Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Preview 2014 Tennessee Titans

Analyse d’avant saison : Tennessee Titans

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2014. Au programme aujourd’hui : les Tennessee Titans.

Un vent de changement souffle sur le Tennessee. Chris Johnson, véritable icône de la franchise depuis son arrivée dans la ligue en 2008, coupé et parti se refaire une santé du côté de New York, Mike Munchak viré et remplacé par l’expérimenté Ken Whisenhunt, le printemps a été agité. Rien d’étonnant en pleine saison des tornades dans le sud des États-Unis.

Avec un nouveau coach à leur tête, mais la volonté affichée de laisser une ultime chance à Jake Locker de prouver qu’il peut porter la franchise sur ses épaules, les Titans abordent une saison charnière ; pleine de questions auxquelles il faudra rapidement trouver des réponses. Les playoffs semblent bien loin, l’objectif sera davantage de faire bonne figure et de bâtir des bases solides pour l’avenir.

Jake-Locker-Titans-Camps

Pression maximale sur Jake Locker cette saison

La saison dernière : 7 victoires – 9 défaites

Mouvements à l’intersaison : Véritable fer de lance de l’attaque des Titans lors des six dernières saisons, Chris Johnson est parti vers d’autres cieux. Plus désiré dans le Tennessee à cause de son sale caractère et de prestations parfois brillantes, mais plus souvent décevantes, il laisse la franchise orpheline d’un leader offensif. Rarement performant l’an dernier Kenny Britt est parti lui aussi. Côté défense, après une saison étincelante, Alterraun Verner a pris la poudre d’escampette direction Tampa Bay. Exit également Rob Bironas, qui quitte le Nashville après neuf ans de bons et loyaux services. Titulaire à neuf reprises en 2013, Ryan Fitzpatrick mènera l’escouade offensive des Texans, des rivaux de division, la saison prochaine. Une véritable saignée donc.

Dans une défense en mutation vers un système 3-4, l’arrivée du versatile et expérimenté Shaun Phillips apporte de la profondeur avec un minimum de risque. Wesley Woodyard, un autre ancien Broncos, devrait combler le vide au milieu de la ligne de linebackers. Un poste contre nature pour ce linebacker plus habitué à évoluer côté faible, un petit pari. Les Titans ont également mis la main au portefeuille pour consolider leur ligne offensive avec le renfort de Michael Oher. Quant à Dexter McCluster, en provenance de Kansas City, il va apporter un peu de folie en attaque et une solution de plus pour Jake Locker.

En dehors du terrain, l’arrivée du très convoité Ken Whisenhunt devrait permettre de redonner un coup de fouet à l’attaque du Tennessee. Si elle a perdu quelques éléments clés, elle possède toujours des joueurs explosifs dont l’ancien coach des Cardinals, fin stratège offensif, devra tirer le meilleur.

Arrivées notables : Wesley Woodyard (OLB), Shaun Phillips (OLB/DE), Michael Oher (OT), Dexter McCluster (KR/PR/WR), Al Woods (NT), Eric Olsen (C), Charlie Whitehurst (QB) et Ken Whisenhunt (HC).
Re-signatures : Bernard Pollard (S), Marc Mariani (WR/KR), Antonio Johnson (DT), Chris Spencer (C) et Ropati Pitoitua (DE/DT).
Draft : Taylor Lewan (OT), Bishop Sankey (RB), DaQuan Jones (NT), Marqueston Huff (S/CB), Avery Williamson (ILB) et Zach Mettenberger (QB).
Pertes notables : Chris Johnson (RB), Kenny Britt (WR), Rob Bironas (K), David Stewart (OT) et Ryan Fitzpatrick (QB).

Les points forts : Michael Roos, Chance Warmack, Andy Levitre, Taylor Lewan et Michael Oher. Sur le papier les Titans détiennent l’une des lignes offensives les plus prometteuses de la ligue. Jeune, puissant, mobile, le bouclier de Jake Locker est de loin l’unité la plus redoutable de l’ensemble de l’effectif. Efficace en protection de passe, c’est avant tout sur le jeu au sol que le groupe de bloqueurs excelle, ouvrant des brèches béantes dans les lignes adverses. Avec sept joueurs capables d’officier en tant que titulaires, difficile à ce stade de la préparation de savoir quels seront les cinq hommes à former le rempart en semaine 1. Un luxe pour les Titans.

