Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

A la une

Analyse d’avant saison : New Orleans Saints

Suite de la présentation équipe par équipe de la saison 2014. Au programme aujourd’hui : les New Orleans Saints.

La saison 2013 a été excellente pour la franchise de la Nouvelle Orléans. Avec Sean Payton de retour aux affaires après le scandale du Bountygate et l’arrivée de Rob Ryan en tant que coordinateur défensif, les Saints ont échoué de peu au pied de la finale de conférence.

Renforcés par l’arrivée de Jairus Byrd lors de la free agency et par la sélection de Brandin Cooks lors de la Draft, les Saints peuvent rêver du trophée Lombardi comme épilogue de la prochaine saison.

Brandin Cooks devrait rendre l'attaque des Saints encore plus dynamique

Brandin Cooks devrait rendre l’attaque des Saints encore plus dynamique

La saison dernière : 11 victoires – 5 défaites.

Mouvements à l’intersaison : L’intersaison des Saints a plus été marquée par le débat sur la véritable position de Jimmy Graham que par les différents mouvements au sein de l’effectif. En tout cas d’un point de vue quantitatif. Parce qu’au niveau de la qualité, la seule signature de Jairus Byrd permet de qualifier la free agency des Saints comme particulièrement réussie. Au rayon des départs, Brian De La Puente a décidé de rejoindre  les Bears tandis que Darren Sproles est parti rejoindre Chip Kelly à Philadelphie.

Ce dernier départ devrait être compensé par la sélection au premier tour de la Draft de Brandin Cooks. Une Draft elle aussi réussie, avec les sélections du prometteur Stanley Jean-Baptiste, de l’inside linebacker Khairi Fortt  ou encore de Vinnie Sunseri, qui apportera un peu de profondeur dans les lignes arrières derrière le duo Byrd-Vaccaro.

Arrivées notables : Jairus Byrd (S), Champ Bailey (CB), Jonathan Goodwin (C), Erik Lorig (FB), Marcus Ball (S).
Draft : Brandin Cooks (WR), Stanley Jean-Baptiste (CB), Khairi Fortt (LB), Vinnie Sunseri (S), Ronald Powell (LB), Tavon Rooks (OT).
Pertes notables : Darren Sproles (RB), Brian De La Puente (C), Jabari Greer (CB), Roman Harper (S), Will Smith (DE), Malcolm Jenkins (S), Lance Moore (WR), Will Herring (LB), Charles Brown (OT), Tom Johnson (OT), Jonathan Vilma (LB).

Les points forts : Assurément, l’escouade offensive dans sa globalité. A 35 ans, Drew Brees sort de sa troisième campagne consécutive à plus de 5000 yards et rien ne présage un arrêt de cette série pour 2014. Surtout que ses cibles potentielles ne sont pas des manchots. Jugez plutôt : Jimmy Graham vient de boucler une énorme saison avec 1215 yards et 16 touchdowns, Marques Colston a frôlé avec les 1000 yards malgré une blessure au pied qui l’a handicapé la majeure partie du championnat, Pierre Thomas a cumulé 77 réceptions en sortant du backfield, Kenny Stills a été une excellente surprise pour sa campagne rookie, enregistrant 32 réceptions pour 641 yards et 5 touchdowns et enfin Brandin Cooks devrait rendre les défenseurs complètements fous.

Le jeu au sol s’annonce également prometteur et il faudra surveiller attentivement les performances du coureur Khiry Robinson, qui pourrait tirer son épingle du jeu cette année. Pour protéger tout ce petit monde, une ligne offensive solide avec deux des meilleurs guards de la ligue. Le seul véritable point d’interrogation concerne le poste de centre puisque Brian De La Puente a plié bagages.

La défense est, elle aussi, devenue un point fort depuis l’arrivée de Rob Ryan aux commandes la saison passée. Sous sa houlette, elle a été la quatrième meilleure équipe en terme de points encaissés en 2013. Et elle pourrait être encore meilleure cette année. Jairus Byrd va former avec Kenny Vaccaro un superbe duo de safeties. Ils seront épaulés par le talentueux Keenan Lewis et l’expérimenté Champ Bailey, en difficulté la saison dernière mais blessé. L’ancien Bronco servira aussi de mentor au rookie Stanley Jean-Baptiste, cornerback d’1,90m qui excelle en press coverage. Pour faciliter leur travail, ils pourront compter sur Cameron Jordan et Junior Galette dans les deux premiers rideaux, ainsi que John Jenkins et Akiem Hicks, qui a le potentiel pour faire partie des meilleurs à son poste dans un avenir proche.

Les points faibles : Les faiblesses des Saints se font beaucoup plus rares. On peut toutefois signaler le poste d’inside linebacker, qui sera occupé par Curtis Lofton et David Hawthorne et qui semble un cran en-dessous du reste de l’escouade défensive.

Les équipes spéciales sont elles aussi à revoir. Darren Sproles parti, il faudra trouver une nouvelle menace sur retours de coups de pieds. Shayne Graham est le nouveau kicker de l’équipe et n’a tiré que deux fields goals la saison dernière. Seul le punter Pro-Bowler Thomas Morstead offre certaines garanties.

Facteur X : Pour sa première année parmi les pros, Brandin Cooks pourrait être d’ores et déjà un élément déterminant de la saison des Saints. Désormais, ce sera à lui de donner des migraines aux coordinateurs défensifs adverses, en lieu et place de Darren Sproles. Et dans un sens, cela n’est pas un mal pour les Saints puisque Sproles, 31 ans, a semblé en légère perte de vitesse la saison dernière. Avec Cooks, Brees possède un receveur supersonique, avec de bonnes mains et de fantastiques appuis. Si la mayonnaise prend, il pourrait, du haut de ses 20 ans, transcender toute l’attaque de la franchise de la Nouvelle-Orléans.

Calendrier : @Falcons, @Browns, Vikings, @Cowboys, Buccaneers, @Lions, Packers, @Panthers, 49ers, Bengals, Ravens, @Steelers, Panthers, @Bears, Falcons, @Buccaneers.

En résumé : Sans aucun doute, les Saints font partie des favoris pour le titre de champion. Désormais dominants offensivement et défensivement, ils bénéficient en outre d’un calendrier largement à leur portée et le Mercedes-Benz Superdome est une véritable forteresse depuis plusieurs saisons. La saison régulière semble être une formalité et accéder au Super Bowl est un objectif tout à fait réalisable.

Pronostic : 13 victoires – 3 défaites.

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une