Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Detroit Lions

Analyse d’avant saison : Detroit Lions

Tous les jours jusqu’au début de la saison, Touchdown Actu vous propose la présentation d’une équipe. Etape numéro 12 : Detroit.

Une marche après l’autre, les Lions remontent la pente. Des profondeurs de la ligue et de la saison sans victoire de 2008, ils sont passé à une équipe pleine de jeunes talent qui s’inscrit dans une démarche de reconstruction solide pour le long terme.

Cette année, les espoirs des fans de Motor City sont donc encore en hausse grâce à une équipe de jeunes Lions qui devraient avoir les dents longues.

Ndamukong Suh sera au centre d'une ligne redoutable et d'une défense qui devrait encore progresser

La saison dernière : 6 victoires – 10 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : On joue la continuité dans le Michigan. Les dirigeants des Lions continuent de bâtir leur équipe par la Draft et avec des vétérans solides. Cet été, Nick Fairley a été sélectionné au premier tour pour former une ligne défensive potentiellement terrifiante avec Ndamukong Suh. Ca sera bien si ça marche. Sinon, les Lions regretteront de ne pas avoir renforcé leurs lignes arrière avec Prince Amukamara ou Jimmy Smith. Titus Young, lui, pourrait apporter encore plus de dynamisme à l’attaque. Sur le marché des free agents, les Lions ont joué placé en recrutant Justin Durant, Eric Wright et Stephen Tulloch pour renforcer leur défense.

Draft : Nick Fairley (DT), Titus Young (WR), Mikel Leshoure (RB), Doug Hogue (LB).
Signatures : Justin Durant (LB), Eric Wright (CB), Rashied Davis (WR), Maurice Stovall (WR), Nate Hughes (WR), Isaac Sowells (OL), Jerome Harrison (RB), Mike Bell (RB).
Re-signatures : Dave Rayner (K) – 1 an, Drew Stanton (QB) 1 ans, John Wendling (S) 3 ans, Dylan Gandy (C), Chris Houston (CB), Stephen Tulloch (LB), Bobby Carpenter (LB), Cliff Avril (DE) 1 an et 2,61 millions.
Coupes notables : Bryant Johnson (WR).
Pertes notables : Turk McBride (DE), Julian Peterson (LB).

Les points forts : L’avenir des Lions appartient à Matt Stafford et Ndamukong Suh. Le premier a montré que, lorsqu’il est sur le terrain, il peut-être un excellent quarterback et que sa connection avec Calvin Johnson, un des meilleurs receveurs de la ligue, est redoutable. Brandon Pettigrew (71 rec, 625 yards, 6 TDs l’an dernier) est aussi en train de devenir un des meilleurs tight-end de la ligue. Stafford et son attaque ont un énorme potentiel. En défense, Suh n’a eu besoin que d’une saison pour s’imposer comme le nouveau pilier de la défense ciel et blanche. Son association avec Nick Fairley, Corey Williams, Cliff Avril et Kyle Vanden Bosh va constituer un des meilleures lignes défensives de la ligue. Pour compléter le front seven, les patrons de la franchise ont en plus eu la bonne idée de recruter Stephen Tulloch, une vraie machine à plaquages (160 l’an dernier) qui va désormais mener l’escouade de linebackers. La défense des Lions est désormais posée sur des fondations très solide.

Les points faibles : Il y a une raison pour laquelle Matt Stafford est constamment blessé. La ligne offensive des Lions est toujours aussi faible. Pour ne rien arranger, des blessures touchent actuellement Jeff Backus, Gosder Cherilus et Jason Fox. Matt Stafford va devoir vite se débarrasser du ballon ou courir s’il veut garder les épaules en place cette saison.
En défense, la faille se trouvera encore dans le jeu aérien. Chris Houston et Eric Wright ne devraient pas faire le poids dans une division ou ils affronteront Aaron Rodgers, Jay Cutler et Donovan McNabb deux fois par an.

Facteur(s) X : Jahvid Best est talentueux mais fragile et sa ligne ne l’aide pas vraiment. Pour lui apporter du soutien, les Lions ont misé sur Mikel Leshoure lors de la Draft mais il s’est avéré que ce dernier était encore plus fragile que Best puisque sa saison est déjà terminée après une rupture d’un tendon d’Achille. Best va donc devoir se débrouiller avec Jerome Harrison pour que son équipe ait un semblant de jeu au sol décent, ce qui permettrait de donner un peu d’air à Matt Stafford. Et ça n’est pas gagné.
Leshoure est le symbole d’un mal qui plombe la progression des Lions : les blessures. Car pour que cette équipe gagne des matchs, il va d’abord falloir que ses meilleurs éléments – Stafford en tête – restent en bonne santé car il n’y a pas grand monde sur le banc capable de prendre la relève.

En résumé : Les Lions devraient encore être une équipe excitante à suivre cette saison grâce à leurs nombreux jeunes talents. Un calendrier difficile compilé au manque d’expérience du groupe devraient rendre l’accession aux playoffs difficile. Une surprise n’est toutefois pas impossible et il est clair qu’affronter les Lions ne sera désormais plus une formalité pour personne.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
26-Nov à 20:00ATL1.15pariez3.65TB
26-Nov à 20:00CIN1.18pariez3.35CLE
26-Nov à 20:00IND2.2pariez1.45TEN
26-Nov à 20:00KC1.15pariez3.65BUF
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une