Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Analyse d’avant saison : Detroit Lions

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2014 ! Au programme aujourd’hui : les Detroit Lions.

Les Lions se présentent une nouvelle fois avec une saison décevante dans le rétro. En effet, après avoir commencé 2013 sur des bases solides, les Lions ont complètement explosé en vol pour échouer une nouvelle fois dans leur quête de playoff.

Pour relever la tête, les Lions ont décidé de faire confiance à un nouveau staff. Bye bye donc Jim Schwartz, c’est l’expérimenté Jim Caldwell qui va être désormais chargé de faire fonctionner cette ambitieuse équipe.

La saison dernière : 7 victoires – 9 défaites

Matthew Stafford est prêt à exploser cette saison !

Mouvements à l’intersaison : Après six victoires en neuf matchs à mi saison, peu d’observateurs voyaient les Lions en dehors des playoffs. Pourtant sept matchs et six défaites plus tard, cela était bien le cas. Pour éviter pareille mésaventure, le staff a été renouvelé. Exit donc Jim Schwartz pour faire place à Jim Caldwell en haut de la pyramide. Mais ce n’est pas tout. Joe Lombardi devient le nouveau coordinateur offensif pendant que Teryl Austin prend lui les commandes de la défense notamment. Sur les quatorze coachs en fonction en attaque ou en défense, dix ont finalement été remplacé. C’est donc un véritable ménage qui a été organisé par les dirigeants de la franchise. En ce qui concerne l’effectif, Golden Tate est la principale acquisition du côté de Detroit. L’ancien Seahawk vient pour décharger quelque peu Calvin Johnson de l’immense charge qui lui incombe. De plus, il constituera une solution crédible à Megatron en cas de pépin physique, Matthew Stafford ayant eu l’air  totalement perdu lorsqu’il ne disposait pas de sa cible prioritaire la saison passée. James Ihedigbo vient lui remplacer la grosse perte de l’intersaison pour les Lions en la personne de Louis Delmas.

Du côté de la draft, le gros coup se nomme Eric Ebron. Il devrait former un duo de tight end très intéressant avec Brandon Pettigrew. Ainsi le jeune tight end n’aura pas la pression de devoir faire de grandes performances immédiatement. Mais si au contraire, il se montre très performant, Pettigrew ne devrait pas être un obstacle trop difficile à surmonter. La sélection de Kyle Van Noy est aussi plutôt judicieuse. Il s’agit la d’un très bon joueur, qui ne sera en plus pas dépaysé puisqu’il retrouvera son ancien équipier à la fac Ziggy Ansah qui a impressionné la saison dernière.

Arrivées notables : Dan Orlovsky (QB), Jed Collins (FB), Golden Tate (WR), Darryl Tapp (DE), Vaughn Martin (DT), Cassius Vaughn (CB), James Ihedigbo (S).
Re-signatures : Dominic Raiola (C), Brandon Pettigrew (TE), Joique Bell (RB), Rashean Mathis (CB).
Draft : Eric Ebron (TE), Kyle Van Noy (DE/OLB), Travis Swanson (C), Nevin Lawson (CB), Larry Webster (DE), Caraun Reid (DT).
Pertes notables : Shaun Hill (QB), Nate Burleson (WR), Jason Fox (OT), Leroy Harris (G), Willie Young (DE), Israel Idonije (DE), Chris Houston (CB), Louis Delmas (S), David Akers (K).

Les points forts : L’attaque dans sa globalité est un point fort si le nouveau staff lui offre enfin la possibilité de s’exprimer à 100%. le quarterback Matthew Stafford est l’illustration de cela. De part sa mécanique approximative, il peut tout autant être l’un des meilleurs QB de la ligue à son poste (357 yds et 3 TDs par exemple contre Cincinnati en Octobre 2013) comme se transformer en machine à pertes de balles. Malgré tout, le talent inonde ses mains et la présence de Calvin Johnson et de Golden Tate aux postes de receveurs doit lui permettre d’exploser enfin. Les tight end Eric Ebron et Brandon Pettigrew sont autant de cibles crédibles sur lesquelles pourra s’appuyer Stafford. Aussi, afin de brouiller les cartes, le staff devra probablement s’appuyer plus encore plus sur le jeu de course. Reggie Bush et Joique Bell n’attendent de toute façon que ça. La ligne offensive, qui n’a guère bougé depuis la saison dernière reste une valeur sure, elle qui n’a autorisé que 23 sack la saison dernière.

