Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Analyse d’avant saison : Saint Louis Rams

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2014. Au programme aujourd’hui : les Saint Louis Rams.

Si pour certains franchises, le terme de « reconstruction » se traduit par une longue attente de plusieurs saisons, chez les Rams de Saint Louis, et sous l’impulsion de Jeff Fisher, la reconstruction s’est énormément accélérée en deux années.

En effet, grâce à une forte accumulation de choix de draft, l’équipe a été construite autour de jeunes prospects à très fort potentiel, offrant aux fans des Rams le droit de rêver pour les saisons à venir. Avec cinq choix de premiers tours utilisés en trois ans, les Rams se sont construit une base extrêmement solide qui sera précieuse surtout dans une division aussi relevée que la leur.

Il s'agit très certainement de la saison de la dernière chance pour Sam Bradford !

Il s’agit très certainement de la saison de la dernière chance pour Sam Bradford !

La saison dernière : 7 victoires – 9 défaites

Mouvements à l’intersaison : Comme dit précédemment, c’est clairement via la draft que les Rams se sont renforcés lors des dernières intersaison, et celle de 2014 n’a pas fait exception. L’objectif affichait était d’offrir une meilleure protection au quarterback titulaire ainsi que de consolider la défense. La ligne offensive des Rams a vu l’ajout d’un énorme potentiel en la personne de Greg Robinson. Choisi avec le second choix de la dernière draft, l’ancien tacle d’Auburn jouera au poste de guard la saison prochaine.

Avec les arrivées du talentueux mais problématique Kenny Britt et du rookie Tre Mason, l’attaque aura bien plus d’armes pour briller cette saison. De son côté, la défense n’est pas en reste avec des arrivées importantes comme celle d’Aaron Donald qui se révèlera très certainement être un steal vu le potentiel qu’il offre à son poste.

Arrivées notables : Shaun Hill (QB), Kenny Britt (WR), Gavin Joseph (OG), Alex Carrington (DE/DT)
Draft : Greg Robinson (OG), Aaron Donald (DT), Lamarcus Joyner (DB), Tre Mason (RB), Mo Alexander (S), E.J. Gains (CB)
Pertes notables : Kellen Clemens (QB), Mike McNeill (TE), Harvey Dahl (OG), Shelley Smith (OG), Chris Williams (OG), Cortland Finnegan (CB), Darian Stewart (S)

Les points forts : Dans quelle division sont les Rams ? NFC Ouest ? Donc leur point fort est forcément la défense. Leur ligne défensive risque de poser un très grand nombre de problèmes aux attaques adverses. Chris Long, Kendall Langford, Michael Brockers et Robert Quinn, avec Aaron Donald en renfort ? Le pass-rush ainsi que la défense au sol sont réellement devenues des points où les Rams vont être dominateurs.

Du côté de l’attaque, un autre point fort peut être mis en avant avec l’attaque au sol. En effet, avec l’ajout de Greg Robinson pour ouvrir les brèches, Zac Stacy pourra confirmer son excellente saison rookie, et laisser sa place au très prometteur Tre Mason lorsqu’il le faudra. Cette attaque au sol pourra permettre d’enlever une partie de la pression présente sur le quarterback.

Les points faibles : Même si le jeu au sol pourra aider le quarterback, ce dernier point pourrait bien être présenter à la fois comme un facteur X et un point faible. En revenant d’une grave blessure, Sam Bradford n’aura que peu de marge de manoeuvre pour prouver qu’il méritait d’être choisi avec le premier choix de la draft il y a quelques années.

Autre point faible potentiel de cette équipe : sa jeunesse. Même si un tel trait peut s’apparenter à une qualité dans certains cas, il faudra néanmoins que le coach Jeff Fisher réussisse à faire prendre la mayonnaise entre tous ces jeunes talents pour en tirer le meilleur. Les matches tendus comme ceux de la NFC Ouest se jouent sur des détails, et dans ces moments là, l’expérience fait partie des meilleures qualités à avoir. Il faudra donc utiliser l’élan de jeunesse tout en encadrant au mieux ces potentiels.

Facteur X : Deux gros facteurs X ressortent après cette intersaison du côté de Saint Louis. Premièrement, et comme annoncé plus haut, le poste de quarterback influencera grandement la saison des Rams. Sam Bradford s’est vu offrir de nouvelles armes au cours des deux dernières saisons avec Kenny Britt, Jared Cook, Tavon Austin, et il lui faudra confirmer son statut de titulaire et de franchise quarterback.

Un second facteur X peut justement être les deux receveurs titulaires que vont être Kenny Britt et Tavon Austin. Le premier, choisi au premier tour par les Titans il y a quelques saison, peine à confirmer son énorme potentiel mais également à ne pas se faire remarquer pour des faits extra-sportifs. Le second quant à lui a clairement déçu pour sa saison rookie. Avec un an d’ancienneté il faudra espérer pour les Rams que l’ancien de West Virginia puisse proposer plus de solutions et justifier son haut choix à la draft 2013.

Calendrier : Vikings, @Buccaneers, Cowboys, @Eagles, 49ers, Seahawks, @Chiefs, @49ers, @Cardinals, Broncos, @Chargers, Raiders, @Redskins, Cardinals, Giants, @Seahawks

En résumé : Comme toutes les équipes jeunes à fort potentiel, les Rams peuvent très bien exploser cette saison. Dans le bon sens comme dans le mauvais. La cohésion devra être permanente et les jeunes joueurs devront trouver leur place pour exprimer tout leur potentiel. Sam Bradford devra également justifier la confiance que lui offre son coach depuis quelques saisons. Mais si la mayonnaise prend bien des deux côtés de la balle, les Rams pourraient très clairement être l’un des très grosse surprise de la saison.

Le pronostic : 10 victoires – 6 défaites

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une