de moyenne sur ces trois rencontres, Dalton n’a pas prouvé à ses détracteurs qu’il pouvait réellement être celui qui emmène les Bengals au titre. 2014 sera donc sûrement l’année ou jamais pour le Red Rifle. En cas de nouvel échec, les dirigeants pourraient sérieusement se poser la question de sa succession.

Les principaux besoins de l’équipe:
– Cornerbacks
Avec Leon Hall qui n’a joué que 28 matches (sur 48 possibles) lors des trois dernières saisons et le duo Adam Jones/ Terrence Newman tout deux trentenaires, les Bengals doivent injecter un peu de jeunesse à ce poste.

– Quarterback
Si Dalton n’est pas la solution à long-terme, pourquoi ne pas prendre les devants et sélectionner son remplaçant dès cette année, dans une draft qui compte quelques beaux specimens à ce poste? Il aurait une année pour apprendre le métier avant de prendre les rênes de l’équipe en cas de nouvel échec en playoffs.

– Defensive End
Les Bengals ne pourront peut-être pas retenir Michael Johnson, qui sort d’une très belle saison et sera surement extrêmement courtisé par d’autres équipes (comme les Vikings de son ancien coordinateur défensif, Mike Zimmer). Dans une NFL plus que jamais portée sur la passe, un defensive-end de choc est indispensable pour avoir des prétentions au titre.

Les joueurs libres:
Michael Johnson (DE),  Brandon Ghee (CB), Bernard Scott (RB), Brandon Tate (WR),  Taylor Mays (S), Alex Smith (TE), Michael Boley (LB),  Anthony Collins (OL), Chris Crocker (S), Dennis Roland (OL), Mike Pollak (OL), Tank Johnson (DT), Zoltan Mesko (P).

Pittsburgh Steelers

Bilan 2013 : 8 victoires – 8 défaites

Espace disponible dans le salary cap : -5,6 millions de dollars

La priorité de l’intersaison : renforcer la ligne offensive.
On croirait parler de la Sous-Préfette dans « La Cité de La Peur », tellement le thème revient presque tous les ans. Poreuse comme de l’emmental, la ligne offensive des Steelers doit plus ses chiffres moyens aux capacités de Roethlisberger à echapper à la pression qu’au talent de ses membres pour protéger son quarterback. Il est temps d’en finir avec cette vraie faiblesse chronique, malgré la bonne seconde partie de saison de Kelvin Beachum au poste de left-tackle.

Le joueur clé : Jason Worilds – linebacker
Victime surprise du « transition tag », Worilds est un jeune (26 ans) linebacker talentueux que les Steelers aimeraient donc bien retenir. Si Pittsburgh peut désormais s’aligner sur toutes les offres, le problème reste que l’équipe a très peu de place dans le salary cap, et qu’une équipe pourrait mettre un gros chèque sur la table pour empêcher les sextuples champions de garder leur joueur.

Les principaux besoins de l’équipe:
– Cornerback
Ike Taylor est cuit, les dirigeants doivent lui trouver un remplaçant.

– Safety
Leur safety historique, Ryan Clark, est free-agent, tout comme Will Allen. Avec la situation salariale de l’équipe assez catastrophique et l’âge de ces joueurs, il sera sûrement plus important de jouer la carte de l’avenir à ce poste.

– Offensive Tackle
Alors que la ligne offensive allait battre des records d’indigence, elle s’est un peu reveillée en deuxieme partie de saison et a apporté son ecot aux 6 victoires sur les 8 derniers matches.  Néanmoins, une blessure n’est jamais très loin pour ramener les Steelers au point de départ. Investir dans un Tackle est toujours une bonne idée en NFL.

Les joueurs libres
Jonathan Dwyer (RB), Felix Jones (RB), La’Rod Stephens-Howling (RB), Plaxico Burress (WR), Jerricho Cotchery (WR), Emmanuel Sanders (WR), David Johnson (TE), Michael Palmer (TE), Rashad Butler (OL), Guy Whimper (OL), Fernando Velasco (OL), Cody Wallace (OL), Brett Keisel (DE), Ziggy Hood (DT), Al Woods (DT), Jamaal Westerman (LB), Jason Worilds (LB), Stevenson Sylvester (LB), Ryan Clark (S), Mat McBriar (P), Greg Warren (LS), Will Allen (S)

Baltimore Ravens

Torrey Smith était trop seul dans l'attaque des Ravens.

Torrey Smith était trop seul dans l’attaque des Ravens.

Bilan 2013 : 8 victoires – 8 défaites

Espace disponible dans le salary cap :  28,1 millions

La priorité de l’intersaison : Donner des munitions à Flacco.
Alors que l’on donne 120 millions à son quarterback vedette, Joe Flacco, se séparer d’un des meilleurs receveurs de possession de l’histoire qui vient de vous faire gagner le Super Bowl (Anquan Boldin), afin d’économiser 6 petits millions de dollars, n’a pas été le fait de gloire du GM Ozzie Newsome. Sans sa cible, Flacco s’est retrouvé avec le seul Torrey Smith, rapide mais peu décisif (seulement 4 touchdowns). Bref, le chargeur est vide, il faut le remplir du côté des Ravens.

