Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Indianapolis Colts

Analyse d’avant saison : Indianapolis Colts

Tous les jours jusqu’au début de la saison, Touchdown Actu vous propose la présentation d’une équipe. Etape numéro 24 : Indianapolis.

Les Colts n’ont pas manqué les playoffs depuis 2002. La saison dernière, malgré une pluie de blessures, Peyton Manning a encore mené son équipe jusqu’aux phases finales.

Cette année, c’est une blessure de Manning qui est au centre de toutes les préoccupations. Normal, sans lui, les Colts ne sont pas la même équipe.

Dallas Clark, une des cibles préférées de Peyton Manning, sera de retour après avoir manqué 10 matchs et les playoffs en 2010.

La saison dernière : 10 victoires – 6 défaites. Battus au premier tour des playoffs par les Jets.

Mouvements à l’intersaison : On joue la continuité dans l’Indiana. Le seul départ alarmant est celui de Charlie Johnson qui protégeait le côté aveugle de Manning. Mais les Colts avaient prévu le coup en draftant les linemen Anthony Castonzo et Ben Ijalana. Les autres départs sont ceux de vétérans en baisse de forme ou trop blessés. La défense devrait être un peu renforcée par l’arrivée de Tommie Harris. Encore faut il qu’il retrouve une partie du niveau qui avait fait de lui un Pro Bowler. Il y a du boulot mais la pré-saison a montré des signes encourageants.

Draft : Anthony Castonzo (OT), Ben Ijalana (OL), Drake Nevis (DT), Delone Carter (RB), Chris L. Rucker (CB/S).
Signatures : Nate Davis (QB) 2 ans, Jamaal Anderson (DE), Ernie Sims (LB), Tommie Harris (DT).
Re-signatures : Melvin Bullitt (S) 3 ans, Adam Vinatieri (K) 3 ans, Peyton Manning (QB) 5 ans et 90 millions, Joseph Addai (RB), Antonio Johnson (DT), Eric Foster (DT), Michael Toudouze (OL), Kyle DeVan (OG).
Coupes notables : Kelvin Hayden (CB).
Pertes notables : Charlie Johnson (OT), Mike Hart (RB), Daniel Muir (DT), Clint Session (LB), Bob Sanders (SS).

Les points forts : Y-t-il vraiment encore besoin d’expliquer pourquoi Peyton Manning est le point fort de cette équipe ? Le numéro 18 maitrise son attaque le bout des doigts, il est autant le coach de cette équipe que Jim Caldwell, il lance le ballon à la vitesse de l’éclair et, surtout, comme tous les grands quarterbacks, il semble donner l’impression que n’importe quel receveur est bon. En parlant des receveurs, Manning va pouvoir compter cette saison sur les retours de Dallas Clark, Austin Collie et Anthony Gonzalez. Même sans eux, les Colts avaient la meilleure attaque aérienne de la ligue en 2010. Avec en plus Pierre Garçon et un Reggie Wayne un peu moins explosif mais toujours dangereux, les Colts ont un excellent groupe de cibles pour Manning et les Colts devraient donc encore être dans le haut du classement à la passe. Car même si un de ces hommes se blesse, le quarterback trouvera une solution.
En défense, c’est encore sur le duo Dwight Freeney – Robert Mathis que les Colts s’appuieront en priorité. Les deux hommes sont parmi les meilleurs defensive end de la ligue et ils devraient encore une fois poser beaucoup de problèmes à la ligne adverse. Excellente en terme de pass rush, la ligne est par contre fragile contre la course. Un point faible que les dirigeants espèrent avoir réglé avec les arrivées de Harris mais cette rustine semble bien légère.

Les points faibles : Heureusement que Peyton Manning est un des meilleurs quarterbacks de la ligue car il ne peut pas compter sur le jeu au sol de son équipe. La saison dernière, les Colts avaient la 29e attaque de la ligue à la course. Ca ne devrait pas beaucoup s’améliorer cette saison à moins que le rookie Delone Carter ne se révèle miraculeusement efficace. Les coureurs ne sont pas seuls en cause. Leur travail n’est pas facilité par une ligne en dessous de la moyenne. Cette saison, deux rookies pourraient être titulaires, ce qui n’est pas une garantie de résultat. Mike Pollak et Jeff Saturday sont toujours solides mais ce dernier a déjà 36 ans. Ryan Diem, lui, n’est pas une assurance tout risque. Si Peyton Manning ne se fait quasiment jamais sacker, ça n’est pas grâce à sa ligne mais bien parce qu’il se débarrasse du ballon à une vitesse folle.
Du côté défensif, Indianapolis dispose d’une escouade de linebackers plutôt quelconque. Gary Brackett est bon mais n’a pas joué une saison complète depuis 2007. Il sera épaulé par Pat Angerer et Ernie Sims, deux joueurs capables de bonnes choses mais franchement impressionnants. Au final, les Colts pourraient avoir autant de mal à arrêter la course qu’ils ont de soucis pour courir eux-même.

Facteur(s) X : Après le départ du trop souvent blessé Bob Sanders, Antoine Bethea est plus que jamais confirmé comme le leader des lignes arrières des Colts. Autour de lui, Melvin Bullit est un autre bon safety et les corners Jacob Lacey et Jerraud Powers qui, en plus d’un des noms les plus cools de la ligue pour ce dernier, ont du potentiel. Lacey doit quand même rebondir après une saison difficile et Powers revient de blessure. Il y a donc quelques doutes autour de la défense aérienne qui sera rapidement testée par les rivaux de Houston.
Le plus gros facteur X de l’année pour Indianapolis, c’est forcément l’état de santé de Peyton Manning. Le doute plane toujours autour de la disponibilité du quarterback pour l’ouverture de la saison. Même s’il revient à temps, il faudra qu’il soit à 100% pour mener son équipe. En 2008, Manning avait peiné en début de saison après un été ou il avait été opéré du genou. Avec des Texans de plus en plus affutés, les Colts n’auront pas beaucoup de marge de manoeuvre et ne pourront pas se permettre de prendre trop de retard en début de saison.

En résumé : Difficile de parier contre Peyton Manning. Si le numéro 18 revient rapidement à 100% de ses capacités, alors les Colts devraient décrocher leur ticket en playoffs pour la dixième année de suite. Mais si le quadruple MVP manque des matchs ou qu’il est encore gêné par sa nuque, alors Indianapolis risque de se faire coiffer au poteau par les Texans. La saison dernière, les Jaguars étaient déjà passé proche de détrôner la bande Manning du haut de l’AFC Sud. Les Colts ont donc besoin d’un Manning en pleine possession de ses capacités.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
23-Nov à 19:30DET2pariez1.55MIN
23-Nov à 23:30DAL1.8pariez1.7
24-Nov à 3:30WAS1.22pariez3.1NYG
26-Nov à 20:00ATL1.17pariez3.45TB
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une