Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Analyse d’avant saison : Buffalo Bills

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2014. Au programme aujourd’hui : les Buffalo Bills.

Le mouvement de jeunesse continue à Buffalo. L’ère Doug Marrone – E.J. Manuel entre dans sa deuxième année avec une nouvelle arme, le receveur rookie Sammy Watkins, considéré comme un des plus talentueux à son poste depuis plusieurs années.

Alors que la vente à venir de la franchise risque de créer de l’agitation en dehors du terrain, les joueurs vont tenter d’obtenir le premier bilan équilibré du club depuis 10 ans !

Tous les yeux seront tournés sur Sammy Watkins. Peut-il aider E.J. Manuel ?

Tous les yeux seront tournés sur Sammy Watkins. Peut-il aider E.J. Manuel ?

La saison dernière : 6 victoires – 10 défaites

Mouvements à l’intersaison : L’arrivée de Sammy Watkins est l’évènement majeur de l’intersaison. Les dirigeants ont misé gros sur l’ancien de Clemson en lâchant leur choix du premier tour 2015 dans un échange pour le récupérer. Le but : donner à leur premier tour de l’an dernier, E.J. Manuel, une cible de référence. La Draft a aussi amené Cyrus Kouandjo, un nouveau rempart pour protéger un Manuel décidément chouchouté.

Du côté des départs, les Bills ont laissé filer Jairus Byrd à New Orleans. Forcément, ça ne fait jamais du bien de perdre un des meilleurs safeties de la ligue.

Arrivées notables : Chris Williams (OL), Corey Graham (CB), Keith Rivers (LB), Brandon Spikes (LB), Anthony Dixon (RB), Jarius Wynn (DE), Jake Dombrowski (P), Mike Williams (WR)
Draft : Sammy Watkins (WR), Cyrus Kouandjo (OT), Preston Brown (LB), Ross Cockrell (CB), Cyril Richardson (OL).
Pertes notables : Jairus Byrd (S), Kevin Kolb (QB), Stevie Johnson (WR), Alex Carrington (DL).

Les points forts : Les Bills ont réussi 57 sacks la saison dernière, le deuxième meilleur total de la NFL. Ce n’est pas une surprise puisque leur ligne défensive est bourrée de talent. Mario Williams, Kyle Williams et Marcel Dareus sont des Pro Bowlers légitimes, et Jerry Hughes, le quatrième larron, sort d’une saison à 9,5 sacks. Encore une fois, la pression devrait donc être importante sur les quarterbacks adverses, et cela va bien aider le reste de la défense.

Si la ligne offensive n’est pas aussi impressionnante et peine toujours un peu à combler le départ d’Andy Levitre, Buffalo dispose quand même d’un ensemble solide qui ouvre la route de manière efficace à ses coureurs. La preuve, les Bills ont engrangé 144,2 yards par match au sol la saison dernière, la deuxième moyenne de la ligue. Avec C.J. Spiller et Fred Jackson, ils disposent toujours des armes pour faire aussi bien.

Les points faibles : La blessure de Kiko Alonso au cœur du mois de juillet est un coup de poignard terrible dans le cœur de la défense des Bills. Étincelant en 2013 pour sa première saison, le jeune linebacker va laisser son équipe orpheline, obligée de se débrouiller avec le blessé chronique Keith Rivers, le spécialiste du sol Brandon Spikes et Nigel Bradham.

Facteur(s) X : E.J. Manuel est trop jeune pour qu’on le place dans les points faibles, il est donc clairement le gros point d’interrogation de son équipe en attaque. Et comme il évolue au poste clé, la saison de Buffalo va dépendre en partie de son développement.
La bonne nouvelle, c’est qu’il va bénéficier d’un duo de receveurs jeunes et talentueux avec Sammy Watkins et Robert Woods. Il n’y a pas grand chose autour de ces deux là, mais c’est déjà une très belle base. Il faudra aussi que le genou déjà trois fois opéré de Manuel tienne le coup. Pour que cela arrive, il serait bon que la ligne laisse passer moins que les 48 sacks de l’an dernier.

Le jeu aérien sera aussi la clé en défense. Si Leodis McKelvin et Stephon Gilmore sont de bons cornerbacks, il va falloir que la ligne arrière se remette du départ de Jairus Byrd, un des meilleurs safeties de la ligue. Buffalo avait la 4e défense contre la passe l’an dernier. Cela risque d’être plus compliqué avec Da’Norris Searcy à la place de Byrd. L’an dernier, l’équipe encaissait déjà plus de points dans les matches manqués par ce dernier.

Calendrier : @Bears, Dolphins, Chargers, @Texans, @Lions, Patriots, Vikings, @Jets, Repos, Chiefs, @Dolphins, Jets, Browns, @Broncos, Packers, @Raiders, @Patriots.

En résumé : Les Bills continuent de s’armer, et l’attaque offre quelques belles perspectives. Tout dépendra grandement d’E.J. Manuel. Mais sa fragilité et son manque d’expérience n’augurent rien de bon, surtout avec une défense privée d’un joueur clé, peu de profondeur de banc et un calendrier plutôt difficile.

Le pronostic : 6 victoires – 10 défaites. Pas de playoffs.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.85pariez1.65LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une