Retrouvez TDA sur

Vous n'aimez pas la pub ?
Nous non plus.

Mais TDActu a besoin de la pub pour vivre et se développer. Nous sommes une petite structure, mais nous espérons grandir. Si vous voulez nous aider, vous pouvez retirez adBlock pour ce site ou aidez nous sur Tipeee.

Merci !
L’équipe TDActu

Résumés

NFL Semaine 1 (lundi) : Les Giants à court de solutions face à Detroit

Detroit Lions (1-0) – New York Giants (0-1) : 35 – 14

Après un début de saison catastrophique l’année dernière (six défaites lors des six premiers matchs), les New York Giants avaient à cœur de bien débuter en 2014. Du côté des Detroit Lions, on voulait oublier l’horrible fin de saison 2013 (une victoire seulement lors des sept derniers matchs) et commencer du bon pied.

Dominé dès le début de la rencontre, New York n’aura jamais réussi à combler son retard. Dépassés en défense par le duo Matthew Stafford – Calvin Johnson, les Giants auront également montré leurs grosses lacunes offensives.

Sans titre2

Inarrêtable en première mi-temps, Calvin Johnson a eu nouvelle fois été décisif pour son équipe.

Un début de match à sens unique

Le match commence très fort pour Detroit. Dès le premier drive de la rencontre, Matthew Stafford (22/32, 346 yards, 2 TD) profite d’un sack raté et d’une mésentente entre Dominique Rodgers-Cromartie et Stevie Brown pour trouver un Calvin Johnson (7 réc, 164 yards, 2 TD) complètement seul. « Megatron » réceptionne et s’en va inscrire le premier touchdown de la saison pour les Lions, long de 67 yards (7-0). Sonné, New York est incapable de réagir, et l’attaque de Detroit continue son festival. Plus mobile que jamais, Matthew Stafford trouve une nouvelle fois Johnson dans la end zone, sur une troisième tentative, pour donner un avantage de 14-0 à son équipe.

Laborieuse en pré-saison, la nouvelle attaque des Giants, dirigée désormais par Ben McAdoo, ne rassure pas durant le premier quart-temps (seulement 5 yards parcourus sur leurs deux premiers drives). New York parvient cependant à se relancer grâce à une pénalité suite à un punt, ainsi qu’une autre pénalité sur Darius Slay, sanctionné pour une passe interférence à un yard de la zone de vérité. Après trois tentatives vaines, Eli Manning (18/33, 163 yards, 1 TD, 2 int) trouve son tight end Larry Donnell (5 réc, 56 yards, 1 TD) sur un quatrième down, permettant aux Giants de revenir à une possession d’écart (14-7). Par la suite, les défenses prennent le dessus sur les attaques. Detroit aura bien l’occasion d’accroître son avance, mais le kicker rookie Nate Freese rate son field goal de 43 yards. Les deux équipes rejoignent donc les vestiaires sur le score de 14-7 en faveur des locaux.

L’attaque des Giants au point mort

La seconde période commence de la pire des manières pour New York, avec Eli Manning qui se fait intercepter d’une manière assez incroyable par le linebacker DeAndre Levy. Heureusement pour les Giants, la défense tient le choc et limite les Lions à un field goal de 28 yards (17-7). Le seul souci, c’est que l’attaque ne parvient pas à passer la vitesse supérieure, elle qui est dominée par la solide ligne défensive de Detroit. Du côté des Lions, on n’arrive toujours pas à conclure les drives. Après deux bonnes passes de Stafford pour Golden Tate (6 réc, 93 yards) puis pour Joseph Fauria (1 réc, 26 yards), Detroit se retrouve dans la red zone, mais doit se contenter d’un nouveau field goal (20-7). Tout reste donc possible pour New York, jusqu’à ce qu’Eli Manning commette une nouvelle erreur. En cherchant Victor Cruz (2 réc, 24 yards), le quarterback des Giants est intercepté pour la seconde fois du match, cette fois-ci par le safety Glover Quin. Derrière, les Lions ne laissent pas passer l’occasion d’enfoncer leur adversaire, puisque Matthew Stafford s’en va inscrire un troisième touchdown sur une course de 5 yards, donnant une avance confortable à son équipe (27-7).

Dans le dernier quart-temps, New York retrouve un peu d’espoir après un long drive de 14 jeux et 80 yards, conclu par un touchdown à la course de Rashad Jennings (16 ballons, 46 yards, 1 TD). Le score est alors de 27-14. Malheureusement pour les Giants, la défense n’arrive pas à réaliser les stops nécessaires sur les troisièmes downs. Detroit va finalement tuer le match en inscrivant un dernier touchdown par l’intermédiaire de Joique Bell (15 ballons, 51 yards, 1 TD), sur une course de 3 yards (35-14). La fin de match est anecdotique et le score ne bougera plus.

Le week-end prochain, New York tentera de rebondir à domicile face à Arizona, tandis que Detroit voudra confirmer ses bonnes dispositions du côté de Carolina.

La feuille de match

[box boxscore_4574_DET-NYG]

Commentaires
Advertisement
tdabannierehrc
Soirées NFL
au Hard Rock Café

S’inscrire à la Newsletter !

Facebook

Épicerie US
American Life Market
Maillots NFL
Acheter sur le Nike Store
Forum
Discuter entre supporters !
Advertisement
Créations graphiques

Sur le même thème A la une