Le joueur clé : Eugene Monroe – Left tackle
Si les soucis judiciaires de Ray Rice seront à suivre du coin de l’œil, Eugene Monroe est le free agent clé des Ravens. Arrivé de Jacksonville pour être le left tackle du futur de l’équipe, Monroe pourrait amasser des dizaines de millions de dollars lors de la free agency. Les Ravens ont fait le choix de ne pas le tagger, ce qui constitue un gros risque de le perdre. Les left tackle de talent et de seulement 26 ans qui arrivent sur le marché son rares, et ils sont très demandés.

Les principaux besoins de l’équipe:
– Centre
La retraite de Matt Birk n’a pas ete digérée par la ligne offensive des Ravens, incapable d’ouvrir les espaces pour ses coureurs. Une vraie amélioration à ce poste est indispensable.

– Receveur
Torrey Smith est rapide mais bien seul, malgré l’apport intéressant de Marlon Brown (7 touchdowns en 2013). Un vrai receveur de possession, de type Anquan Boldin, physique et aux mains sures, doit être trouvé par les dirigeantspour devenir cette soupape de sécurité  qui avait si bien marché en 2012.

– Offensive Tackles
Avec leurs deux tackles titulaires free agents, les Ravens sont en position de faiblesse à ce poste. Monroe, jeune talent de 26 ans, semble être l’une des priorités des Ravens mais, en signant l’un, l’autre sera sûrement hors de portée, ce qui ne serait pas forcément un mal pour une des pires lignes offensives de NFL (48 sacks encaissés, 28e sur 32). Alors, à travers la draft ou grace à un bon coup en free-agency, Ozzie Newsome doit essayer d’améliorer la ligne protectrice de son quarterback.

Les joueurs libres
Michael Oher (OT), Corey Graham (CB), Tandon Doss (WR), Jacoby Jones (WR), Dallas Clark (TE), Ed Dickson (TE), Eugene Monroe (OT), Arthur Jones (DE), Terrence Cody (DT), Daryl Smith (LB), Corey Graham (CB), James Ihedigbo  (S), Jeromy Miles (S), Vonta Leach (FB), Jameel McClain (LB).

Cleveland Browns

Bilan 2013 : 4 victoires – 12 défaites

Espace disponible dans le salary cap :  56,9 millions

La priorité de l’intersaison : mettre de l’ordre dans la maison.
Si les Browns sont un sujet de blague sur le terrain depuis quelques années, leurs dirigeants se sont mis au niveau depuis 2012. Changement de propriétaire rocambolesque, limogeage de coach et de GM seulement un an après leurs arrivées, « The Mistake by the Lake » n’a jamais aussi bien porté son surnom qu’actuellement. Et pourtant, malgré leur bilan de seulement 4 victoires pour 12 défaites et le cirque qu’est leur Front-Office, il reste de l’espoir pour les fans de Cleveland. Avec du talent à chaque poste clé (Joe Haden, Joe Thomas, Josh Gordon), les Browns n’ont sans doute besoin que d’une étincelle pour s’enflammer. Viendra-t-elle d’un quarterback, enfin capable de marcher dans les pas de Bernie Kosar, 25 ans après les exploits de ce dernier?

Le joueur clé : le quarterback mystère.
Des rumeurs disaient que le management des Browns s’était énamouré de Johnny Manziel. Mais, ça, c’était avant, comme dirait la célèbre pub. Avec le 4e choix dans une draft qui compte trois vrais prospects au poste de quarterback, les Browns devraient de toute façon pouvoir choisir un réel talent, que ce soit Manziel, Teddy Bridgewater ou Blake Bortles. A charge pour lui ensuite de domestiquer les vents du Lake Erie et la pression qui incombe à tout quarterback portant ce maillot mythique.

Les principaux besoins de l’équipe:
– Quarterback
Pas besoin de faire un dessin. Si Brian Hoyer n’avait pas démérité avant de se blesser la saison dernière, le niveau d’incompétence chronique à ce poste depuis des années chez les Browns se doit maintenant d’être résolu une bonne fois pour toutes.

– Running-back
Est-ce le résultat de la non-menace à la passe, ou bien juste un problème de talent? En tout cas, les running-backs des Browns ont tous bien participé à la pire saison à la course de toute la ligue, avec 4 touchdowns inscrits en 16 matches, et un « meilleur » coureur à moins de 400 yards (Willis Mc Gahee, 377 yards).

– Inside Linebackers
Avec Paul Kruger et Barkevious Mingo, les Browns sont parés sur les extérieurs de la ligne de linebackers mais, àa l’interieur, il va falloir remplacer D’Qwell Jackson, coupé. Dans le même temps, Craig Robertson a été classé 52e Inside Linebacker sur 56 (dans un système 3-4) par nos confrères de Pro Football Focus.  Il est donc urgent d’amener du sang neuf et du talent à cette position.

Les joueurs libres
Willis McGahee (RB), Oniel Cousins (OL), Shawn Lauvao (OL), Alex Mack (OL), D’Qwell Jackson (LB), T.J. Ward (S), Billy Cundiff (K).

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
25 Oct à 2:20 MIN 1.05 pariez 5.85 WAS
27 Oct à 19:00 BUF 1.7 pariez 1.88 PHI
27 Oct à 19:00 CHI 1.38 pariez 2.5 LAC
27 Oct à 19:00 DET 1.25 pariez 3.1 NYG

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR