Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Analyse d’avant saison : Kansas City Chiefs

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2014. Au programme aujourd’hui : les Kansas City Chiefs.

Equipe surprise du début de saison 2013 (avec 9 victoires sur ses 9 premiers matches), les Kansas City Chiefs se sont singulièrement refroidis dans la deuxième partie de pour finir sur un bilan de 11 victoires et 5 défaites, excellent mais démontrant une réelle inversion de la courbe de performances. Leur saison 2013 aura quand même produit l’incroyable match de playoffs contre les Colts, une défaite (45-44) où leur defense aura été mise à mal.

Attendus maintenant sur tous les terrains de la ligue, arriveront-il enfin cette saison à gagner leur premier match de playoffs depuis 1993, eux qui restent sur 8 revers dans les phases finales ? Pas facile, surtout lorsque vous évoluez dans la même division que les Denver Broncos, finalistes de l’an passé et bien placés pour retourner au Superbowl.

Bon courage à Alex Smith pour trouver des cibles cette saison!

Bon courage à Alex Smith pour trouver des cibles cette saison!

La saison dernière :  11 victoires –  5 défaites

Mouvements à l’intersaison : Une seule saison après le grand chambardement provoqué par les arrivées d’Andy Reid et d’Alex Smith dans le Missouri, l’inter-saison a été plutôt calme du côté des Chiefs au niveau du front-office mais l’effectif a subi quelques ajustements, pas forcément à l’avantage des Rouges et Blancs.

Quelques joueurs ont, en effet, décidé de capitaliser sur la très bonne saison 2013 et, ainsi, Branden Albert a rejoint la Floride et les Dolphins tandis que  Brandon Flowers est parti pour le soleil de Californie revêtir le maillot des Chargers, après avoir été coupé par les dirigeants. Dexter McCluster, lui, s’est rapproché du lieu de ses exploits universitaires à Ole Miss en signant pour les Tennessee Titans et en y espérant un rôle plus consistant. John Asamoah est parti renforcer la ligne offensive des Falcons, qui en avait bien besoin. Enfin, l’arrière-garde en a pris un coup avec le départ de Kendrick Lewis pour les Texans.

Cette grosse saignée de joueurs a été comblée comme il l’a pu par le GM de la franchise, John Dorsey, mais il n’a su (pu?) attirer de grosses pointures pour renforcer l’équipe. Aucun receveur n’est arrivé à l’intersaison, par exemple. Heureusement, il a pu re-signer Husain Abdullah, un excellent safety. Sa plus belle signature serait tout de même de s’assurer que Justin Houston reste chez les Chiefs quelques saisons de plus.

Arrivées notables : Jeff Linkenbach (G), Vance Walker (DT), Joe Mays (ILB), Chris Owens (CB), Ryan Harris (OT), Josh Mauga (LB), Kelcie McCray (S).
Re-signatures :  Franck Zombo (OLB), Husain Abdullah (SS).
Draft : Dee Ford (DE/OLB), Phillip Gaines (CB), De’Anthony Thomas (RB), Aaron Murray (QB), Zach Fulton (OG), Laurent Duvernay-Tardif (OT).
Pertes notables :  Brandon Flowers (CB), Dexter McCluster (WR/KR), Branden Albert (OT), Jon Asamoah (G), Geoff Schwartz (G), Tyson Jackson (DE/DT), Akeem Jordan (ILB), Dunta Robinson (CB), Kendrick Lewis (S), Quintin Demps (S),  Rishaw Johnson (G), Steve Gregory (S).

Les points forts : Jamaal Charles. Lorsque l’on finit 3e de la Course au MVP de TouchdownActu, c’est que sa saison a été excellente et elle l’a bien été pour le running-back des Chiefs en 2013. Avec moins de courses (de 285 à 259) mais beaucoup plus de réceptions de passes (de 35 à 70), le #25 a marché sur (presque) tous les adversaires, sortant des matches à 5 touchdowns (contre Oakland) par exemple. Ses 19 touchdowns au total auront participé à la bonne marche de l’équipe et sa sortie dès le 1er quart-temps du match de playoffs contre les Colts aura fait la demonstration de son importance au sein de l’attaque de Kansas City. Il faudra néanmoins que sa blessure récente ne l’handicape pas trop.

Le Front Seven. Le duo de linebackers Tamba Hali-Justin Houston a explosé à la face de la NFL la saison dernière, avec 22 sacks, 6 fumbles forces et 6 passes défendues à eux deux, avant que la blessure de Houston ne vienne enrayer la machine. Les négociations salariales entre l’équipe et Houston pourraient mettre à mal la forme du joueur mais, avec leur rookie Dee Ford, les Chiefs auront sûrement une belle solution de rechange, au cas où. Il serait néanmoins dommageable de casser l’une des plus belles armes de cette équipe.
Quant à la ligne offensive, Dontari Poe est un joueur dominant au poste de nose-tackle et, avec ses collègues Vance Walker et Allen Bailey, les coureurs adverses ne devraient pas avoir la partie facile au milieu du terrain.

Les points faibles : La ligne offensive. Avec le départ de Branden Albert pour les Dolphins et de Jon Asamoah chez les Falcons, les Chiefs ont perdu deux très bons joueurs et vont devoir placer au poste de left-tackle le peu expérimenté Eric Fisher, qui a eu quelques problèmes lors de sa saison rookie au poste de right tackle, pourtant moins exposé. Avec une rotation digne des chaises musicales, Kansas City va se retrouver avec des joueurs moyens ou hors de position sur cet aspect essentiel du jeu. Alex Smith aura sûrement encore moins de temps pour lancer la balle la saison prochaine. Lui qui n’envoyait déjà pas énormément de passes longues…

Les receveurs. Dwayne Bowe est talentueux mais trop inconstant (et manquera le premier match de la saison). Avec le départ de Dexter McCluster pour les Titans, il ne reste plus grand monde chez les Chiefs pour rattraper les ballons d’Alex Smith, un quarterback sans grande puissance mais extrêmement précis. Les screen-pass pour Jamaal Charles pourraient encore être la base du jeu aérien des Chiefs. Donnie Avery n’a jamais réellement prouvé qu’il pouvait être un vrai receveur #2 en NFL (14 touchdowns en 5 saisons…). Quand au reste du roster à ce poste, il y a le choix entre plusieurs inconnus (bien que Travis Kelce fasse une pre-saison très intéressante). Pas du niveau d’un prétendant à une couronne de division.

Les cornerbacks. Alors qu’ils possèdent en Eric Berry et Husain Abdullah un duo de safety de haut vol, les Chiefs vont laisser des joueurs moyens (Marcus Cooper, Chris Owens, Sanders Comings et le rookie Phillip Gaines) batailler pour la place de cornerback disponible aux côtés de Sean Smith. Dans une division où vous rencontrez deux fois par saison des quarterbacks comme Peyton Manning ou Philip Rivers, ce n’est pas forcément une bonne idée. Quand vous avez en plus la « chance » de jouer Tom Brady ou Russell Wilson cette saison, les matchups pourraient être dévastateurs…

Facteur(s) X : Alex Smith. Tout le monde le sait maintenant, il est possible de gagner avec Alex Smith, l’un des meilleurs game managers de NFL, peu prompt aux erreurs. Son superbe match de playoffs face aux Colts (378 yards, 4 touchdowns, 0 interception) a montré qu’en le laissant un peu plus libre, les Chiefs pouvaient également devenir une équipe redoutable au scoring. Néanmoins, son physique sera sûrement mis à l’epreuve par sa ligne offensive plus faible que l’an dernier. Ses cibles seront également moins présentes tandis que les défenses adverses surveilleront Jamaal Charles comme le lait sur le feu.

Si Andy Reid parvient à proposer un plan de jeu efficace et novateur, la saison des Chiefs tiendra alors sûrement dans la capacité d’Alex Smith à l’appliquer face à des adverses autrement plus redoutables que l’an dernier. Une équation peu évidente mais l’ex-49er a su braver tant d’épreuves depuis ses débuts en NFL que l’on ne parierait pas forcément contre lui.

Calendrier : Titans, @Broncos, @Dolphins, Patriots, @49ers, (Bye), @Chargers, Rams, Jets, @Bills, Seahawks, @Raiders, Broncos, @Cardinals, Raiders, @Steelers, Chargers.

En résumé : Avec un monstre tel que les Broncos dans la division, seule une wild-card parait possible pour aller en playoffs. Avec un calendrier beaucoup plus dur et un effectif moindre, difficile de voir les Chiefs rejoindre la postseason en janvier 2015.

Le pronostic :  8 victoires – 8 défaites. 3e de l’AFC Ouest.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF2.05pariez1.52LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une