Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Draft Histoire

Draft 1983 : John Elway, Dan Marino et l’histoire en marche

155615-0-600

Drafter un quarterback ne se fait en général au premier tour que lorsque les franchises ont l’assurance de détenir leur star du futur, celui qui leur fera gagner un Super Bowl (voir plusieurs…) dans les années suivantes. La Draft de 1983 est donc exceptionnelle en ce sens puisque six quarterbacks ont été draftés lors de la foire aux talents de la NFL, dont trois futurs Hall-of-Famers.

En comparaison, celle de l’année précédente paraissait fade (avec Jim McMahon et le très oubliable Art Schlichter) tandis qu’en 1984, il faudra attendre le 2e tour (38e choix) pour voir Boomer Esiason rejoindre les Bengals.

L’Histoire est un éternel recommencement

Cette draft de 1983 est celle qui va totalement donner forme à la NFL des années 80 et 90, avec 4 de ces quarterbacks ayant emmené leurs équipes respectives à onze Superbowls entre 1984 et 1999 (5 pour John Elway, 4 pour Jim Kelly, 1 pour Dan Marino et 1 pour Tony Eason). Mais cette draft 1983 est aussi, assez incroyablement, la réplique presque exacte de celle de 2004, avec un dénominateur commun: Ernie Accorsi, le GM des New York Giants en 2004 et qui était celui des Baltimore Colts en 1983.

Lors des ces deux années, le quarterback que tous les spécialistes présentaient comme numéro un (John Elway en 1983, Eli Manning en 2004) ne voulaient en aucun cas être draftés par la franchise ayant le premier choix (Colts et Chargers, donc…). Mais si le cadet des Manning n’avait pas énormément de munitions pour empêcher San Diego de le sélectionner, les talents de baseballeur de John Elway lui ont permis d’obtenir un contrat de la part des Yankees. Le deal est alors clair : si Baltimore le sélectionnent, il dira adieu au football pour entamer une carrière dans l’équipe de George Steinbrenner.

Dans les deux cas, les Colts et les Chargers drafteront le meilleur « prospect » et l’enverront dans une franchise différente, Manning rejoignant les Giants et y gagnant deux Super Bowls, Elway atterrissant chez les Broncos où il y gagnera également deux Superbowls, les deux seuls gagnés par des quarterbacks millésimes « Draft 1983 ». Le parallèle est presque parfait donc (même si Manning a encore quelques années pour augmenter son score). Incidemment, les Colts et les Chargers n’ont gagné aucun Super Bowl lorsque le joueur qu’ils auraient dû garder était sur les terrains NFL…

Trois quarterbacks de légende
Elway-to-Marino-post-3

Et si la draft de cette année 1983 est devenue si mythique, c’est également qu’elle a compté en son sein des légendes comme Jim Kelly (qui ne voulait absolument pas jouer pour Buffalo et a même joué une année dans la défunte USFL le temps d’y gagner un trophée de MVP, avant de rejoindre la franchise de l’état de New York) ou bien encore Dan Marino, qui a connu lors de cette draft le même sort qu’Aaron Rodgers en 2005.
 Marino, tout comme le quarterback actuel des Packers, était pressenti pour l’une des premières places, voire la première, mais a dû attendre la fin du premier tour (24e position pour Rodgers, 28e pour Marino) pour entrer dans le monde professionnel.

Une cuvée exceptionnelle

Trois quarterbacks Hall-of-Famers, trois carrières d’exception jalonnées de (beaucoup de) défaites et de succès historiques.
Ah oui, on a oublié de vous dire qui était le 2e joueur sélectionné dans la draft cette année-la ? Eric Dickerson, Hall of Famer également et détenteur du record de yards à la course sur une saison.

Et le dernier sélectionné au premier tour, juste derrière Dan Marino ? Seulement Darrell Green qui a également obtenu un buste à Canton après 19 ans de carrière et 2 Super Bowls gagnés avec les Washington Redskins. Ne parlons même pas de Roger Craig, sélectionné en 49e position (2e tour) par les 49ers avec lesquels il allait gagner 2 Super Bowl et être le premier running-back de l’histoire à amasser plus de 1000 yards en une saison à la course et en réception. Le Tom Brady de l’histoire ? Un defensive-end du nom de Richard Dent, seulement sélectionné en 203e position mais intronisé à Canton en 2011 après avoir été l’un des fers de lance de la meilleure défense de l’histoire, celle des Bears de 1985.

Cette draft 1983 a donc été un tel tournant dans l’histoire de la NFL moderne et du traitement médiatique reçu qu’ESPN nous a gratifié d’un superbe documentaire « Elway to Marino » dans sa série « 30 for 30 ». Tous les éléments constituant un premier tour passionnant et les intrigues entourant le futur de John Elway y sont détaillés à travers des témoignages de première main des hommes qui ont fait de cette draft l’une des plus importantes de l’histoire.


ESPN 30 for 30 – Elway to Marino – La Draft NFL… par touchdownactu

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
[unibet_short]
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème Actu