Un arsenal offensif jeune et fourni. Si Jake Locker ressemble à un énorme point d’interrogation, tant en terme de condition physique que de performance pure, il pourra profiter de joueurs talentueux et explosifs autour de lui. Le tout derrière un solide bouclier. Le duo Greene-Sankey, s’il doit encore faire ses preuves, semble suffisamment doué pour offrir de la variété à l’attaque du Tennessee. Dans les airs, Kendall Wright sort d’une très prometteuse saison, l’expérimenté Nate Washington est toujours aussi précieux dans le slot, quant à l’ambitieux Delanie Walker, il espère surfer sur sa première bonne année à Nashville. Plus épineux, le cas Justin Hunter n’en est pas moins intéressant. Joueur plein de talent et de promesses, il a laissé entrevoir, de façon sporadique, de très belles choses. S’il se tient à carreaux et s’implique davantage, il fera la joie de Jake Locker.

Les points faibles : La transition vers une défense 3-4. Portée par le redoutable Jurrell Casey et ses 10,5 sacks, la ligne défensive des Titans, sans être terrifiante, offrait un rendement tout à fait convenable. Mais sa reconversion annoncée en un nouveau schéma pourrait bien l’affaiblir. Moteur du pass rush des Titans, le defensive tackle Casey devrait glisser sur l’extérieur dans la nouvelle 3-4. Après avoir porté un sérieux coup aux performances de Darnell Docket en transformant la défense des Cardinals en 3-4, le nouveau coordinateur défensif Ray Horton semble prêt à récidiver. Al Woods, éternelle doublure en provenance de Pittsburgh, devrait être le nose tackle titulaire. Pas le candidat idéal. Seul Ropati Pitoitua, qui possède de l’expérience dans ce système, semble pouvoir rapidement s’adapter. La ligne de linebackers, de son côté, devrait bien mieux gérer cette transition. Zach Brown et Akeem Ayers possèdent des profils idéaux.

Front seven, rime avec pass rush. Et c’est là l’un des grands points d’interrogation : d’où va-t-il venir? Jurrell Casey replacé sur l’extérieur pourrait bien subir une baisse de rendement. Quant à Shaun Phillips, du haut de ses 33 ans et fort de ses 10 sacks l’an passé, il est bien la seule véritable menace pour les quarterbacks adverses. Si Derrick Morgan a affiché de belles choses la saison dernière, sa reconversion de defensive end 4-3 en outside linebacker 3-4 semble loin d’être jouée d’avance. Son rendement, là aussi, devrait en prendre un coup.

Dans les lignes arrières, si les prolongations des expérimentés Michael Griffin et Bernard Pollard offrent suffisamment d’assurances, le départ d’Alterraun Verner laisse Jason McCourty bien seul. L’autre poste de cornerback devrait revenir à Blidi Wreh-Wilson, un choix de 3e tour l’an dernier.

Facteur X : La santé de Jake Locker. La saison des Titans semble en grande partie reposer sur l’état physique de son quarterback. Prometteur lorsqu’il est capable de tenir sur ses deux jambes, il pourrait redonner vie à l’attaque de Nashville. Sous les ordres de Ken Whisenhunt, celui-là même qui a permis à Kurt Warner et Philip Rivers de retrouver une seconde jeunesse, il est à bonne école et ne peut que progresser. C’est maintenant ou jamais. Seulement, quand bien même les performances seraient au rendez-vous, le risque de blessure, telle une épée de Damoclès, semble toujours planer au-dessus de sa tête. Si jamais son physique chancelant lui jouait un nouveau mauvais tour, Zach Mettenberger et Charlie Whitehurst seront dans les starting-blocks, prêts à saisir leur chance. Avec toutes les incertitudes que cela induit.

Calendrier : @Chiefs, Cowboys, @Bengals, @Colts, Browns, Jaguars, @Redskins, Texans, Bye, @Ravens, Steelers, @Eagles, @Texans, Giants, Jets, Jaguars, Colts.

En résumé : Nouveau head coach, nouveau schéma défensif, nouveau coureur titulaire, mais toujours Jake Locker aux commandes. Tant que son physique l’y autorise. Les Titans abordent une saison au cours de laquelle ils tenteront de faire le plein de confiance et de préparer l’avenir au mieux. Reste à savoir si cet avenir se dessinera avec Jake Locker. Le passeur est la clé de cette saison. S’il échoue, la prochaine draft pourrait être l’occasion de mettre la main sur le franchise quarterback que les Titans cherchent désespérément. À moins que Zach Mettenberger en décide autrement.

Le pronostic : 5 victoires – 11 défaites. 3e de l’AFC Sud.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
12-Déc à 3:30MIA4pariez1.12NE
15-Déc à 3:25IND1.92pariez1.6DEN
16-Déc à 23:30DET1.27pariez2.8CHI
17-Déc à 3:25KC1.65pariez1.85
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une