Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

France

Casque de Diamant : et à la fin, ce sont les Black Panthers qui gagnent

uneviva2 (11 sur 11)

Les Molosses ont lutté avec la manière. Malgré des conditions climatiques difficiles, l’équipe d’Asnières a proposé un jeu léché et spectaculaire. Menés de 14 points dans le dernier quart, ils ont même réussi à revenir à un point dans la dernière minute. Mais leur tentative de transformation à deux points a échoué, offrant alors un second titre consécutif aux Black Panthers.

Pour la troisième fois consécutive, les Black Panthers de Thonon-les-Bains se retrouvent en finale. Surprise en face : alors que tout le monde attendait le Flash, ce sont les Molosses d’Asnières sur Seine qui jouent pour le titre. Une belle opposition de style attend le public du Stade Charléty, présent en petit nombre malgré la pluie : Thonon joue beaucoup au sol, tandis que le Molosse préfère la voie des airs.

Dès les premiers drives, le ton est donné par les deux équipes. Les Molosses récupèrent le ballon et montrent qu’ils ne seront pas là pour faire de la figuration. En quelques passes, ils entrent dans la red zone. Mais voilà : Thonon est une équipe solide, habitué des grands rendez-vous et cela se voit. Thomas Corwin est intercepté par Franck Galvin, et en une course, Yepmo traverse le terrain.

Après un punt, Thonon perd tout de suite la balle dans ses 30 yards. La défense des champions en titre a beau être solide, Corwin entraine son équipe sur les 6 yards, puis lance la balle à Dan Longin. La transformation est manquée, 7-6 à 4 minutes de la fin de la première période.

Difficile d'arrêter Stephen Yepmo, le MVP de ce match.

Difficile d’arrêter Stephen Yepmo, le MVP de ce match.

Le bulldozer Yepmo

Le match est agréable à regarder, très délié, tandis que les équipes jouent leur jeu. Sans surprise, les savoyards jouent tout au sol en attaque, avec Yepmo évidemment mais aussi Thomas Addison. Cela leur réussit, et Yepmo, tout juste élu meilleur joueur du championnat de France, redonne l’avantage à Thonon. 14-6, au tout début du second quart-temps.

En face, les Molosses jouent beaucoup à la passe. C’est risqué, très agréable à regarder, et étonnamment leurs drives sont plus long – la fautes aux coureurs de Thonon qui avancent très facilement certes, mais aussi au coaching de Jerôme Dondey, qui tente notamment une 4e dans les 10 yards de Thonon. C’est non seulement réussi, mais cela permet aux Molosses de revenir à 14-12 grâce à un touchdown de Marc Bony, puis à égalité après une transformation à deux points.

Euphoriques, les Molosses réussissent à stopper l’attaque des Panthers dans la foulée alors qu’ils étaient acculés dans leurs 20 yards. Corwin cherche immédiatement Bony dans la profondeur. Le Stade Charlety s’embrase et le receveur marque son second touchdown en moins de deux minutes, sur une passe de 80 yards (21-14). Le public de Charlety a choisit son camp, et siffle les Panthers à la mi-temps, malgré la réponse de Addison – un superbe touchdown à la course, qui a lui aussi traversé tout le terrain (21-21).

A la mi-temps, la pluie redouble et Charlety prend des airs de Lambeau Field, malgré que le match soit joué un 28 juin. Forcément, le jeu des Molosses souffre, tandis que Yepmo marche littéralement sur l’eau. Impitoyable, il redonne l’avantage aux Panthers en début de troisième quart-temps (28-21) puis aggrave la marque en début de dernier quart-temps (35-21, 10 minutes à jouer).

Audacieux et spectaculaires, les Molosses ont notamment converti une grosse quatrième tentative.

Audacieux et spectaculaires, les Molosses ont notamment converti une grosse quatrième tentative par l’intermédiaire de Marc Bony.

À deux yards de l’exploit

Mais voilà. Le match est fou, et les Molosses ne s’avouent pas vaincus. Dans le sillage d’un Corwin excellent, Ils se rapprochent à 6 minutes de la fin, grâce à un touchdown de Theophile Sasa-Eselle (35-28), puis stoppent les Panthers au milieu du terrain, avant d’égaliser à…1 minutes de la fin ! Toujours aussi agressif dans son coaching, Jerome Dondey, joue la transformation à deux points. Corwin est vite dépassé dans sa poche et rate sa passe.

Pour la seconde année consécutive, les Panthers remportent le titre, mais cela a été bien plus dur que prévu. La faute à un duo Corwin-Bony de gala, et à une défense aérienne laxiste. Les savoyards ont joué leur jeu, au sol, contre le public qui soutenait franchement les Molosses à partir de la mi-temps.

Galerie photo

uneviva2 (1 sur 11) uneviva2 (2 sur 2) uneviva2 (3 sur 11) uneviva2 (4 sur 11) uneviva2 (5 sur 11) uneviva2 (6 sur 11) uneviva2 (7 sur 11) uneviva2 (9 sur 11) uneviva2 (10 sur 11)

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Signatures Free agency

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une