Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Preview 2014 Tampa Bay Buccaneers

Analyse d’avant saison : Tampa Bay Buccaneers

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2014. Au programme aujourd’hui : les Tampa Bay Buccaneers.

Changement d’ambiance à Tampa ! Après la rigueur militaire de Greg Schiano, place au calme rassurant de Lovie Smith. L’ancien coach des Bears débarque à Tampa avec la mission de redonner confiance à un effectif qui ne manque pas de joueurs de talent.

Attention, Tampa pourrait bien être une des équipes surprises de la saison !

Malheureusement pour Mike Glennon, Josh McCown est arrivé au printemps pour diriger l'attaque.

Malheureusement pour Mike Glennon, Josh McCown est arrivé au printemps pour diriger l’attaque.

La saison dernière : 4 victoires – 12 défaites

Mouvements à l’intersaison : L’arrivée de Smith aux commandes de l’équipe est l’évènement le plus important de l’intersaison des Buccaneers, rien que pour le changement de philosophie qu’il va apporter. Mais l’équipe a aussi très bien recruté. Si Darrelle Revis est parti, Alterraun Verner et Michael Johnson arrivent pour renforcer la défense.

En attaque, Josh McCown arrive de Chicago après avoir surpris tout le monde la saison dernière. Il va pousser Mike Glennon sur le banc et tenter de poursuivre sur sa lancée. Il profitera notamment de la Draft du grand receveur Mike Evans, dont Tampa attend beaucoup. Le tight end Austin Seferian-Jenkins pourrait aussi devenir une cible très intéressante.

Arrivées notables : Michael Johnson (DE), Clinton McDonald (DE), Brandon Myers (TE), Alterraun Verner(CB), Josh McCown (QB), Anthony Collins (OT), Evan Dietrich-Smith (C), Oniel Cousins (OG), Dane Fletcher (LB), Jeremy Cain (LS), Louis Murphy (WR), Jorvorskie Lane (FB), Major Wright (S), Lavelle Hawkins (WR).
Draft : Mike Evans (WR), Austin Seferian-Jenkins (TE), Charles Sims (RB), Kadeem Edwards (G), Kevin Pamphile (OT).
Pertes notables : Darrelle Revis (CB), Donald Penn (LT), Patrick Scales (LS), Dan Orlovsky (QB), Davin Joseph (OG), Jeremy Zuttah (C).

Les points forts : La défense a fière allure. Avec le recrutement de Michael Johnson, Gerald McCoy aura désormais un acolyte de talent sur la ligne. Du talent, il y en a aussi derrière avec Lavonte David, Alterraun Verner, Dashon Goldson et Mark Barron. Plus que des points forts, les Buccaneers ont surtout beaucoup d’individualités de talent. Smith va devoir en faire une équipe, mais la défense a clairement le potentiel pour faire mieux que sa 17e place de l’an dernier.

S’il y a un secteur offensif dans lequel les Buccaneers semblent fonctionner, c’est la course. Même après la blessure de Doug Martin la saison dernière, Bobby Rainey et Mike James ont transpercé les défenses. Cela devrait donc constituer un bon socle pour l’attaque.

Les points faibles : Tampa est donc une équipe qui n’a ni gros points forts ni gros points faibles. Dans tous les groupes de jeu, il y a des éléments de qualité… mais il y a aussi des trous. Derrière les stars, il n’y a souvent pas grand monde. Si les blessures se mettent à frapper ou que les nouveaux arrivants ne justifient pas les attentes, cela pourrait vite se révéler très handicapant.

La ligne offensive pourrait particulièrement souffrir maintenant que Carl Nicks a pris la porte.

Facteur(s) X : En cinq matches, Josh McCown a réussi à faire oublier ses 10 premières années de carrière. Maintenant qu’il n’aura plus Marc Tretsman à ses côtés, le quarterback va devoir confirmer. La bonne nouvelle, c’est qu’il sera encore une fois très bien entouré. Sur le papier en tout cas. L’excellent Vincent Jackson (78 rec, 1124 yards, 7 TDs) sera désormais accompagné des rookies Mike Evans et Austin Seferian-Jenkins pour former un bon trio de cibles. Le problème, c’est que les deux derniers sont des rookies, et qu’il leur faudra peut-être un peu de temps pour s’adapter. Il faudra aussi que Tim Wright (54 rec, 5 TDs) confirme sa belle saison 2013. Avec toutes ces inconnues, le rendement de l’attaque aérienne n’est pas encore garanti.

Calendrier : Panthers, Rams, @Falcons, @Steelers, @Saints, Ravens, Repos, Vikings, @Browns, Falcons, @Redskins, @Bears, Bengals, @Lions, @Panthers, Packers, Saints.

En résumé : Oui, Tampa pourrait être une des surprises de la saison. Mais ça ne veut pas dire qu’ils iront en playoffs. Les Buccaneers ne seront jamais faciles à jouer. Si tout se goupille parfaitement, il ne serait pas étonnant de les voir en playoffs. Mais avec un banc peu profond, des joueurs encore jeunes et une division très difficile, le scénario le plus plausible semble de voir Lovie Smith ramener son équipe à un bon niveau cette année avant de frapper plus fort la saison prochaine.

Le pronostic : 9 victoires – 7 défaites. Pas de playoffs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une