Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Analyse d’avant saison : Cincinnati Bengals

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2014. Au programme aujourd’hui : les Cincinnati Bengals.

Les Bengals se sont qualifiés pour les playoffs ces trois dernières années, ce qui constitue un record pour la franchise. Pourtant, il y a comme un goût d’inachevé, avec des prestations toujours décevantes en janvier.

Encore une fois armé d’un effectif très complet, Marvin Lewis a pour mission de faire franchir un nouveau cap à son équipe.

La pression est sûr Andy Dalton.

La pression est sur Andy Dalton.

La saison dernière : 11 victoires – 5 défaites. Élimination au premier tour des playoffs.

Mouvements à l’intersaison : Les mouvements les plus significatifs pour les Bengals n’ont pas eu lieu sur le terrain, mais juste à côté. Jay Gruden et Mike Zimmer, respectivement coordinateurs offensif et défensif, ont tous les deux décroché un job de coach principal, le premier à Washington, le second dans le Minnesota. S’ils ont décroché ces jobs, c’est parce qu’ils ont excellé dans leur boulot, et il sera difficile de les remplacer.

Sur la pelouse, la défense va devoir composer avec la perte de Michael Johnson, un defensive end à tout faire qui contribuait au gros pass rush maison. Pour le reste, on a bossé par petites touches dans l’Ohio. Anthony Collins est parti et va laisser le poste de left tackle à Andrew Whitworth. Le talentueux rookie Darqueze Dennard va entrer tranquillement dans le bain derrière les cornerbacks vétérans de l’équipe.

Arrivées notables : Dontay Moch (LB), Jason Campbell (QB), R.J. Stanford (CB), Danieal Manning (S), Sam Montgomery (LB) Marshall Newhouse (OT)
Draft : Darqueze Dennard (CB), Jeremy Hill (RB), Will Clarke (DE), Russell Bodine (C), A.J. McCarron (QB)
Pertes notables : Kyle Cook (C), James Harrison (LB), Andrew Hawkins (WR), Anthony Collins (OT), Michael Johnson (DE), Josh Johnson (QB).

Les points forts : Les Bengals ont terminé la saison dernière avec la troisième défense du pays. Cela devrait être un peu plus compliqué cette année avec la perte de Michael Johnson, mais le retour de Geno Atkins, qui n’a joué que 9 matches en 2013, va faire du bien et compenser un peu. Par ailleurs, cette défense a de la qualité à tous les étages. Atkins et Carlos Dunlap (7,5 sacks en 2013) sont les fondations. Derrière, Vontaze Burfict dégomme tout ce qui bouge (171 plaquages, 3 sacks, 1 int, 1 fumble forcé). Enfin, Leon Hall, Adam Jones et Reggie Nelson sont les piliers d’une couverture solide, tandis que Darqueze Dennard est déjà prometteur, sans oublier Dre Kirkpatrick, le choix du premier tour de l’an dernier. Le nouveau coordinateur défense Paul Guenther a toutes les armes pour briller. Il est à Cincinnati depuis 12 ans, et a de quoi assurer la continuité. C’est d’ailleurs à lui qu’est attribué le développement de Vontaze Burfict, ce qui est plutôt bon signe.

En attaque, Andy Dalton est aussi mieux que bien entouré. A.J. Green est un des meilleurs receveurs de la ligue, Marvin Jones est désormais un bon numéro deux, et le duo de tight ends formé par Jermaine Gresham et Tyler Eifert est très solide, avec de belles perspectives de progression pour le second. Ajoutez à cela le couteau suisse Giovanni Bernard et une ligne qui n’a autorisé que 29 sacks l’an dernier (3e en NFL), et vous avez une attaque prête à carburer.

Les points faibles : Difficile de trouver de gros points faibles dans cet effectif. Certains secteurs du jeu seront peut-être plus exposés que d’autres si les blessures se mettent à frapper. La couverture aérienne ou le pass rush pourraient rapidement mettre en difficulté l’équilibre de la défense si des joueurs sont rapidement touchés. Mais avant la saison, la majorité des voyants sont au vert.

Dans certaines franchises, Marvin Lewis aurait déjà été remplacé après ses trois échecs au premier tour des playoffs. Si cette équipe plafonne, c’est peut-être aussi à cause de son coach.

Facteur(s) X : Andy Dalton a lancé un touchdown pour six interceptions en playoffs. Si cette équipe veut aller loin, c’est avant tout sur lui que les projecteurs seront braqués. Avec le départ de Jay Gruden, il va aussi être intéressant de voir si Dalton continue à progresser. Toutes les armes sont là. Il n’a pas d’excuses.

Calendrier : @Ravens, Falcons, Titans, @Patriots, Panthers, @Colts, Ravens, Jaguars, Browns, @Saints, @Texans, @Buccaneers, Steelers, @Browns, Broncos, @Steelers.

En résumé : Cette équipe est taillée pour aller loin, avec de la qualité dans tous les secteurs du jeu. En saison régulière, cela devrait passer. Mais en playoffs, cela devrait encore être une autre affaire. À Andy Dalton de changer la donne et de justifier son gros contrat.

Le pronostic : 10 victoires – 6 défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Parier en ligne avec :
24-Sep à 15:30JAX2.25pariez1.42BAL
24-Sep à 19:00BUF2.15pariez1.47DEN
24-Sep à 19:00CAR1.3pariez2.7NO
24-Sep à 19:00CHI3.1pariez1.22PIT
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une