Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Miami Dolphins

Analyse d’avant saison : Miami Dolphins

Tous les jours jusqu’au début de la saison, Touchdown Actu vous propose la présentation d’une équipe. Etape numéro 16 : Miami.

On prend les même et recommence. Après deux saisons à 7 victoires, les Dolphins reviennent avec Chad Henne à la barre et Tony Sparano sur la touche. Cette fois, il semblerait que ça soit la dernière chance des deux hommes.
Sans avoir apporté de grands changements, les Dolphins vont tenter de relever dans la difficile AFC Est.

Reggie Bush est venu apporter sa polyvalence à Miami pour tenter d'avoir plus d'impact qu'à la Nouvelle Orleans.

La saison dernière : 7 victoires – 9 défaites. Pas de playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Les mouvements marquants de l’inter-saison des Dolphins sont ceux qu’ils n’ont pas fait. Le proprio de l’équipe a tenté de convaincre Jim Harbaugh de rejoindre l’équipe. Loupé. Ils ont tenté de faire venir Kyle Orton pour remplacer Henne. Loupé. Pas vraiment des preuves d’amour pour Sparano et Henne. La plus grosse arrivée a été celle de Reggie Bush qui va tenter de faire mieux qu’à la Nouvelle Orleans. Côté départ, Ricky Williams et Ronnie Brown pourraient manquer à l’attaque au sol. Lors de la Draft, les Dolphins ont tenté de renforcer leur ligne offensive avec l’arrivée de Mike Pouncey dont ils espèrent sûrement qu’il sera aussi bon que son frère chez les Steelers l’an dernier. Le coureur Daniel Thomas devrait quant à lui essayer de prendre les choses en main au sol.

Draft : Mike Pouncey (OL), Daniel Thomas (RB), Edmond Gates (WR), Charles Clay (FB/TE), Frank Kearse (NT), Jimmy Wilson (CB).
Signatures : Tony McDaniel (DE) 2 ans, Matt Moore (QB) 2 ans, Kevin Burnett (LB) 4 ans et 10 millions grantis, Ronald Fields (DT), Marc Colombo (OT), Jason Taylor (DE), Kevin O’Connell (QB), Ray Willis (OT).
Re-signatures : Jason Trusnik (DE) 2 ans.
Coupes notables : Channing Crowder (LB), Tim Dobbins (LB).
Arrivées par transfert : Reggie Bush (RB).
Pertes notables : Tyler Thigpen (QB), Ronnie Brown (RB), Ricky Williams (RB), Channing Crowder (LB), Tim Dobbins (LB).

Les points forts : Même si elle n’est pas souvent citée dans cette catégorie, la défense des Dolphins fait partie du Top 10 de la ligue. Précisément, elle était 6e de la ligue l’an dernier. Si cette escouade est si solide, c’est grâce à une ligne en béton composée de Paul Soliai au centre accompagné de Randy Starks et Kendall Langford. Avec Jared Odrick sur le banc, il y a de quoi faire. Le front 7 est aussi composé des talentueux linebackers Cameron Wake (14 sacks l’an dernier) et Karlos Dansby. Les arrières défensifs Floridiens – et notamment Vontae Davis – sont solides mais pas exceptionnels. Suffisant pour se classer 8e contre la passe l’an dernier grâce au bon front 7 qui se trouve devant eux. Au final, la défense des Dolphins est un vrai ensemble performant.

Les points faibles : Avec les départs de Brown et Williams, le jeu au sol des Dolphins se retrouve affaiblit. Reggie Bush apportera dans un registre différent mais il n’est pas un running back pur et dur qui peut porter le ballon 20 fois par match et prendre beaucoup de chocs. Le jeu au sol ne devrait donc plus être à la base du jeu offensif de Miami. Il devrait même être très à la peine cette année.

Facteur(s) X : L’ensemble du jeu aérien des Dauphins nage dans l’inconnue. La ligne, d’abord, est aussi forte sur le côté gauche -avec Jake Long et Richie Incognito- qu’elle est faible ou incertaine à droite avec un Mark Colombo en fin de course, un Vernon Carey qui revient d’une opération et le rookie Mike Pouncey au centre. Derrière la ligne, Chad Henne, on l’a dit, semble entamer sa dernière chance. Ces deux dernières saisons, il a lancé plus d’interceptions que de touchdowns et c’est parce qu’on est de bonne humeur qu’on lui accorde le bénéfice du doute et qu’on ne le met pas dans les points faibles. Matt Moore pourrait même rapidement le menacer pour la place de titulaire. Henne aura au moins la chance de compter sur Brandon Marshall et Davone Bess, un excellent slot receiver. Malheureusement, il n’y a pas beaucoup d’autres receveurs de grosse qualité dans l’effectif. Anthony Fasano devrait aussi donner quelques coups de main mais avec Henne à la barre, il est loin d’être garanti que l’attaque carbure. Ca sera pourtant un minimum nécéssaire si les Dolphins veulent gagner.

En résumé : La défense des Dolphins pourrait permettre à l’équipe de rester dans beaucoup de match mais la faiblesse de l’attaque devrait souvent s’avérer rédhibitoire. Miami semble se diriger vers une nouvelle saison de milieu de tableau, ni bonne ni atroce, et sans playoffs. Probablement la dernière avant de grands changements l’été prochain.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
19-Nov à 20:00CHI2.05pariez1.52DET
19-Nov à 20:00CLE3.2pariez1.2JAX
19-Nov à 20:00GB1.85pariez1.65BAL
19-Nov à 20:00HOU1.6pariez1.92ARI
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une