Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Chicago Bears

Analyse d’avant saison : Chicago Bears

Tous les jours jusqu’au début de la saison, Touchdown Actu vous propose la présentation d’une équipe. Etape numéro 27 : Chicago.

Finaliste de la conférence NFC l’an dernier, les Bears tenteront d’atteindre la marche supérieure cette année, et de surprendre, une fois de plus, tout les observateurs.

Grâce à des mouvements intéressants lors de l’intersaison, les Bears se sont renforcés et sont prêts à en découdre dans une NFC North relevée cette année.

Le succés des Bears réside principalement dans la férocité de la défense menée par Julius Peppers et Brian Urlacher.

La saison dernière: 11 victoires – 5 défaites

Mouvements à l’intersaison : Le front-office des Bears a décidé d’ajouter des armes à l’attaque de Mike Martz, et ont fait leur marché chez les Cowboys, qui ont coupé plusieurs joueurs majeurs de leur effectif. C’est donc en tant qu’agent libre que Marion Barber et Roy Williams rejoignent Windy City et viennent renforcer le secteur offensif de Lovie Smith. À ajouter à cela, la signature de d’Amobi Okoye, qui a pour objectif d’améliorer le rendement de la ligne défensive. Le centre Chris Spencer s’est également engagé avec Chicago, afin de protéger Jay Cutler un peu mieux que la saison dernière, lors de laquelle il était le quarterback le plus sacké. Grâce à la draft, les Bears ont adressés des retouches sur leur ligne offensive avec Gabe Carimi, et en défense avec Stephen Paea et le safety Chris Conte. À noter également le receveur Dane Sanzenbacher choisi un peu plus tard.

Draft : Gabe Carimi (OT), Stephen Paea (DT), Chris Conte (S), Dane Sanzenbacher (WR).
Signatures : Adal Podlesh (P) 5 ans et 10 millions, Matt Spaeth (TE), Roy Williams (WR), Sam Hurd (WR), Vernon Gholston (LB), Amobi Okoye (DT), Marion Barber (RB), Chris Spencer (C).
Re-signatures : Nick Roach (LB), Brian Iwuh (LB), Desmond Clark (TE).
Coupes notables : Brad Maynard (P), Brandon Manumaleuna (TE).
Pertes notables : Greg Olsen (TE), Devin Aromashodu (WR), Rashied Davis (WR), Kevin Shaffer (OT), Olin Kreutz (C), Tommie Harris (DT), Hunter Hillenmeyer (LB), Danieal Manning (SS), Brad Maynard (P).

Les points forts : Cette année encore, Chicago s’appuie sur une défense au dessus de la moyenne avec les présences de stars comme Brian Urlacher au poste de linebacker ou Julius Peppers en defensive end.
C’est cette défense qui a permis aux Bears d’atteindre un niveau inattendu l’an dernier, la finale de conférence et ce, en tant que vainqueur de la division NFC North (devant les Packers).
Chicago dispose également d’un coach confirmé en Lovie Smith, et d’un coordinateur offensif très compétent et qui a redonné vie à Jay Cutler, Mike Martz.
L’attaque passera en premier lieu par Matt Forte qui est un running back régulier et qui réalise des stats plus que correctes tout les ans.
Les Bears disposent également d’excellentes special teams avec un Devin Hester qui excelle dans le retour de punt notamment.

Les points faibles : Les Bears disposent de receveurs moyens en Johnny Knox ou Devin Hester (cornerback de formation). Roy Williams, depuis son transfert à Dallas, n’est plus que l’ombre de lui-même. Jay Cutler a donc très peu de cibles performantes et régulières, et contre les Packers l’an dernier en finale de conférence, cela s’est ressenti.
Le gros point faible des Bears réside dans l’absence totale d’une ligne offensive de niveau capable de protéger Cutler.
 L’an dernier contre les Giants, Cutler a été sacké 9 fois et deux quarterbacks ont été blessés par Justin Tuck & co.
 En essayant d’améliorer ce secteur de jeu, Chicago espère laisser plus de temps à Cutler de trouver un receveur ouvert et rendre l’attaque plus productive.

Facteur(s) X : Roy Williams est un pari, il peut réellement aider cette franchise dans un secteur de jeu ou elle manque vraiment d’une cible numéro 1. S’il retrouve son niveau des Lions alors les Bears seront productifs. Marion Barber a quant à lui été signé pour améliorer les performances des Bears sur les situations de short-yardage ou Matt Forte s’est avéré moins à l’aise, et ou le physique de Barber devrait mieux répondre a certaines configurations.
En modifiant quelques éléments de la ligne offensive, Chicago veut donner à Cutler une meilleure protection et de surcroît améliorer les performances de l’ancien quarterback de Denver. C’est dans quelques éléments que réside, ou non, le succès des Bears en 2011.

En résumé : Chicago s’est renforcé et espère concurrencer Green Bay dans la NFC North, ainsi que les Saints ou les Eagles notamment dans la conférence NFC et atteindre le Superbowl. Alors que beaucoup les voient manquer les playoffs, cette équipe paraît armée pour au moins accrocher une place en tant que wild-card, mais tout va très vite en NFL, et certains paris devront s’avérer payant.

Advertisement
tdabanniereunibet

Fil Info

Parier en ligne avec
22 Sep à 19:00 BUF 1.3 pariez 2.85 CIN
22 Sep à 19:00 DAL 1.01 pariez 7.5 MIA
22 Sep à 19:00 GB 1.22 pariez 3.35 DEN
22 Sep à 19:00 IND 1.7 pariez 1.88 ATL

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Maillots NFL
Sur Fanatics FR
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une

Touchdown Actu

GRATUIT
VOIR