En défense,les Lions ont reconduit les valeurs sures comme l’incontournable Ndamukong Suh qui tentera de battre ses 5.5 sacks infligés la saison dernière. Ziggy Ansah, qui est le rookie a avoir enregistré le plus grand nombre de sacks la saison dernière, entre dans la saison de la confirmation. Les deux linebackers Stephen Tulloch et DeAndre Levy vont eux apporter leur contribution dans un domaine ou ils ont excellé la saison dernière, la couverture de passe. Pour autant, la défense reste incertaine puisque le nouveau staff a décidé d’abandonner le 4-3 de Schwartz et d’opter pour un système hybride entre 3-4 et 4-3.

Les points faibles : La ligne arrière pose question du côté de Detroit. Alors que des renforts étaient attendus en priorité dans cette zone du terrain, seul James Ihedigbo est arrivé. Pire encore, Louis Delmas est parti. Le duo Ihedigbo-Glover Quinn au poste de safety sera bon mais probablement pas exceptionnel. Pas assez en tout cas pour rattraper le faible niveau qui s’annonce du côté des cornerback. Justin Gilbert devait venir densifier le poste mais les Browns ont décidé de le sélectionner en huitième position quand les Lions l’attendaient en dixième. Le staff va donc devoir composer avec les modestes moyens du bords qui sont, en l’occurence, Rashean Mathis, Darius Slay, Bill Bentley et le rookie Nevin Lawson. Compliqué.

Attention aussi à la discipline du côté des Lions. Le duo Nick Fairley-Ndamukong Suh ont combiné vingt infractions la saison dernière. Très importants pour leur équipe, ces deux joueurs ne seront d’aucune utilité si ils sont suspendus. Suh est notamment surveillé comme le lait sur le feu par la ligue et rien ne lui sera pardonné.

Facteur(s) X : Matthew Stafford sera encore une fois l’homme à suivre du côté des Lions. Avec un nouveau head coach qui a connu le seul titre de Peyton Manning aux Colts en la personne de Jim Caldwell et un corps de receveurs qui n’a jamais été aussi dense (Calvin Johnson, Golden Tate, Eric Ebron, Brandon Pettigrew et même Joique Bell), il possède toute les cartes en main pour enfin exploser. Il faudra pour cela que la sauce prenne entre le QB et son nouveau coach et qu’une alchimie parfaite naisse avec Tate et Ebron. Le meilleur receveur de la ligue, Calvin Johnson, toujours en quête de nouveaux records, sera de toute façon encore et toujours la pour tirer son équipe vers le haut.

Calendrier : Giants, @Panthers, Packers, @Jets, Bills, @Vikings, Saints, @Falcons, Repos, Dolphins, @Cardinals, @Patriots, Bears, Buccaneers, Vikings, @Bears, @Packers.

En résumé : Les Lions se présentent encore une fois avec un effectif complet capable de faire face à n’importe quelle équipe. Pour autant les gros changements de systèmes défensif et l’ajout d’un véritable bon receveur aux côtés de Calvin Johnson sont autant de choses qui pourraient prendre du temps à être intégrés et assimilés à 100%. Si cela devrait être un peu juste pour atteindre les sommets de la NFC cette saison, un meilleur bilan que la saison dernière reste largement atteignable et constitue un moindre mal au vu de l’effectif.

Le pronostic : 8 victoires – 8 défaites

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
22-Sep à 2:25SF1.85pariez1.65LA
24-Sep à 15:30JAX2.3pariez1.4BAL
24-Sep à 19:00BUF2.1pariez1.5DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une